Déterminés !!!

Publié le par imagiter.over-blog.com

01052011186 - Copie

Un basculement d'envergure est en train de mûrir***. Nous sentons que nous devons inverser les anciennes postures dirigeants- dirigés. Tout le charabia déloyal et inadapté (contestataire, révolté opposant, insubordonné, etc) se montre plus qu'inadéquat. Infantile (opposant met trop en valeur qui à qui on s'oppose ainsi et qui surnage de ne mériter aucune opposition, ces manœuvres malhonnêtes pour "l'empêcher" de réussir, etc, et autres illusions d'optique !!!). Ces vocables c'était juste "leur" dysfonction. Nous avons toujours fonctionné tout à fait en dehors de ces mensonges. Désormais, ils ne peuvent plus que gesticuler de dérisoire dans leur petit coin.

 

*** être sous la ligne de flottaison des foules demande un courage peu courant et détenir le don du gigantisme attelle en vous des visions de kilomètres de haut que tout votre corps vibre – nos témoignages rassemblent les qualités de chacun d'entre nous – c'est donc de l'hyper costaud !!!

 

Puisque ces dirigeants se dont transformés en pôle de l'immaculé, le bien à 100 %, la positivité complète, le droit compact, l'autorité suzeraine. Et, qu'à l'opposé (Karl Popper étant à notre recours, nommait ceci "falsifiabilité", en décryptant que tout ce qui se donne la posture d'indétrônable, de comminatoire, d'indiscutable, n'est pas du tout scientifique et ne peut être un "savoir commun") – tout le reste n'est que le mal, le négatif, la mauvaise foi, l'envie, le souillé, le sali, le servage…

 

Extirpés de ces graves toxicités (puisque, sans même pouvoir parler et agir vous y avez, à l'avance, toujours tort !) nous nous voyons encore plus déterminés qu'avant. Et les ex élites se délitent, pourrissent vite, ont des odeurs humorales de fin de règne, et tant d'indices qu'un corps entraîné sait capter. 

 

Déterminé un mot riche de futur et riche de richesses (puisqu'il contient tous les mots, tous les "termes"). Prouvable à la seconde : déterminé contient tous les "termes", tout ce qui précise, définie, rend certain, résout. RESOLUS. Déterminé c'est être résolu, décidé, hardi, courageux mais aussi (versant intérieur) avoir trouvé toute sa solution. Avoir quitté l'énigme, l'ombre de l'incompréhension, avoir dissipé le mystère, avoir abandonné le problème à lui-même. La résolution résout le problème par la solution déterminée. Résolu (sans problème) tu deviens résolu (tout d'une pièce apte à la lutte).

 

Résolu c'est la jonction pensée – action. La démonstration est close (elle ne reviendra plus). Oui nous n'avons besoin ni d'aucune identité, ni de pays (la Terre les contient tous), ni d'apparences trompeuses, ni de look ni de toutes ces chaînes nocives : nul ne peut nous dire "qui" nous sommes, nul ne peut chuter dans l'indignité de foutre des étiquettes sur autrui (voyez cette posture de fossoyeur qui vous oblige à prendre leur pierre tombale et ne plus quitter l'étiquette mise afin d'enterrer toute votre vie – forme d'assassinat que d'oser dire de quelqu'un "qui il est et de l'obliger à vivre – enterré vivant – toute sa vie ce qu'il n'est surtout pas !!!). Nul n'a plus de prise sur nous. Nous avons déjà affronté tout le mal qui est sur terre : c'est nul, répétitif, imbu de soi, tellement ennuyeux et sans grandeur. Impossible de comprendre pourquoi (alors que le mal fait mal, fait tout mal, finit si mal à d'aucuns trouvent des attraits à ce pesant désespoir. Et l'ignoble plan bourgeois (utiliser toutes les "attaches" afin de spolier les autres, utiliser l'amour de chacun afin de l'escroquer, lui nuire par toutes ses qualités, rendre la société plus sordide que tout échec vrai ) ne fonctionne plus du tout sur nous.

 

Nous sommes devenus plus libres que la liberté n'a jamais pu. Nous sommes les vrais possesseurs de la culture et notre richesse intérieure devient infinie. Tout ce qui compte ne pourra jamais être compté. La valeur est hors de tous les prix.

