Covoiturage: tout en dépit du bon sens !!!

Publié le par imagiter.over-blog.com

3633370152_0154859c6a.jpg

Alors que l'avenir de la Terre est en jeu, et que, si elle se détériore nous ne pourrons pas survivre, des solutions grosses comme le nez au milieu de la figure ne passent pas vraiment. Désirs de suicide collectif ?

 

Ou ambiance sociale qui INTERDIT les prises de conscience ? Les pubs pour les véhicules qui tue l'air restent très abondantes alors que les pubs cigarettes se sont éteintes. Voiture = 100 ou plus de cigarettes par coups de pot d'échappement ? Quel que soit le résultat précis l'air vicié par les véhicules crée un nombre impressionnant de morts. Mais si le discours officiel ne lie pas fermement dangers cigarettes et dangers automobiles – où se trouve la crédibilité fondatrice du Covoiturage ? En clair, pourquoi du Covoiturage si tout baigne hors du Covoiturage ?

 

Puisque limiter tout ceci par Covoiturage, comme diminuer la facture pétrole (et nous ne savons pas grand chose sur la matière organique qu'est le pétrole – sûrement une matière d'être juste brûlée pour rien pour les indéfendables caprices d'individus superficiels !), protéger la biosphère, etc. – implique un discours de condamnation de la tabagie automobile. Vous voyez comment faire autrement ?

 

Eh bien! d'un côté, beaucoup de raison. De l'autre, quasiment aucune. Complètement indéfendable le fait que le Covoiturage n'ai pas fait boule de neige…

 

Donc plutôt l'ambiance sociale si pourrie par le haut de la société…Tant que les pubs pour l'automobile ne seront pas bannies pour atteinte à la santé publique – comment voulez- vous aligner un discours alternatif ? On ne peut, à la fois, bombarder (très inamicalement de pubs – seuls les ennemis agissent ainsi!) et dire faut pas faire attention aux pubs !!!

 

On ne peut, à la fois, laisser envahir tous les médias par la déchéance du tout marchand et élaborer une politique qui les remet à leur place (scientifiquement, le commerce n'est sain que s'il n'occupe pas plus du tiers de la société or son chiffre d'affaires est 1,70 celui de l'Etat !).

 

On ne peut, à la fois, exiger beaucoup d'initiatives individuelles et gérer le Covoiturage par le haut (en ôtant, vraiment, quasiment toutes les initiatives personnelles !)…

 

Alors que le problème mondial crucial reste la mentalité des classes dites supérieures  ou des prétendues élites – puisqu'ils se trompent de manière criante dans les circuits directionnels. Les flèches soulignent bien que ce sont eux qui s'illusionnent, quittent le réel, ne sont plus sérieux, n'apprennent plus leurs leçons. Ne font majoritairement que des erreurs…

 

Et qu donc, comme à d'autres périodes historiques, tout doit remonter de la base. Leurs parasitismes farfelus à ces sommets étouffent le futur. Il reste clair QU'ILS NE COMPRENNENT RIEN A LA SITUATION ACTUELLE. Et que leurs solutions ne représentent que de graves détériorations de tout. Il vaut mieux qu'ils n'agissent plus et laissent faire la base…

 

Ne les entendez- vous pas parler de démocratie participative? Ah bon! Comment §? Eh bien! ils le disent, c'est fait, désormais vous n'avez plu à participer à la  démocratie participative puisque c'est dit. Juste une étiquette désamorcée sur un vide d'actions et d'effets complets.

 

Or là nous avons un exemple en grand de démocratie participative : le Covoiturage. Mettez le Covoiturage en autogestion participative !!! et toutes et tous verront comment cela se passe réellement.

 

Nous avions déjà rapporté dans "Rien de plus solide que le solidaire " (et vous voyez l'enfer et le chaos que représente une société démantelée par la folie monomaniaque du commerce unique ?) qu'à user de l'hypothèse de placer tous les individus qui travaillent dans l'automobile dans le Covoiturage serait, déjà, très créateur d'emplois. Plus 400 000 après 6 mois. A savoir une organisation étudiée: le téléphone ou le net, l'examen des trajets, les mises en contact , etc, sans omettre les dédommagements pour les offreurs et les coûts pour les demandeurs…Ce n'est pas pour revenir sur l'hypothèse mais bien afin de dessiner à quel point DES PANS ENTIERS de solutions aux problèmes systémiques (qui concernent absolument tout le monde et dont les solutions ne peuvent se concrétiser sans participation absolue de tout le monde). Par des dirigeants vraiment pas du tout sérieux, à l'écoute, attentifs et synthétiques !!! Comme s'ils "suicidaient" la société par le haut ?

 

Le Covoiturage est une solution profondément sérieuse, socialement utile, au coût le plus raisonnable, adaptée aux problèmes globaux et, de plus, URGENTE (lorsque l'on sait que 3 véhicules sur 4, par jour, ne brûle le si précieux pétrole que pour une seule personne on se dit qu'un tel individualisme TUE LE FUTUR COLLECTIF !!!)…

 

En bref, il se montre radicalement impossible de tenir les 2 discours si opposés A LA FOIS. Un des 2 doit s'estomper !!!

 

Ce qui prouve, aussi, et d'éclatante façon, que le capitalisme est déjà VAINCU puisqu'il ne survit que par ambiguïtés, quiproquos, amalgames, équivoques, confusions, malentendus et obscurités…

 

Lui demander de tout éclaircir, de se mettre en pleine lumière (bref, de rendre des comptes – puisque c'est lui le vrai accusé – et pas nous comme les médias essaie d'en provoquer la confusion !!!) verra la rapide disparition de tous ses

                                                                                                                      parasitismes!!!

 

Le capitalisme a besoin de nous et nous absolument pas de lui…là réside un de ses points très faibles…

Essayez-le pour voir !!!

 

(à suivre)

 

trouvez un complément à cette réflexion sur le site internet freethewords.org,   onglet 1  "Les mamelles du repos" et  "Remue- ménage",  onglet 2 "Présent !", onglet 3 "La diction du dictionnaire", et  Rien de plus solide que le solidaire onglet 4  "Nul n'est nul" ou, encore,  "Je ne parle plus à qui a raison".

Résistance au changement      Implique changement de la résistance

 

Si ce blog a su retenir votre attention dans les 1 000 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on trouve plus que prévu

 

Publié dans Croque tes crocos

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article