Décoach du coach

Publié le par imagiter.over-blog.com

9064920611_860c0266ea.jpg

Vraiment "pas cools les coachs "**. De les voir trop abondamment vantés chez nos ennemies à tous (les télés), nous avait fait déjà pointer l'oreille. Tandis que surdoués adultes et génies (ceux qui nous sortiront) en sont évincés, les questions sont alors venues… Oui, au fait, c'est quoi le but réel ? La raison derrière tout cela ? Qu'est-ce qui fait courir ceux qui voudraient nous faire Courir ?. Le document de Roland Gori et Pierre Le Coz "L'empire des coachs" – une nouvelle forme de contrôle social, octobre 2006 – a fini de nous déciller sur les coachs, nos clairs ennemis !!!

 

** "ricoche sur les coachs", "cochez pas les coachs", "très moches les coachs", "goals sur les coachs", ou bien "Cochise, pas coach", etc…quelques uns de nos titres de départ afin d'exprimer nos répulsions face à ces flics peu fréquentables…servez-vous ou rajoutez les vôtres de titres… Décoach du coach !!!

 

Un psychopathologue et un philosophe s'allient afin de nous introduire dans la "nécessaire cure de désintoxication idéologique" face à toutes les méthodes des coachs qui rendent malades, oui elles copient, en atténué, les méthodes de tortures et de conditionnements du passé…qui font, en plus, perdre notre moi, qui enrégimente les personnalités oui qui ôte tout esprit critique, etc… Ce n'est pas rien : coach= dangers pour nous tous !!! DERRIERE CHAQUE COMPORTEMENT il ne doit plus y avoir que l'idéologie coach (celle du rendement, de l'empowerment, du rapt de la vie intime, du seul networking, de la productivité doctrinale et de l'ajustement social, etc)… au XX ème siècle tout cela avait un nom, non ? Décoach du coach !!!

 

Le but trop malsain se démasque : "intérioriser les impératifs de performance et de compétitivité"– déjà en les déplantant de tout questionnement et de toute discussion. Surtout sans discussion – on ne discute plus, on obéit : tyrannie du "c'est comme ça" ah oui ! Pourquoi ? "Tais-toi et cours", va vous cracher le maton si sournois des dirigeants…c'est que ce maton est là pour que nous augmentions "notre rentabilité comportementale"…en clair – devenir un robot physiologique complètement acéphale…la différence avec l'armée disparaît beaucoup trop vite, non ? Comprendre c'est désobéir. Payer pour se faire décerveler ? Que non point ! Toutes chances, qu'en faisant l'inverse de ce dicte et ordonne le coach nous allions bien mieux, réussissions vraiment plus pleinement nos vies, non ?

 

Un de leurs slogans obscènes ? Asséné, en plus, oui dans les établissements de santé ? "Comment se comporter pour mieux se porter" ? Parvenir à une médecine holiste, qui prenne en compte tous les aspects d'une personne, à la fois, non ? Ah bon ! C'est pourtant cela le vrai "modernisme", cela aurait été si bien…non non, le coach c'est pas le progrès et l'évolution – mais la SOUMISSION sans conditions !!! Dont acte…

 

Le froid dans le dos d'entendre un militaire oser le "normaliser la zone" au lieu de "la rendre en tout anormale", de ne plus respecter les règles civil-isées, nous revient ici, au galop : pour le regard glacé d'un coach, nous ne sommes plus que des entreprises à gérer, dans la plus grande brutalité avide, des stocks d'énergies humaines à exploiter, oui "toutes les ressources mentales et psychologiques seront mobilisées et stimulées" afin de maximiser les résultats…Vous êtes sûrs qu'ils ne parlent pas de machines ici ?

 

Bref, le coaching piteux vient s'ajouter aux autres désastres sociaux des terrorismes publicitaires, de marketings, d'expulsions illégales de l'être humain et de mécanisations inhumaines (donc) des décisions. Décisions qui se planquent toutes, irresponsablement, derrière des statistiques, des taux et des avalanches de chiffres – jamais contextualisés, donc sans le moindre sens !!! Sinon, de soi- disant, renforcer la rationalité de la décision en la plongeant dans le …tout magique, l'irrationnel en grand et la déraison au pouvoir ?

 

Qui aime bien ne châtie pas – qui n'aime pas, ne montre aucun respect, ne serait-ce que pour les "douleurs invisibles" !!! Qui châtie trop, déteste autrui encore plus qu'hier… Clair ?

