Classes trop riches, classes dangereuses ?

Publié le par imagiter.over-blog.com

5114888617_539a262603.jpg

vivre sur le dos des pauvres" et que "ce sont les pauvres qui paient la crise" – nous comprenons, ainsi, dans la même enfilade, que l'axe central de la société bascule entièrement… ce sont les classes trop riches les nouvelles classes dangereuses

 

Non plus le décret, sans preuves, de « classes laborieuses, classes dangereuses »- cette pure diffamation… mais bien, désormais, la certitude de…"Classes trop riches, classes dangereuses"…jusqu'aux statistiques qui le hurlent, la délinquance c’est eux ( 90 % de toutes les délinquances « en valeur monétaire » ce sont les riches – étant donné que les média, pratiquant l’intox et l’anti-information, ne montrent « que » le volume des délits, le nombre de ceux- ci – un vol de trop riche c’est 1 million d’euros celui d’un trop pauvre de 100 € et il en faut des 100 € pour atteindre le million, vrai ou faux ?

 

Les faits que les illégaux au pouvoir tentent de criminaliser et de pénaliser la pauvreté et la solidarité les montrent pratiquer toujours le double crime, la double peine, le tort redoublé, la diffamation produite par la corruption, la nuisance maximale…bref, ils appartiennent aux "classes dangereuses » dont nous devons nous méfier !!!

 

Les "terroristes économiques", que vous trouvez, abondamment, actuellement, dans les banques ou à la Bourse s'auto- désignent comme les plus grands ennemis actifs de l'Humanité…Classes trop riches, classes dangereuses !!!

 

"Une définition courante de la délinquance pour les médias mercenaires : toute action commise par les classes inférieures et qui déplait aux classes supérieures. Le crime est supposé commis par les classes inférieures et vraiment puni par les classes supérieures." (Robert Frost)…ce qui jette un sérieux doute sur la supériorité (!) réelle de ces classes auto- proclamées supérieures : que de l'injustice, de la bassesse ou de sordides mesquineries, cela doit avoir un autre nom, non ? Le moindre de leur acte, la plus infime de leur parole reflète le constat d'évidence - « classes trop riches, classes dangereuses »…

 

Afin de replacer les trop riches dans la crainte de la prison, de l'emprisonnement toujours plus proche et certain, il devient efficace de diffuser cette information… afin de calmer leurs furies de destruction des Etats, de toutes les populations, ou du futur de l'Humanité…par exemple…

 

Puisque s'il y a une personne, une seule qui puisse convaincre de la supériorité morale de l'intérêt financier sur tout autre…oui quelqu'un qui explique que de l'argent très conventionnel et qui mesure mais n'et jamais les richesses – demeure plus important que la vie, la Terre et le futur réunis…qui nous dise que eh oui :! les marchés ont "un plan" pour un avenir de partages complets entre absolument tout le monde…mais qu'il leur faut annihiler les intérêts contraires ou mal compris donc des Etats, des populations et de toute l'économie réelle assemblés…cet individu qui devrait nous persuader que les services publics ce sont les sommets des monopoles oligarchiques, en nous montrant "qui" en était bénéficiaire à part ? Et que, a contrario, les intérêts privés représentent le plus grand des partages, des communismes, des socialismes, des justices et des équités planétaires…oui nous décider à voir quels sacrifices admettent ces trop riches sur tous leurs revenus – ce qu'à l'évidence, ne peut se résoudre un tenant de service public ou de milieu associatif …etc. obligés (la liste se profile vraiment trop longue)…

 

Si donc – peuvent être rassemblé tous ces éléments – et pas moins – nous admettrons, sans doute, que les classes trop riches ne sont pas LES classes dangereuses !!!

 

                                                                       …d'ici là ^^: - -)))*****!!!

 

 

Sous copyleft……pour tout ce qui reste à but non lucratif

 (à suivre)

 

trouvez, aussi, un complément à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits freethewords.org,   onglet 4  "Nul n'est  nul", onglet 3 "Légalité de l'égalité" (Quality of eQuality), onglet 4  "La démagogie n'est utile et utilisée que par qui est déjà au pouvoir ". onglet 2 "L'ardeur sociale" et "Le roman de l'économie",  onglet 3  "Why do we left the left wings ?",  onglet 2  "Comment devenir un (e) athée du capitalisme".Et, surtout, RIEN DE PLUS SOLIDE QUE LE SOLIDAIRE, onglet 3,   LE ROMAN DE L'ECONOMIE,  ainsi que LA QUESTE DES QUESTIONS (qui a démuni les démunis ? qui a déshérité les déshérités ? etc), onglet 2.

Résistances au changement      Impliquent changement de résistances

Structurellement, les classes moyennes ne savent plus penser

 

Si ce blog a su retenir votre attention dans les 1 400 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on trouve plus que prévu

Publié dans sociéte

Commenter cet article

Lucy 26/11/2011 10:43

Ce que tu dis est juste, car il y a de plus en plus de classe de défovarisés, et tu as des gens qui s'en mettent pleins les poches! C'est dégueulasse quand même!
Bonne journée
Lucy

imagiter.over-blog.com 27/11/2011 08:38



bonjour,


merci de votre fidèle parole...aucun système n'a éternellement duré, pourquoi en irait-il autrement cette fois ci ?