Comment on ne sait plus penser – agences de notation

Publié le par imagiter.over-blog.com

2861548302_1af53fd5f6.jpg

Si la note financière de notre pays était dégradée cela coûterait trop cher ? A ce point ? Qu'est- ce qui ne va pas dans cette phrase. Faut ne pas savoir penser pour entrer dans ce

 

Les agences de notations ont participé au big shorting, ont donné des triples AAA aux subprimes empilées (sur pressions de Wall Street) donc ont "déjà" coûtée trop cher à tous les pays…en plus, elles ne participent uniquement que de l'argent boursier toujours sur- évalué…sans ce cadre, c'est de ne pas abandonner la Bourse qui "coûte trop cher"…oui oui revenir à un système bancaire traditionnel diminuerait les coûts pour tout le monde……alors que les Etats doivent user de leur droit « régalien » d’émettre de la monnaie, ce qui – au minimum – devrait obliger la banque centrale à leur prêter aux même taux qu'aux banques. Voire bien moins encore…donc vous floutez les notes, vous ne participez pas à des emprunts à des taux usuraires – et l'Etat use de la planche à billets - et cela coûte bien moins cher, encore…que ceci chiffonne comme si c’était fait exprès que cela coûte trop cher? Car pour qui cela coûte trop cher ? Pas pour tout le monde, c’est sûr, le Cac 40 et autres semblent bien s’enrichir toujours plus de cette situation !!!

 

Si la note financière de notre pays était dégradée cela coûterait trop cher, est-il « martelé », martel en têtes…cela sonne vraiment propagande et "rémanence auditive", vous entendez souvent vous répétez  sans rien piger à ce que vous reproduisez…et strictement aucun sens derrière !!!

 

Tandis que dire "ce n'est pas aux agences de notations de fixer la politique économique des pays" ça c'est du sérieux, du bien adulte, du profond, du responsable, de l'indétrônable sensé. Un politique qui "accepte" d'être supplanté par une agence de notation "doit" être démissionné…

 

La seule FERMETE qui compte c'est de fermer la Bourse et donc les agences de notations  (du moins dans leur formatage actuel !)…les rodomontades de « fermetés » devant les trop pauvres, une « rigueur » qui enrichisse tant les riches ou le nucléaire – ne sont que des aveux de faiblesses…

 

Puisque devant les illégitimes agences de notations ou la délinquante Bourse – il n’y que faiblesses, impuissances, soumissions, positions d’employés …et guère de fermetés !!!

 

D’ailleurs, la majorité de nos concitoyens ne se trompent pas qui « notent » très mal les agences de notations !!!

 

Sous copyleft……pour tout ce qui reste à but non lucratif

 (à suivre)

 

trouvez, aussi, un complément à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits freethewords.org,   onglet 4  "Nul n'est  nul", onglet 3 "Légalité de l'égalité" (Quality of eQuality), onglet 4  "La démagogie n'est utile et utilisée que par qui est déjà au pouvoir ". onglet 2 "L'ardeur sociale" et "Le roman de l'économie",  onglet 3  "Why do we left the left wings ?",  onglet 2  "Comment devenir un (e) athée du capitalisme".Et, surtout, RIEN DE PLUS SOLIDE QUE LE SOLIDAIRE, onglet 3,   LE ROMAN DE L'ECONOMIE,  ainsi que LA QUESTE DES QUESTIONS (qui a démuni les démunis ? qui a déshérité les déshérités ? etc), onglet 2.

Résistances au changement      Impliquent changement de résistances

Structurellement, les classes moyennes ne savent plus penser

 

Si ce blog a su retenir votre attention dans les 1 400 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on trouve plus que prévu

 

Publié dans le ridicule qui tue

Commenter cet article