Comment nous voient les dirigeants ?

Publié le par imagiter.over-blog.com

3488883958_6cebb70fff.jpg

Juste bons à payer les impôts. Bingo. Tous les conformistes qui nous ont pourri la vie depuis tant d’années avaient donc TORT à 100 %. Faut surtout pas se conformer. Encore moins obliger les autres à le faire !!! Comme leur perte visible de dignité humaine les aurait "autorisé" à la faire…leurs "modèles" vacillent tous aujourd'hui, le ralenti de l'image les montre bien en train de tomber. De haut.

 

Lorsque des responsables face à des crises que dans leurs confiscations illégitimes de tous les pouvoirs – ils sont clairement les seuls responsables – au sens juridique d'imputables et de traduisibles en Justice…en "traduction" du langage de tous les jours d'entendre "payez et écrasez"sur l'air de "sois belle et tais toi" – voici qui ressemble à un séisme de compréhensions accélérées !!!

 

Déjà, c'est pas très normal de parler ainsi. En plus c'est très indécent, limite carrément obscène. C'est plus qu'attentat à la pudeur. Encore, c'est de l'injustice inhumaine en œuvre : on écrase les victimes de SES seules catastrophes…soutenir le capitalisme était une faute professionnelle très grave depuis le début. Encourager la démence religieuse de cette utopie folle (oui le capitalisme) c'est faire entrer la société dans la spirale de la psychose collective…

 

Dont seul le retour du refoulé, l'émergence des non- dits, les raccourcis verbaux (ici, payez vos impôts et crevez en silence!), etc peuvent nous en faire sortir…

 

Enfin "nous" pas – nous n'avons pas à nous extraire de la déraison capitaliste – nous n'y sommes jamais entrés. Tellement la fumisterie, dès le tout premier contact avec cette perversion, nous semblait bien déborder de dessous le tissu si mal taillé…

 

Voici comment ils nous voient – des NON- SUJETS, des espaces de non- droit, des citoyen-nes abolis, de vulgaires objets, des esclaves sans importance, des captifs à vie, "leurs" choses, des gogos, des Cdi de détenus, oui des petits pions en bois que l'on peut se déplacer sans se soucier jamais une seconde d'eux…des non droits vivants, des no women 's land, des no men's lands tout aussi bien !!! etc…

 

                        Bref, tu rentres dans leur tête et tu visites l'enfer !!!

 

Normal qu’on ferait pas le jeu de mot qu’ils se la garde Lagarde Christine. Si elle n'osait pas faire payer les pauvres + de 50 % de leurs« vrais » revenus. Tandis que les riches, tous « vrais » revenus confondus (patrimoine, avoirs financiers et salaires) seulement, en vrai, 15 % ou moins. L’injonction pressante devrait, uniquement, s’adresser à eux…Ils doivent, en tout premier lieu,  "s'entendre ensemble" afin de payer les impôts REELLEMENT DUS. C'est qui les paradis fiscaux, c'est qui la spéculation oui ces trop riches creusent tous les déficits à spéculer contre la dette d'un côté (alourdissant tant le paiement collectif) et recevant bien trop de l"état immodestement séquestré …C'est qui la dette, c'est qui la "grande" fraude fiscale ?

 

Allons un peu de sens des réalités – quittez votre opium idéologique !!! Ne faites pas comme les médias « cannerisés » qui font semblant de croire finies les  crises des subprimes (trop pressés de passer à la suivante) – alors que, 5 ans après, s'égrènent leurs millions et millions de victimes… de plus en plus de SDF aux USA – ces Américains qui ont tout perdu à cause de la crise économique. Alors qu'ils n'avaient fait que suivre les conseils des "génies de la finance" toujours exonérés de responsabilités…Vrai ou faux ?

 

Puisque lorsque la spéculation boursière (qui n'existe QUE parce qu'il y a des paradis fiscaux, rappelons- le !) ou les banques sur- délinquantes osaient, en plus, demander l'aumône, qu'elles ont utilisé, à la seconde, afin de ruiner les pays – pourquoi ne leur avoir pas dit "débouillez-vous entre vous, ne privatisez plus les bénéfices , payez TOUS vos impôts sans exonérations déloyales et gardez bien VOS pertes bien inationalisables…"

 

                        Il n'est pas encore trop tard pour mieux faire…

 

Or si tel donc tel n’était pas le cas -  tout le FMI perdrait tout respect donc toute base "réelle" et concrète de l’autorité vraie…

 

