Compéter ?

Publié le par imagiter.over-blog.com

2656014123_51f861216c.jpg

Ce son hideux est bien le verbe qui conjugue "compétition", lui-même si déconsidéré de sa pétition constitutive, sa plainte incessante. Et de sa radicale fuite devant le réel. Com- pétition, avec pétition, réclamation, protestation, requête, contestation, objection, parfois même supplication, etc… – Bon. Révolte ou demande à qui donc est adressé cette plainte pour départager ou arbitrer . Certainement pas à qui est dans la compétition !!!

 

Donc la compétition (qui participe de la pétition), dès le départ, nous cache la moitié de la réalité. Tellement elle ne veut jamais la regarder en face. Tellement elle ne veut rien assurer et tout fourguer à d'autres absents de la photo : c'est le principe même du star system, et le show biz déchu ne peut plus rien en cacher… oui oui, qui assume ses perpétuels arbitrages ? Qui départage son infantilisme fondateur à cette compétition (de psychologie de nursery) ? Qui s'occupe, en adulte (dont nul ne s'occupe), de tous ces enfants attardés ? Rendus tellement aliénés qu'ils veulent faire de la compétition la vie complète. Ce qui reste Faux – puisqu'il faut tant "départager", arbitrer par un arbitre, concilier, négocier, évaluer, juger, abriter, protéger, etc –c'est que la compétition n'a aucune autonomie métaphysique. Pas d'hégémonie ontologique. C'est un système dépendant de qui assure la tache de juge et d'arbitre. Pour la Nature et son Evolution – toutes les sciences admettent, au moins, un processus d'auto-transcendance (équivalent du rôle d'arbitre !). Soit que tout ce qui participe de la Nature extériorise son meilleur. Et de toutes ces extériorisations réunies (et qui ne participent plus du visible trompeur de la société) nous avons ce fonctionnement, au moins, par auto-transcendance (ou par le Grand Extérieur – au choix !)…

 

La vérité objective de l'ontologie de la vie et de l'univers étant rétabli – l'escamotage frauduleux que les dominants ont établi sur Terre (et auquel ils ne participent jamais, en fait) – et qui reste nommé compétition – ne repose donc sur AUCUNE BASE recevable. Ni juridique, ni historique, ni biologique, ni statistique, ni astronomique, ni économique (la vraie – celle qui va contre la discipline frauduleuse qui a pris son nom et son étude pour objet ), etc…Rien – la compétition ne repose sur rien de fiable, de solide, de sérieux ou d'adulte…

 

Cela se racornit à un sous système de puérilité absolue. Englué dans la néoténie (le bébé reste absolument dépendant pour sa survie des adultes qui doivent s'occuper à plein temps de lui)…la compétition n'est donc que le prolongement parasitaire (et absolument inutile) de l'enfance chez de prétendus adultes qui refusent de le devenir. Intégralement…et demeurent ainsi un fardeau énorme sur les épaules des grands diffamés de la société : les vrais adultes !!!

 

Puisque la moitié manquante de la photo – qui assume la charge et l'embarras de la poursuite de la plainte puérile (tout pour moi moi moi moi – et écrase les autres pour moi moi moi), et de la destruction sociale complète (le coût réel de la compétition et ses "doublons" par millions n'est plus supportable !) qu'elle implique…D'autant plus que le contraire de la compétition – la co-ordination met de l'ordre en tout, comme le nom le "martèle" !!!La co-opération met toutes les opérations en synergie et efficacité multipliés, comme le nom le "martèle" !!! L'association qui est le sens ontologique de l'as-société, les associés font l'associé-té comme le nom le "martèle" !!! Le "martèlent" aussi (selon les tics intrus des médias) – la participation qui permet de tout réPartir, de partager les parts et d'établir la justice économique par redistribution. Oui la contribution contribue à dé- Partager, instaurer le partage comme système suprême de sagesse (puisque les mots l'ont déjà, entièrement, "réalisé" !). Avec ceci nous obtenons tous les appuis, les aides, les concours, les synchronisations, les plannings, les organisations  (inclus dans le mot "coopération" oui !)…

 

Comme l'entraide diminue chaque fardeau individuel de bien plus qu'on ne le croit – nous allons le découvrir dès que nous entrerons dans la nouvelle civilisation (nous c'est déjà fait – nous en portons ardent et triomphant témoignage !!!)

