Comment rien peut tout recevoir ? (1)

Publié le par imagiter.over-blog.com

1172347810_b7642f1aee.jpg

Se contenter de peu. Savoir, parfois, devenir rien permet de tout "recevoir". Ce n'est pas le fait d'un cerveau étriqué ni d'un cœur aveugle. Tout au contraire, c'est d'un cœur aussi grand que l'univers, d'une imagination d'abondances sans fins et d'un esprit vaste comme tout ce que nous ne connaissons pas, que surgit cette méthode prolixe…à ajouter, sans concurrence stupidement éliminatoire, à un grand nombre d'autres méthodes…

 

Imprévisible, inattendu, inconnu, impondérable, invisible, forment de ces expériences intenses que les autoproclamés "réalistes" ne vivront jamais (pour nous, leur "réalité" si arriérée se montre enfermée dans la petitesse de leur conformisme). Or, moins vous vivez moins vous savez…imbus des tromperies publicitaires qui leur fourguent des emballages vides pour de la substance consistante et leur prend, en "échange", le meilleur d'eux-mêmes, ils ne s'  attachent qu'à ce qui ne sert à rien (le succès médiatique), qui ne vaut rien (l'argent de la spéculation) et qui ne mène nulle part (tous les conformismes)…l'acharnement obstiné à toujours se faire gruger, tromper, arnaquer, abuser, duper – devient affolant, non ?

 

Vous PARTEZ de se contenter de peu  - la découverte d'un mot, le toucher d'une fleur, un regard, une conversation, etc – et vous grandissez, ensuite, sans cesse. Votre filet de savoirs et de sensualités ramasse toujours plus de joies, d'extases, de jubilations, de phénomènes, d'évènements et vous devenez immense. Vous tutoyer à toute heure le grand tout !!!

 

Vous ressentez l’abondance qui vient en vous, votre accueil déploie ses sensualités. Chaque petit fait qui vous arrive résonne et prend tant d’effets à la fois. Tout le contraire d’une société de satiété…D’individus blasés et qui n’ont rien vécu, en fait, très spectateurs de la vie des autres, …jamais d’aventures, d’inattendus, de rencontres ardentes, de conversations qui traversent des immensités, etc.est écrasé par le haut hautain…

 

…ce tout, qui s’autoproclame, avc morgue et mépris, ne reçoit au sens fort, rien…nous verrons comment recevoir est une faculté qui manque à de plus en plus d’être….

 

au prochain c’est le rien qui reçoit tout (et le tout rien ?)…..

 

(à suivre)

 

trouvez un complément à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits freethewords.org,   onglet 1  "Les mamelles du repos" et  "Remue- ménage",  onglet 2 "Présent !", onglet 3 "La diction du dictionnaire" ou comment rendre tous les mots physiques, et  Rien de plus solide que le solidaire , sinon,  onglet 4  "Nul n'est nul" ou, encore,  "Je ne parle plus à qui a raison".

Résistances au changement      Impliquent changement de résistances

Structurellement, les classes moyennes ne savent plus penser

 

Si ce blog a su retenir votre attention dans les 1 200 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on trouve plus que prévu

ajoutez- y des pincées d'autres blogs diversifiés tels " Sécuritaires ?", "Mourir de pression sociale ?", "Sources réelles de la crise qui se prolonge ?", "L' auto- élucidation permanente de la société par elle-même" ou bien "Posséder toutes les preuves de véracité ?"?, "Faire semblant de contester", "Justes gogos et forcer les autres à l'être" … "Vers un monde où tout le monde est perdant ?", "Le livre noir de la RGPP", "Les banques doivent faire leur travail", "Sources de la crise qui se prolonge ?", 

Où est la « vraie » explication  des

chômages exorbitants?", "Rengainer ces rengaines ?", "Qui "est" sérieux ?", "Lutter statistiquement contre le chômage ?"

 

 

(à suivre)

Publié dans sciences

Commenter cet article