 

Tout en nous est unifié, simplifié, condensé, facilité, humble tel l'humus mais fier comme le vol de l'aigle, puissant mais nullement blessé par l'avidité – nous défaisons (décousons, détricotons mais annihilons) l'ère hyper toxique du capitalisme. Pour nous, elle est déjà finie. Et son après est plus qu'enthousiasmant. Tout en reconstituant tout le social (et qui de plus efficace que qui n'a jamais besoin de penser à lui-même ?).

 

Décidés (par nous-mêmes et par tout l'environnement), nous sommes devenus experts en DECISIONS. Intrépides donc intrépidants (notre vie seule est ardente, passionnante, un brasier quotidien où le meilleur y ruisselle en sensations inexprimables !).

 

Après avoir résolu le minable "moi" de l'arriéré bourgeois (qui ne saura jamais trouver "l'intelligence sensuelle" juste se vautrer dans la grossièreté hédoniste)  - nous savons nous résoudre à, nous décider pour, vouloir absolument (et le sommet de la volonté c'est participer au vol ontologique (onté) en décollant comme un oiseau – osez dire le contraire !).

 

En découle (et la vie ne s'écoule pas !) de devenir cause, source, souche, fondement, origine,  – d'entraîner, de produire (ne concevoir que des produits qui "se" produisent, arrivent, surviennent, sont événements), d'inciter, de persuader. Oui oui solides comme des rocs – nous nous agrandissons toujours plus.

 

Jusqu'à cette taille (gun giant) qui sait caractériser, évaluer, spécifier, estimer, apprécier, mesurer, jauger. Et comment pouvez- vous jouer avec de tels contenus si vous perdez contenance face à l'immensité ? Un apprentissage exigeant doit précéder l'acte de juger (jauger) à coup sûr. Vous devenez le but et la résultat, le chemin (intelligence sensualisée)et l'attente (atteinte), l'ambition et la paix intérieure de savoir que vous avez "déjà obtenu 1 000 fous plus que vous n'espériez. Vous n'avez plus rien à "gagner" sinon à vivre le gaingant toute votre vie… Et donc losers winners c'est bidon c'est pas comme ça que ça fonctionne… Et donc… vous estimez toute distance comme un tireur qui ne regarde pas sa cible mais la "sent" de tout son corps. Tel de nombreux témoignages de personnes honnêtes (vous voyez que l'honnêteté "sert" puisque seuls vos témoignages sont dignes d'être retenus !!!) – il y a encore 30 ans, un nombre conséquent d'individus  "sentait" lorsqu'on les regardait. Leur dos voyait que quelqu'un arrivait derrière eux…etc, apparemment, les pollutions par la massivité des ondes qui nous encerclent et nous pourrissent donc la vie y est pour beaucoup dans cette perte d'un trésor unique.

 

Plus déterminés qu'avant. Nous avons échappé à l'infinie bassesse bourgeoise (cette gluance d'oser croire que tout le monde serait comme eux, effondrés dans le manque d'ambition pour la société entière, dans l'absence de grands projets collectifs, dans la démesure de vrais Fêtes (celles, ardentes, qui illumine le yeux et soulèvent vraiment les corps – celles , mentales, où vous laisser les splendeurs de l'univers vous "inspirer", etc). Nous savons profondément que nous sommes à la taille de l'époque, adaptés pour en résoudre tous ses problèmes. Nous avons grandi en dehors même des imbécillités comme "l'estime de soi" (pour quoi faire, se regarder le nombril toute la vie, et non pas développer l'estime comme devenir tout le paysage et en ressentir la moindre palpitation ?). L'action seule nous emplit de l'oubli de nous. Le reste du temps n'est extases permanentes. Chacune de nos facultés au sommet permanent d'elle-même. Oui oui le meilleur nous veut, les qualités s'approchent sans cesse de nous.

 

