Comment ils fuient "toutes" les responsabilités ?

Publié le par imagiter.over-blog.com

5749439143_e5f213e392.jpg

Responsabilité a 2 versants : celui de "l'imputabilité" juridique, de rendre des comptes, de passer en justice et de pouvoir se voir sanctionné et…condamné. Pourquoi ? Si vous prenez tous les avantages d'une position "publique" (même si derrière ce mot bien trop de choses ont été, déloyalement, "privatisées") vous entrez dans ce que le langage (qui conserve toutes ses traces étymologiques) élucide en respons- abilités…oui respons (comme réponse – voit le blog " Pourquoi les étymologies furent plus visibles » du 20 février 2011) – celui qui est tenu de répondre, celui qui DOIT répondre, celui/ celle (aussi) qui a l'obligation de répondre : le responsable "habilité" !!! Autre versant de responsabilité !

 

On ne peut se goinfrer de droits exorbitants sans en assumer un si petit pack de devoirs !!! Dont la pierre d'angle reste de répondre - de ses actes, de ses choix et de ses propres décisions. C'est la moindre des choses. Voyez – vous avez les médias à l'écoute et à la diffusion large – serait-ce juste pour que vous étaliez des "j'ai ceci, les objets me cachent, j'ai cela, je ne sais plus penser, je ne fais que de la couverture médiatique – comme "action" - ce qui me ligote tellement afin de penser aux autres, d'étudier les dossiers et de prendre de vraies décisions : discutées, préparées, réfléchies et simulées avec tout ce qu'il est possible d'y affecter à la simulation (rendre visibles et tangibles tous les possibles)…non, non ce n'est pas "cela" du tout  être responsable – mais "juste" étaler une photo réjouie sur du papier très glacé !!! Evident…Sans omettre les infinis soulagements d'intendances (que les autres n'ont pas) – être libéré de tout embarras matériel comme d'organisation - sauf de "prendre" ses responsabilités… prendre et ne pas s'en déprendre !!!

 

Ainsi le contrat social, le pacte républicain, la Constitution, les droits indéfectibles de l'homme (y porter atteinte ne les élimine absolument pas – uniquement de la tête antidémocrate de qui veut les éliminer de sa seule conscience, non ?***), etc – tout ceci, et bien plus, construit le "sens" des responsabilités…de répondre avant tout !!! Comme les mots sont, quelque part, la perfection incarnée sur Terre – vous avez :

DIRE – tel le dirigeant, c'est celui/ celle qui sait dire !!!

REPONSE -  le respons (comme réponse ) able : celui qui est tenu de répondre, celui qui DOIT répondre, celui/ celle (aussi) qui a l'obligation de répondre : le responsable "habilité" !!!

 

Comment la perversion consumériste va défigurer tout ce socle solide ?

 

Face au privatisé intégral où tout ne serait plus que bandes armées et spolieuses, où l'homme deviendrait un loup pour l'homme – comme face au regard insistant de l'Autre - nous avons les responsabilités individuelles et le "régulateur" des pouvois dits PUBLICS…Hobbes et son Léviathan sont connus – même et surtout si nous en avons l'acerbe critique dans a "Légalité de l'égalité" (Quality of eQuality), pages à – cela a permis Jean Meslier, Jean Jacques Rousseau, Babeuf, Marx ou Foucault, tout ce même, etc…pour la Responsabilité de l'Autre "Levinas suggère que la fonction principale de la régulation normative [ ce qui suggère que la dérégulation soit tellement délinquante] mais aussi la cause primordiale de son inévitabilité, est de rendre la responsabilité de l'Autre (essentiellement inconditionnelle et illimitée) à la fois conditionnée (à des circonstances sélectionnées, dûment énumérées et clairement définies) et limitées (à un groupes d'"autres" sélectionné, considérablement plis petit que la totalité de l'humanité, et surtout, plus étroit et donc plus facile à gérer que la somme indéfinie "des autres"qui pourraient éveiller chez les sujets des sentiments de vertiges douloureux et d'impuissances aux responsabilités). " (p. 117- Zygmunt Bauman – Consuming life – S'acheter une vie, octobre 2008)." Tout ceci ait de la gueule voyons ce qu'il en ont fait…

 

- Irresponsabilité généralisée - genre chacun fait ce qui lui plait (menteurs ! truqueurs ! arnaqueurs ! voleurs ! la preuve ? Ce libre non-choix permanent – vous ne pouvez choisir QUE ce qu'on a, déjà, choisi pour vous !)