 

"il est urgent de mettre un coup d'arrêt à ces entreprises insidieuses" – concluent les auteurs…

 

ne le faisons-nous pas, aussi, en grand, pour notre propre compte ? En relayant ces données…

 

et en signalant, en plus, que GRATUITEMENT des surdoués et des génies peuvent vous offrir des méthodes personnelles très révolutionnaires et tellement respectueuses de vous qu'elles vous rendront au centuple toutes les joies..

 

                                                                        dont nous prive l'illégal ordre social !!!

 

…coachings gratuits et tellement plus libérateurs et adaptés qui vous conduisent à l'usage du "cerveau sensualisé" (chaque pensée y devient sensation ) – disponibles ici. Tellement tel que vous y aideront fortement quelques unes de nos plus récentes techniques, sur ce blog : "Sourire vos digestions", "Comment l'œil vous respire l'univers ?", "Parfum parfait", "S'empreint d'embruns", "La vaporisation du moi", "La bibliothérapie ? Les livres guérissent !!!", Quelles formations ont suivi les transformations ?","Vous est-il arrivé de regarder votre estomac ?", "Les points d'appui ?", "Rideau d'eau", "Détectivé ?", "Quand naissons -nous ?", "Mimétisme comme unique raison", "se perfectionner à la perfection…", "L'infini partout autour de soi", "Les échanges affectifs d'infos", "Dans danse", "La gratitude est le paradis lui-même", "… intelligentil", "Tant d'instants ?", "Elle excelle", "Les profondeurs de l'usage du cerveau ?", "Empreintes", "Un regard pour autrui", "Rendons le futur plus fort", "Reposer le repos d'une question", "Qu'est- ce qui vous amène à vous amener ?", "Toute la spiritualité ne serait que spirales ?", "Ce qui est maintenant prouvé ne fut jadis qu'imaginé""Tribus", "Piller les roupillons", "S'organiser autour des organes", "La réalité est complète", "Tri et trois ?", « Butiner le but », « La queste des questions », "Objectivité de la poésie", "Esprit libéré et esprit encombré ?", "spirer et conspirer", "Essaie de dormir !", " Trio vainqueur – sentir, sentiment, senti- mental !!!", "La Forme à (absolument) tout faire ?", , "Comment garder des sensations de qualité ? (1) (2)", « Efface le face à face que reste- t-il ? » ou bien "La communication qui n'a jamais appris la communication réelle" ? etc. – oui encore etc. En bref, quasiment tout vous serait caché ? Sans doute ! vous pouvez le vérifier sur le blog "Lorsque ne plus savoir admirer tourne à la maladie" (1) un blog a obtenu un titre à part " A votre égard tout sera égards". Grâce à qui ? Toute l’histoire du rire en 5 textes. Aussi, "Comment le développement personnel tourne au savoir- faire révolutionnaire ?" du 9 juin 2011…Encore, voir le blog du 16 septembre 2010 « Simuler votre cerveau vous offre toute la réalité » ou comment notre cerveau peut être un véritable magicien à votre service, etc…

 

 toujours dans la rubrique : "Quelles sont les têtes qui NOUS aident  vraiment ?"

 

                        Que le vaste humour vous grandisse et vous nourrisse !!!

Sous copyleft……pour tout ce qui reste à but non lucratif

 (à suivre)

            tous ces posts sont effectivement reliés à une pensée globale ***

 

trouvez, aussi, un compliment à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits freethewords.org,  onglet 1  "Les mamelles du repos", "Remue- ménage" et "L'athéâtre",  onglet 2  "Comment devenir un (e) athée du capitalisme" ou bien "L'intelligence indestructible du capitalisme ?" et "La star des stars", "L'ardeur sociale" ou, encore, "Présent !", onglet 3 "La diction du dictionnaire" ou comment rendre tous les mots physiques", et  "Rien de plus solide que le solidaire", sinon,  onglet 4 "Où trouver encore du sérieux ?", "Nul n'est nul", "Je ne parle plus à qui a raison" ou bien, encore, "Assentiments aux sentiments".

Résistances au changement      Impliquent changement de résistances

Structurellement, les classes moyennes ne savent plus penser

Pas de République si le politique ne prime pas sur l'économie.

La prospérité c'est pour tous, la richesse pour la minorité

L’Économie que l’on nous jette entre les jambes afin de faire tout autre chose ?

Je suis responsable de ma parole non de la compréhension des autres

La façon d’écrire se nomme infini respect

 

Si ce post a su retenir votre attention dans les 3 400 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on y trouve plus que prévu

 

 

 


Commenter cet article