Défrayer le défrayant

Publié le par imagiter.over-blog.com

3649579811_8dd37af0e4.jpg

Défrayer la frayeur, en fait…tout ce qui ôte, ainsi, peut surprendre la racine du mot au dernier cran. Qui aurait pu penser que la rétractive frayeur se voit, ainsi, compensée, indemnisée, déchargée de ses frais, de ses notes de frais, de ses défraiements - rémunérée, soulagée, soldée, acquittée, oui payée. Sujet unique de la conversation même dans la chronique. Se tirer des frais n'effraie donc plus guère !!!

 

…devis tu le vis et pas vu pas pris c'est bien cela ? Débouler l'éboulis ? L'éclair éclaircirait donc quoi ? Et puis, nous ne voyons pas vraiment comment décharger quelqu'un de tous ses frais - se voir défrayé de tout – peut conduire direct à la frayeur tourmentée, à tout l'effrayant  épouvanté ?

 

Comment, oui, compenser, indemniser, acquitter, payer, oui régler le tout peut, à ce point, inquiéter, alarmer, apeurer, angoisser, effarer, affoler oui effrayer ? Telle une effraction qui effrange tout ; un effrangement qui, moins franchement, franchi les bornes… percée, filtrée, transpercée, pénétrée, oui traversée – l'autre rive du mot nous rebrousse ce qui fut, auparavant, si effrayant ….

 

Frayer avec effrayer – c'est y tracer un droit chemin, ouvrir tout un passage, écarter les obstacles, préparer la facilité et l'aisance et pratiquer un dégagement. En l'accompagnant, l'escortant, le guidant, l'éclairant, l'instruisant, l'éduquant  jusqu'au bout…

 

Crainte ou effroi – ces appréhensions qui prennent à bras le corps tout le corps, qui le saisissent par une puissante préhension, le secouent, le higent, l'agitent, le tremblent, le grelottent, le frémissent – se voient écartées des frayages de frayeurs… éloignées de la voie trop escarpée…et retrouvant toute la chaussée si paisible et apaisée…

                                               Une clairière en éclaircie, en somme ?

 

                        Que le vaste humour vous grandisse et vous nourrisse !!!

Sous copyleft……pour tout ce qui reste à but non lucratif

 (à suivre)

            tous ces blogs sont bien reliés à une pensée globale

 

trouvez, aussi, un complément à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits freethewords.org,  onglet 1  "Les mamelles du repos", " Remue- ménage" et "L'athéâtre",  onglet 2  "Comment devenir un (e) athée du capitalisme" ou bien "L'intelligence indestructible du capitalisme ?" et "La star des stars", "L'ardeur sociale" ou, encore, "Présent !", onglet 3 "La diction du dictionnaire" ou comment rendre tous les mots physiques", et  "Rien de plus solide que le solidaire", sinon,  onglet 4 "Où trouver encore du sérieux ?", "Nul n'est nul", "Je ne parle plus à qui a raison" ou bien, encore, "Assentiments aux sentiments".

Résistances au changement      Impliquent changement de résistances

Structurellement, les classes moyennes ne savent plus penser

Pas de République si le politique ne prime pas sur l'économie.

La prospérité c'est pour tous, la richesse pour la minorité

La façon d’écrire se nomme infini respect

 

Si ce blog a su retenir votre attention dans les 2 200 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on trouve plus que prévu

 

Publié dans corps des langages

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article