- Indifférences inhumaines de tels comportements aux conséquences contre le biotope, la vie, la Nature et le futur !: seule une machine ou une pensée bestiale peu ainsi détruire l'environnement et l'avenir humain…oui avec autant d'INSENSIBILITE !!!

- L'avidité (le nerf du gangstérisme tout de même !) super excitée, aiguillonnée, éperonnée, etc : le but démoralisant (ce que "provoque" l'immoralité, pour un matérialiste épicurien)!)  devient de se vautrer dans le tout pour moi et tout de suite - irréaliste. Puisque si TOUT le monde est comme cela QUI a'occuper de servir ces désirs ? Si aveugles aux autres et leurs besoins, si sourds aux conséquences pratiques, tangibles, matérielles de tels comportements – plus rien de CONCRET n'existe dans leurs têtes "vides".

- Complètement "dérégulés" (la pire des perversions économiques – la dérégulation, plus rien n'est régulier ni réglo !!!) – soit, pour l'individu, déréglé (augmentant son anormalité antisociale à chaque seconde) et plus réglo, ni régulier, ni régul' – sans plus d'engagement, de réciprocité, de parole, d'honneur, de réputation, etc…oui sans plus personne pour rendre des comptes (responsable !), tenir compte de ces comptes et refaire…les comptes !

- Bref, quelqu'un sur qui on ne peut plus compter, pour qui vous ne comptez pas du tout et qui ne sait…plus compter…, etc…

                                               A ce point de toxicité ?"

l

"C'est le principe de réalité qui est poussé, voire forcé à la retraite, à la modestie, à l'auto- limitation et au compromis (…) la "douceur" et la flexibilité – déjà trop flagrantes – des "faits sociaux" modernes liquides aident à émanciper la quête de plaisir de ses anciennes limites (désormais critiquées pour leur irrationalité), et à l'ouvrir en plein à l'exploitation commerciale (p. 119 - Zygmunt Bauman – Consuming life – S'acheter une vie)." Comme si cette "exploitation commerciale" pouvait REMPLACER la réalité. Le bricolage incertain, brouillon, confus, si maladroit, inapte au moindre débat de cette "caricature de pensée" – parait tellement infantile que les nausées vous submergent…ils ne font qu'inverser petitement les faits : la réalité est "irrationnelle" et jouer tels des enfants ou tout fuir sauf des plaisirs factices ce "qu'il y a de plus sérieux, urgent, grave" sur terre. Au point de devenir ces monstres incontrôlables :

- qui ferment tout débat – censures partout et libertés nulle part…

- qui nous chargent de tant de règles et de règles que n'importe quelle République paraît mille fois plus PERMISSIVE qu'eux – faut le faire au royaume prétendu chacun fait ce qui lui plait  ( ah oui ! quand ça ? et où ça ? et comment ? et combien ?, etc. – hyper coincé tout ça !!!)…

- qui nous obstruent notre liberté de tant d'intérêts intrus – que nous ne voyons plus "quel intérêt" nous pourrions avoir de stagner dans leur anti- société irrespirable. DEHORS c'est un million de fois "mieux" !!! Où est le prétendu "libéral- libertaire" dans cet esprit vraiment "militarisé" et pas une tête qui dépasse ?

 - qui fuient, pire que lâchement, toute référence au réel…et les cache avec une hâte terrifiée dont nous pouvons "profiter" afin d'achever de les faire tomber – lors des krachs boursiers et leurs plus que délirantes " socialisations des pertes " ( )à parts chez des drogués intégraux et hors de la raison consumériste interdisant tout débat – en 2 mn, serait établi, mondialement, que socialisations des pertes sans socialisations des bénéfices reste la chose la plus FARFELUE que l'Humanité ait jamais produite. Trouvez-vous un seul mot, une simple virgule, qui ne soit pas puérile, idéaliste, déréalisé, métaphysique et irrationnelle dans le charabia consumériste ?