…comme vous pouvez, largement, le vérifier dans les blogs titrés "une société, institutionnellement, organisée pour voler les pauvres"  du 23 septembre 2011, "Tout l'argent gratuit pour les seuls capitalistes" du 25 septembre 2011 …"Quel est le taux de population mondiale qui a une protection sociale ?", "L'ère post- démocratique ?" (1) (2) (3), " L'argent ne fait pas le bonheur : il a même tenté de le kidnapper", "L'angle mort de la finance", " Chiffres de l'occupation de l'armée étrangère de la finance" (blog du 17 février 2012), "Les crises sont causées par les excès d'inégalités ?", "Principe de précaution massif envers la finance ?", "Désindustrialisation : à qui la faute ?", "Plus ça va plus c'est vulgaire d'être trop riche","Gains collectifs partout", "La spéculation désocialisée", "Les émeutiers ce sont les trop riches ?", "Peut-on vraiment se dire "objectif" lorsque intéressé et profiteur ?", "Les amertumescences ?", "Le coût d’une non intervention publique ?", "Hontes du néolibéralisme", "Banques, plus rien ne va !!!", "Plus tu prends aux autres plus tu les enrichis !!!", "Les élus ne sont pas les propriétaires de ce qu'ils gèrent", "Plus con qu'un banquier ?", "L'infantilisme du "circuit intégré de la finance internationale", "Ce que représente l'argent des banques ?", "Collectif/ individuel", "Privatecity" – Publicity", "L'autorégulation étatique est prouvée …", "Donner l'apparence de la solidarité à un simple courant d'air (1 et 2)", " La finance - une fraude systémique ?", "Comment le capitalisme se met à dos tous les génies ?", "Le bon détour ne ment…" ou "POURQUOI LES MARCHES CA NE MARCHE PLUS ?"

Gains collectifs à la place des gains individuels, Fête sociale permanente, Service public du crédit, revenu d'existence mondial, retour massif des services publics autogérés, et tant d'autres filons du futur etc – toute une nouvelle civilisation est bien, complètement, en place !!!

 

                        Que le vaste humour vous grandisse et vous nourrisse !!!

Sous copyleft……pour tout ce qui reste à but non lucratif

 (à suivre)

 

trouvez, aussi, un complément à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits freethewords.org,   onglet 4  "Nul n'est  nul", onglet 3 "Légalité de l'égalité" (Quality of eQuality), onglet 4  " La démagogie n'est utile et utilisée que par qui est déjà au pouvoir " et "L'anticommunication comment ça fonctionne ?", onglet 2 "L'ardeur sociale" et "Le roman de l'économie",  onglet 3  "Why do we left the left wings ?",  onglet 2  "Comment devenir un (e) athée du capitalisme". Et, surtout, RIEN DE PLUS SOLIDE QUE LE SOLIDAIRE, onglet 3,   LE ROMAN DE L'ECONOMIE,  ainsi que LA QUESTE DES QUESTIONS (qui a démuni les démunis ? qui a déshérité les déshérités ? qui s'est emparés des désemparés ? qui a détressé les détressés ? qui a dérobé aux nécessiteux leur nécessité ? s'il y a faim c'est qu'il y a, d’abord, affameurs, endetteurs, capital au noir ou argent clandestin, etc),  onglet 2.

Résistances au changement      Impliquent changement de résistances

Structurellement, les classes moyennes ne savent plus penser

Pas de République si le politique ne prime pas sur l'économie.

La prospérité c'est pour tous, la richesse pour la minorité

La façon d’écrire se nomme infini respect

 

Si ce blog a su retenir votre attention dans les 2 000 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on trouve plus que prévu

 

Publié dans grandes engueulades

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Christophe Vienne 15/06/2013 23:39


du bétail à servir aux réels dirigeants

lejournaldepersonne 03/06/2012 20:16

De Michela
Vérification par le réel ?
Je me dis qu'ils pensent à nous en terme de force à dompter, soumettre, utiliser, selon ce qui les porte à entrer dans la sphère de la puissance. Souvent ils mélangent puissance et pouvoir,
utilisent leurs postes à des fins mercantiles, personnelles, la politique et leurs représentants.
C'est ce qui permets aux hommes de se réunir, de se diviser, de faire la guerre qu'elle soit économique ou militaire mais aussi de se penser libres et souverains malgré tout.
Ils pensent sûrement que nous sommes suffisamment infantilisés et dressés, coincés, dans le système que nous contribuons à entretenir et maintenir quoiqu'il arrive…
Faut secouer, sinon la pulpe elle reste au fond..

imagiter.over-blog.com 03/06/2012 20:21



merci beaucoup de parler de ces textes dans votre plateforme de discussions