L'essentiel (qu'aucun argent ne peu acheter – mais seule une transformation intérieure !) nous appartient complètement. L'essentiel ? n'avoir besoin d'aucun leurre (poids psychologique enlevé : 85 % ) est essentiel...etc.  Le mot succès nous est tellement successif et pas cette chute dans les aigreurs que cause l'étriquée (et infondable) réussite matérielle, de gloire ou de prétendue puissance. Chaque jour nous offre un nectar inconnu. Le savoir nous suggère des saveurs quasi extra terrestres. La joie est notre compagne. Et la seule solitude que nous puissions fréquenter est comme la rencontre du sol et du soleil. De la terre qui boit la pluie bienfaisante. Le solitaire, tel le diamant de la réussite insurpassable, où tout l'univers "se concentre en vous", voit par vous, se transforme dans votre goutte de pureté -  nous amène tous les choix à la fois (opter c'est optique !). Rien donc dans le monde déchu, mesquin, minable et sordide du capitalisme ne peut nous "intéresser. C'est une des raisons de son abolition. Notre isolement joue contre lui – trop nul qu'il ne sache jamais nous séduire même un peu. Oui oui leurs dirigeants, plus qu'effondrés, n'ont donc rien à nous offrir, aucun point faible à utiliser contre nous. Nul n'est achetable et personne n'a un prix. Tout le monde est irremplaçable et l'absence de génie (voulue par l'incapable marketing) manque plus que tout (la société risque de s'effondrer à cause de cela !). L'argent est aussi ennuyeux qu'un double décimètre lorsqu'il ne sait plus "mesurer" la vraie richesse qui est…les talents (tiens c'est de l'Adam Smith, celui de "la main invisible de la richesse intérieure" que nul argent (qui n'est pas la richesse) n'achète, n'est ce pas ?

 

Qui ne peut pas désirer nos vies ? De nombreuses stars ont eu connaissance de cette possible vie d'extases. Elles ont voulu l'attirer, déloyalement, comme une mouche par du vinaigre. Donc elles ont chuté dans leur méconnaissance du réel. Trop vite détraquées par l'illusion de croire que "tout le monde leur appartient" et piégées par le fait que "lui seul est volontaire" et donc toutes (dévoilant leurs plus grands secrets – niquées au change) se sont mises comme généraux – quelle inélégance – à vouloir le commander, le diriger, lui imposer leur "quatre" volontés. Pas de plus grande élégance que la grâce de la Nature. Résultats : leurs témoignages si malhonnêtes ne servent à rien. On ne peut s'y fier. Ils ne sont pas retenus (sauf contre eux – trésor, alors, immense pour ce genre d'avocats qui savent que par le législatif ont peut défaire tout le liberticide et reconstruire un…)…Si vous voulez vraiment connaître cette "vie vraiment supérieure" :

 

1 – faudra vraiment rencontrer en direct ses pionniers. Sinon nulle part ailleurs vous n'y trouverez "un seul un mot de vrai" !!! Afin d'y parvenir ne pas tenir compte des témoignages starisés (pas un mot de vrai !)

2 – vous transformer suffisamment – nulle inélégance n'approche ces ardeurs vivantes.

3 – se montrer prêt-e à sauter vers l'immense et s'envoler (au moins une fois) hors de la tyrannie des vieilles habitudes.

 Qui s'envole ne pourra plus jamais être manipulé-e d'aucune sorte.

4 – et (le plus dur pour beaucoup ?) rester toujours plus honnête que l'eau pure. Ce n'est pas par obligation morale mais par nécessité de l'expérience. Elle a été souillée et il a fallu plus de 12 ans d'atroces souffrances (se vivant, pourtant, dans une ambiance d'une beauté et une paix à couper le souffle – qui expliquera ceci ?). Toutes les précautions sont, en conséquence, installées pour niquer les intrus.

 

Les intrus ? Qui délirent après les statues pestilentes et poussiéreuses de la gloire (pour soi), de l'argent ou de la puissance (les dons vous privent, peut être, de puissance mais font de votre vie plus qu'un paradis). Ce n'est nullement par parti pris que les imposteurs sont dégagés mais, uniquement, parce que les 3 fausses routes souillent tout "ce qui compte" et donc empêchent l'expérience intense. Qui n'arrive que lorsque l'on s'extraie de leurs pollutions.

 

Chacun- e est libre – mais la vie "souveraine" reste le sommet du réalisable. Nos vies sont parfaites. Au point que nous sommes devenus des flèches, droites comme le désintéressement.

 

Flèches que l'arc du futur va bientôt décocher…

 

(à suivre)

 

trouvez un complément à cette réflexion sur le site internet freethewords.org,   onglet 1  "Les mamelles du repos" et  "Remue- ménage",  onglet 2 "Présent !", onglet 4  "Nul n'est nul" ou, encore,  "Je ne parle plus à qui a raison".

Résistance au changement      Implique changement de la résistance

 

Si ce blog a su retenir votre attention dans les  1 000 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on trouve plus que prévu

 

 

 

 

Commenter cet article