- etc…

 

L'adulte du devoir éthique (ne faites pas aux autres ce que vous ne voudriez pas qu'ils vous fassent) et l'attention morale vis-à-vis de l'Autre (comment ne pas nuire à qui que ce soit ?) est devenu un cloaque de fumistes …cet Autre "considéré comme détonateur, cible et mesure d'une responsabilité reconnue, assumée et accomplie, a complètement disparu du tableau " – éclipsé par ceci (p. 121 – ibid) "La "responsabilité" signifie désormais avant tout la responsabilité de soi- même ( "vous le devez à vous- même", "vous le méritez", comme disent les vendeurs d'"exonération de la responsabilité"), tandis que les "choix responsables" sont, avant tout, les démarches qui servent les intérêts et satisfont les désirs du moi" (p. 121 ibid). "

 

Tant de sommaires stupidités et qui se montre avec un esprit FLIC si démesuré, un esprit JUGE plus que déséquilibré, un esprit d'espion, de fouille- merde, de nez dans le slip des autres, à les mater, reluquer, observer, "surveiller" sans arrêt, à les obliger sans cesse (sens insupportable de la pub – vraie atteinte à la liberté !) à faire ce qu'ils ne veulent pas mais vos ARBITRAIRES (oui tels des rois illégitimes) caprices "veulent" (si coincés, réacs, vieux jeux, autoritaristes, anti-libertés) …les plaisirs normaux se sont pervertis en "c'est mon bon plaisir" – très mauvais pour les autres.               Du despotique d'esclavagiste, en somme !!!

 

Après le grand choc du réel de "Comment le "libre choix" ne vous laisse aucun…choix ?" ce nouvel assaut de la vérité – nous aura complètement détaché(e)s de la très grave maladie du consumérisme…

 

Une forme de perversité extrêmement virulente, auto- référente, enfermée dans un incessant monologue tautologique, barricadée dans le narcissisme atteint de la volonté de ne rien savoir et d'une inflammation chronique d'insensibilité intellectuelle, sentimentale ou émotive telle que le mot "insensé" (dans sa résonance a-sensée, donc in- Sensée !) peut, seul, représenter – fuyant tous les esprits scientifiques qui pourraient démanteler son montage absurde, effritable, confus, plus que réfutable, halluciné, enfantin, immature, geignard, inexpérimenté, etc…à empêcher d'urgence de participer au moindre circuit de DECISIONS collectives !!!

 

Puisque le hideux "petit tas de secrets" qu'il y a derrière tout cela n'est que…

 

Un monstre d'égoïsme ratatiné sur elle/ lui-même qui ne sait plus que

                                                                                               ricaner sénoniennement !!!

 

                        Que le vaste humour vous grandisse et vous nourrisse !!!

Sous copyleft……pour tout ce qui reste à but non lucratif

 (à suivre)

            tous ces blogs sont bien reliés à une pensée globale

 

…fait partie du même voyage dans l'horreur de la grave perversion capitaliste : le texte du 22 seprembre 2012 " Comment le "libre choix" ne nous laisse aucun…choix ? »

 

trouvez, aussi, un compliment à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits freethewords.org,   onglet 4  "Nul n'est  nul", onglet 3 "Légalité de l'égalité" (Quality of eQuality), onglet 4  " La démagogie n'est utile et utilisée que par qui est déjà au pouvoir " et "L'anticommunication comment ça fonctionne ?", onglet 2 "L'ardeur sociale" et "Le roman de l'économie",  onglet 3  "Why do we left the left wings ?",  onglet 2  "Comment devenir un (e) athée du capitalisme". Et, surtout, RIEN DE PLUS SOLIDE QUE LE SOLIDAIRE, onglet 3, Le Roman de L'Economie, ainsi queLA QUESTE DES QUESTIONS (qui a démuni les démunis ? qui a déshérité les déshérités ? qui s'est emparés des désemparés ? qui a détressé les détressés ? qui a dérobé aux nécessiteux leur nécessité ? s'il y a faim il a, d’abord, affameurs, endetteurs, capital au noir ou argent clandestin, etc),  onglet 2.

Résistances au changement      Impliquent changement de résistances

Structurellement, les classes moyennes ne savent plus penser

Pas de République si le politique ne prime pas sur l'économie.

La prospérité c'est pour tous, la richesse pour la minorité

La façon d’écrire se nomme infini respect

 

Si ce blog a su retenir votre attention dans les 2 400 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on trouve plus que prévu

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

lejournaldepersonne 14/11/2012 17:44


vous avre un côté un peu "devin" (sens laïc) - vos textes précèdent toujours l'actualité, la déborde, l'ensemence, la vrille - et nous la font voir sous un jour + "signifiant" !!!

imagiter.over-blog.com 02/12/2012 10:56



effectivement - nos blogs précèdent les actualités ou c'est celles- ci qui suivent le vortex ?