Doubles langages : comment doubler ?

Publié le par imagiter.over-blog.com

5451442248_a7a2abd493.jpg

Un président attaque, déloyalement, la Justice au sujet d'un récidiviste sexuel …Exercice pratique ? Ici, une juge a ordonné la comparution immédiate d'un autre récidiviste sexuel. Pile poil dans son créneau d'intervention. Cohérent jusqu'au bout, va-t-il aller témoigner? Mais…mais…C'est que ce peu "cavalier" personnage est "aussi" président…Point commun, cependant: il est, lui aussi, "contestataire, frondeur et rebelle, devant "la compétence du Tribunal" (selon ses dires !)…

 

Décidément, "en haut", ils semblent avoir suffisamment peur de la Justice pour la dénier sans cesse !!!

 

Et ne venez pas introduire "l"immixtion dans les affaires d'un autre pays": autre point commun - "l'inflexibilité" !!! Un ne veut pas "démissionner", l'autre est très "ferme", mais alors "ferme" envers les peuples. Mais pas envers les "dictateurs" qui les dirigeaient/ dirigent…Pour "l'afflux des tunisiens en Italie", là, si facile, oui de se dire "inflexible"…Mais lorsque Goldman Sachs a volé, devant leurs yeux, autour de 2 milliards de dollars à la Grèce, lui créant ainsi une "dette" douloureuse (tellement moindre avant son cambriolage) où a été rangée la "fermeté" ? Si on peut parler contre "les tunisiens qui arrivent en Italie" on peut DONC arguer contre "un banquier pas très anglo et pas très saxon qui vole un pays entier"…Oui ou non ?

 

L'avantage avec le double langage c'est qu'on peut le doubler. Le placer dans des situations similaires et le "ventriloquer" - afin de rendre mieux visible son réel impact…C'est ce qui pouvait être fait dans les universités du temps où elles "aimaient" le savoir !!

 

Suffisamment, du moins, pour dénouer tous les doubles langages !!!

 

 

(à suivre)

 

trouvez un complément à cette réflexion sur le site internet à but non lucratif freethewords.org,   onglet 4 "Nul n'est nul", onglet 3  "Why do we left the left wings ?",  onglet 2  "Comment devenir un (e) athée du capitalisme" ou, encore,  onglet 3  "Légalité de l'égalité".

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article