Des perles aux cochons ?

Publié le par imagiter.over-blog.com

2880066768_21a320c519.jpg

S’il faut cocher décochons donc. Ou comment cette phrase disqualifie qui la prononce. Loin d’être raisonnable et sensée, elle signe, à la place, un cerveau malsain. Jézabel est passée par là !!!

 

2012 – est l’année du retour au cristal que des dirigeants imprévus auront tant tenté de souiller. Le diamant c’est la sagesse : de prétendre l’inverse (crazy diamond) n’aura rendu « cinglés » que les tricheurs !!! Des perles aux cochons ?

 

1)  en s’arborant croire faire partie d’une caste au- dessus de toi (surdoués, génies, talents) qui saurait tout. Mais sans produire aucune œuvre qui montrerait comment en savent-ils tant mais comme sans le savoir ? Juste à coups de phrases impérieuses.

 

2)   en en excluant tout le monde (de ce qui ne serait pas cochons) sauf un seul – la/ la profératrice du message La Jézabel, icône des diffamateurs, veut se croire avoir le regard droit du droit !!! Sauf pour le diamant qui a vu clair dans le jeu dès le départ ?

 

3 ) En piétinant (par personnes interposées) ces …autres. En diffusant des énormes pubs comme quoi ils/ elles seraient de leur côté, tout pareils, prédateurs mimétiques…

 

4 )  En stagnant, enfin, dans l’ultime incohérence. Qui les résume toutes. Qui se démasque telle prolonger toutes les injustices sans même le geste esquissé d’en réparer une seule ?

 

Si – faute de diffusions loyales et équitables (et quelles sont les parts de ces Jézabels là dedans ?) vous semblez offrir des perles aux cochons…

 

pourquoi donc ne pas faire cesser ceci ? Mettre fin à la situation décrite que les Jézabel semblent trouver si injustes ? Changer tout ce qui semblait tant chiffonner l’émetteur péremptoire de l’observation ? Faute de quoi c’est, vraiment, parler pour ne rien dire. Juste simuler des mots pour ne jamais agir tout en dévalisant le prétendu « beau rôle » !!! Alors que le cochon réel devient qui ose formuler que l’on donnerait des … perles aux cochons !!!

 

Plus de perles aux cochons ? A qui alors. Aux gardien-ne-s des cochons ? Toujours la malpropriété (telle la malbouffe) le moyen de souiller les « propriétés » de la réalité ? De s’approprier salement ce qui n’est pas le propre de soi ? De se trouver tels des arroseurs arrosés ? Des postulant-e-s à la sagesse pires qu’insensés ? Des escrocs bien pris en flagrant délit ?

 

Ou l’art du cristal d’empêcher de parler afin de ne rien  en dire ?

 

                        Que le vaste humour vous grandisse et vous nourrisse !!!

Sous copyleft……pour tout ce qui reste à but non lucratif

 (à suivre)

 

trouvez, aussi, un complément à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits freethewords.org,  onglet 1  "Les mamelles du repos", "Remue- ménage" et "L'athéâtre",  onglet 2  "Comment devenir un (e) athée du capitalisme" ou bien "L'intelligence indestructible du capitalisme ?" et "La star des stars", "L'ardeur sociale" ou, encore, "Présent !", onglet 3 "La diction du dictionnaire" ou comment rendre tous les mots physiques", et  "Rien de plus solide que le solidaire", sinon,  onglet 4 "Où trouver encore du sérieux ?", "Nul n'est nul", "Je ne parle plus à qui a raison" ou bien, encore, "Assentiments aux sentiments".

Résistances au changement      Impliquent changement de résistances

Structurellement, les classes moyennes ne savent plus penser

Pas de République si le politique ne prime pas sur l'économie.

La prospérité c'est pour tous, la richesse pour la minorité

La façon d’écrire se nomme infini respect

 

Si ce blog a su retenir votre attention dans les 2 000 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on trouve plus que prévu

 

Publié dans méthodes de pensée

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article