 

En triste conclusion : la compétition n'a aucun statut métaphysique, ni d'existence par essence, de qualité nécessaire – ce n'est, au fond des choses, qu'une escroquerie entièrement montée par certains dominants (les autres dominants ne peuvent, alors, dénoncer le filet hyper toxique !). Comme le coup de pied donné dans la fourmilière. Le chaos social provoqué par ces complets anarchistes (leur cri de "plus d'état pour nous "réguler" juste pour cogner sur les pauvres", a tout "avoué", non ?). Ces seuls nihilistes qui se moquent de la mort de la vie et de la destruction de la nature pourvu (malades complets !) qu'ils poursuivent leurs perversions de monomaniaqueries compulsives… Oui qu'une fraude venue du sommet, la compétition…

 

La plus éclatante preuve de la véracité de cette analyse c'est qu'ils n'y participent absolument pas à la compétition. Preuve que son existence n'est pas nécessaire, fatale. Destin obligé…

 

Le putsch très anti-démocratique (le preuve en reste leur peur extravagante du mot "complot" - comment fonctionnent-ils alors : par non convergences des intérêts, paroles masquées et refus moraux de toute réunions, etc ?)…Eux-mêmes se sont mis très illégalement en position de surplomb. Nous jugeons mais nul ne peut nous juger. Nous monopolisons (non libre et tout faussé) les informations et les savoirs – mais nul ne "pourrait" venir le dire. Aussi, (preuves!) nous fuyons tous les débats de fond, toutes loyales confrontations, etc – puisque, en 1 minute, toute notre imposture se verrait déconfite, même à l'œil nu…Nous décrétons des règles du jeu (mot trop puéril pour rester honnête, non ?) mais nous ne les suivons jamais . Nous prétendons défendre un ordre alors que nous ne semons que désordres, injustices, souffrances, nihilismes et chaos partout…

 

Les seuls qui nous aient démasqué : les vrais adultes qui ne nous voient que comme des sales gosses sournois qu'il faut mettre sous prompte tutelle !!!

 

Fin des absurdes compétitions – début de la nouvelle civilisation …

 

            C'est bien pour cela que – humour cosmique – tout va péter par compéter !

 

                        Que le vaste humour vous grandisse et vous nourrisse !!!

Sous copyleft……pour tout ce qui reste à but non lucratif

 (à suivre)

            tous ces blogs sont bien reliés à une pensée globale ***

 

trouvez, aussi, un complément à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits freethewords.org,   onglet 4  "Nul n'est  nul", onglet 3 "Légalité de l'égalité" (Quality of eQuality), onglet 4  " La démagogie n'est utile et utilisée que par qui est déjà au pouvoir " et "L'anticommunication comment ça fonctionne ?", onglet 2 "L'ardeur sociale" et "Le roman de l'économie",  onglet 3  "Why do we left the left wings ?",  onglet 2  "Comment devenir un (e) athée du capitalisme". Et, surtout, RIEN DE PLUS SOLIDE QUE LE SOLIDAIRE, onglet 3, Le Roman de L'Economie, ainsi que LA QUESTE DES QUESTIONS (qui a démuni les démunis ? qui a déshérité les déshérités ? qui s'est emparés des désemparés ? qui a détressé les détressés ? qui a dérobé aux nécessiteux leur nécessité ? s'il y a faim il a, d’abord, affameurs, endetteurs, capital au noir ou argent clandestin, etc),  onglet 2.

Résistances au changement      Impliquent changement de résistances

Structurellement, les classes moyennes ne savent plus penser

Pas de République si le politique ne prime pas sur l'économie.

La prospérité c'est pour tous, la richesse pour la minorité

La façon d’écrire se nomme infini respect

 

Si ce blog a su retenir votre attention dans les 2 300 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on trouve plus que prévu

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

imagiter.fr 08/08/2014 12:55

un commentaire explosif et la réponse :

tes blogs sont à la fois des nourritures intellectuelles hautement nourrissantes, mais en même temps un alcool si puissant que l'on en devient hagard à la lecture..


qui a vécu tant d'aventures intellectuelles, existentielles, mentales, etc y a survécu pourquoi pas les autres...un chef de chœur m'a dit,ici ,être jaloux de ces textes car ils sont lovés autour de rythmes et de mélodies...verdad , un des moyens d'y survivre? etc....toute l'équipe a vécu des situations comme de guerre nous ne pouvons pas rétrograder... parfois, la réalité est la seule chose qui nous surpasse...merci de rester vigilant en tous genres

lejournaldepersonne 17/10/2012 18:14


Super commentaire offert : compéter (verbe qui conjugue la compétition) = péter ensemble !

imagiter.over-blog.com 20/10/2012 06:05



un +...


Compétition dépend toujours de ce qui lui est bien extérieur (regards, reconnaissances, approbations, désirs de nuire, déloyautés, arbitres, pétitions, etc,).
Elle n'est pas du tout autonome mais se conduit en parasite d'autres qualités. Partout où il ça compète il faut que ça complète…



lejournaldepersonne 17/10/2012 12:06


excellente trouvaille - thank you

imagiter.over-blog.com 20/10/2012 06:04



les mots sont là et trop préfèrent faire du bruit inobjectif +tôt que se placer à leur si efficace écoute