Défauts de synthèses

Publié le par imagiter.over-blog.com

5880854159_b2aa5eab53.jpg

Ne pas savoir ce qui lorsque, enlevé, soulage toute l'architecture du système. Ne pas savoir procéder au tri entre l'essentiel et l'accessoire. Ne rien connaître de la hiérarchie du réel. Si ça ne rapporte à personne ça rapporte à tout le monde. Le monopole qui n'est que service public n'est pas un monopole puisque nul n'en tire profit. Mais tout le monde. Un esprit qui n'est pas emboîté/ emboîtant, enveloppé/ enveloppant, tourné vers l'intérieur/ dirigé vers l'extérieur, appartient à l'arbitraire, l'insensé et l'absurdité – tels que décrits par Franz Kafka…

 

Sachant que le privé est plus "bureaucratisé" que le public : un seul exemple, l'assurance étasunienne est dans un mille feuilles de tellement de sous catégories et de cas particuliers. Oui oui, au point que personne n'y comprend rien. Vous croyez que la crise des subprimes aurait pu se passer dans le service public ? Preuve, par l'absurde, du désordre extrêmement bureaucratique du privé ?

 

Le paradigme dominant actuel empêche toute réelle Justice. La perd dans les labyrinthes du déraisonnable et du caprice discrétionnaire…Alors qu'il nous faut des esprits "complets" intravertis / extravertis, voyant tout les détails du particulier et s'agrandissant, du même mouvement, à tout l'intérêt général…Tels des Janus dirigés, orientés dans les 2 directions à la fois : une qui regarderait "l'intérêt" de la loi, si nous pouvons dire (lorsqu'elle dit "ne faites pas aux autres ce que vous ne voudriez pas qu'ils vous fassent", elle demeure insurpassable, oui ou on ?)…l'autre se lovant dans tous les méandres les plus attentionnés de l'intérêt de l'individu…

 

Multi-opticalisé !!!

 

Oui optical c'est l'optique et optique opte pour opter, le verbe !!! Ce qui n'est pas insignifiant du tout !!! Opter adopter, oui ad-opter (double manière  frappante d'opter) tel choisir, acquiescer, agréer, élire, incliner, ratifier, approuver…ne restait qu'à prouver d'approuver. C'est fait !!!

 

Des êtres "collectifs" – donc à la fois très attentif aux droits de l'individu, de chaque individu, oui oui sans que personne ne soit oublié…et aux nécessités de la collectivité : biens communs à l'Humanité à protéger des prédations capitalistes, par exemple…ce qui – sans s'attarder sur ce thème (abordé dans d'autres blogs) NOUS SORT DE L'ORNIERE…puisque l'imposture du libéralisme ou du capitalisme promettant le plus grand épanouissement individuel possible c'est que sous leur règne il n'y a qu'un choix fondamental : sempiternellement acheter …aucune solution alternative n'est permise…non non le choix des individus n'est absolument pas admis et défendu : voyez-vous, dans le cadre du"laisser-faire", "laisser-passer", se concrétiser la dépénalisation de toutes les substances ? C'est, pourtant, la philosophie fondamentale du "laisser-faire", "laisser-passer" : laisser faire le choix des individus "libérés par les libéraux" ; laisser passer les produits médicalement propres…non non, reste préféré le trafic, le marché noir, les ventes clandestines : ça rapporte tellement plus, puisque l'on "fait semblant" de le prohiber…l'aveu qui le confirme ? Osant n'arrêter que les très petits trafiquants …jamais les gros, dont la taille même, toujours plus développée, avoue qu'ils font bien partie, d'une façon ou d'un autre, des dirigeants…et, qu'en aucun cas, dans les dits hauts milieux nul ne souhaite, vraiment, la cessation du système prohibitions- trafics tellement plus lucratifs ("grâce" à la prohibition, uniquement)…

 

Ce simple fait démasque que l'individu n'a que des choix minuscules enfermés dans un cadre si étroit qui lui est imposé…les choix gigantesques d'un adulte lui sont retirés de la bouche, des mains et des options responsables…il a déjà été choisi pour lui dans les seules options qui comptent…ne lui est abandonné que l'infiniment minuscule du "choix" entre la virgule …et…le point virgule (quelle ampleur !) : ce non choix qui "fait semblant" d'être un choix se nomme société de consommation !!!

 

Parvenir à ne plus faire partie de la société de consommation – ôte tout accès réel du capitalisme vers vous…c'est aussi magiquement SYNTHETIQUE que cela !!! évidemment, comme déchéance dominante il conserve de nombreuses prises sur vous…mais en fin de compte, vous ne faites que le subir telle une intruse nuisance, un virus non désiré…

 

Puisque, de fait, absolument TOUS VOS CHOIX lui échappent – vous ne l'avez absolument pas choisi – et vous prouvez, ainsi, que penser ce que l'on est ou être ce que l'on pense se situe…

…à un étage supérieur  au capitalisme : celui de la réussite de toutes les synthèses

 

Plus votre corps sait synthétiser (genre effectuer, en permanence, des sauts périlleux à l'intérieur de lui-même) moins le capitalisme existe en lui…c'est un "alien" bien extérieur sans absolument aucune "nécessité"

 

Sa taille se restreint à celle d'une simple nocivité dont il s'agit de trouver la meilleure antidote…bref, une synthèse, n'est ce pas ?

…admettez que ce problème a été, ainsi, tellement déplacé que lui seul a l'air…

 

                                                                                                                      …déplacé !!! 

 

Sous copyleft……pour tout ce qui reste à but non lucratif

 (à suivre)

 

Tel que vous pouvez le vérifier sur le blog du 9 juin 2011 nommé Comment le développement personnel tourne au savoir- faire révolutionnaire ?, Toute l’histoire du rire en 5 textes. Ou encore, le blog du 16 septembre 2010 « Simuler votre cerveau vous offre toute la réalité » ou comment notre cerveau peut être magicien, etc…

Nous avons amassé un ensemble de techniques triomphales qui remplacent trop mieux le plaisir- loisir si arriéré…quelques unes des plus récentes sur ce blog ?: "Sourire vos digestions", "Comment l'œil vous respire l'univers ?", "Reposer le repos d'une question", "Piller les roupillons", "S'organiser autour des organes", « Butiner le but », "La pensée qui redevient fluide et prouve toute sa fertilité ?"; "Le dirigeant, celui qui sait dire le sens", " Le corps enthousiaste ? (1)", " Plus de noël du "ouiël", « La queste des questions », "Ne mets pas d’eau dans mon nectar","Présent-e-s ?" « Efface le face à face que reste- t-il ? » ou bien  "l'histoire du rire" en 5 textes, "La communication qui n'a jamais appris la communication réelle" ? ou dans la série " la série "Lorsque ne plus savoir admirer tourne à la maladie" (1) un blog a obtenu un titre à part " A votre égard tout sera égards". Grâce à qui ? certainement pas au capitalisme punitif qui nous cache que l'on puisse devenir tellement plus joyeux APRES son abolition…

 

Trouvez, aussi, un complément à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits freethewords.org,   onglet 1  "Les mamelles du repos" et  "Remue- ménage",  onglet 2 "Présent !", onglet 3 "La diction du dictionnaire" ou comment rendre tous les mots physiques, et  Rien de plus solide que le solidaire , sinon,  onglet 4  "Nul n'est nul" ou, encore,  "Je ne parle plus à qui a raison".

Résistances au changement      Impliquent changement de résistances

Structurellement, les classes moyennes ne savent plus penser

 

Si ce blog a su retenir votre attention dans les 1 400 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on trouve plus que prévu

 

Commenter cet article