Du “no copyright” au “no betrayright”

Publié le par imagiter.over-blog.com

01052011184 - Copie

Du droit à la propriété de ses écrits à celui de ne PAS ÊTRE TRAHI. Le constat que la racaille est au sommet, que les esprits détraqués de gangstérisme y siègent, nous oblige à prendre des précautions. D’avoir compris que leurs corruptions  semblent sans limites, nous contraint à revoir tous les clichés sociaux (suspects de grosses fraudes !). Et la surprise de se voir alimentés d’aveux spontanés tels « Ce qui est dit n’est que marginal. Que seule l’image compte »***- nous oblige à ausculter leurs dysfonctionnements mentaux. Dirigeants ou pas.

 

*** quelconque directeur de com. (communication)

 

Ainsi, « l’image c’est au moins 70 % » de la télé. Comment que t’es habillé, comment que t’es maquillé, comment que t’étales ton égoïsme scandaleux de ne t’occuper que de ton aspect extérieur (sans jamais nettoyer ton purin intérieur) DOMINE ce que tu n’as rien à dire. T’aligne des phrase vides, polis par l’inefficacité collective, inaudibles sinon comme ronron, soumises à aucune vérification ni obligation de qualité – et t’obtiens TOUS LES DROITS ? c’est quoi ce cul de bas de fosse putride ? Oh la belle cravate ! je vais voter pour lui. Oh la belle coupe de cheveu DONC il parle bien. Le lifting, my god, quel esprit, etc. Donc le travail de professionnels de l’apparence SUPLLANTE le réalité intérieure de la personne ? L’argent seul peut « acheter » de telles apparences « souvent trompeuses » (donc ennemies flagrantes et sournoises de l’ordre établi ?). Aucune vraie démocratie ne peut supporter une telle déchéance ploutocratique. SI L’IMAGE C’EST 70 % de la télé, les dirigeants, qui tolèrent une tel espace de dictature dans la société, doivent être arrêtés pour haute trahison de la démocratie. L’image peut- elle devenir la pire ennemie de la démocratie ? Nous le croyons ! D’où « imagiter » (vous agitez les images et c’est incroyable comment vous voyez les individus enfermés, dangereusement et douloureusement, dans des images qui n’existent pas vraiment) …

 

Nous accusons les séditieux des médias, les barricadiers archi minoritaires de la destruction de la civilisation, les ennemis de l’intelligence et des savoirs, les sordides personnages qui EXCLUENT tous les scientifiques, les penseurs, les authentiques artistes et les vrais écrivains des médiateurs médias COLLECTIFS. Qui nous fourguent, frauduleusement, les chimères, les leurres, les illusions des images au lieu de la profondeur formatrice des CONTENUS. Ce qui est dit, écrit, transmis et qui, après des millénaires de civilisations, ont prouvé leurs nettes supériorités, fiabilités, objectivités, densités, réalismes, etc par rapport à l’image PUERILE. Oui ou non l’image c’est pour les enfants ou les analphabètes – pas pour des adultes responsables ? 

 

Nous avons déjà affronté « Comment des codes arbitraires détruisent les débats collectifs ». Ensuite, comment d’entendre « Ce qui est dit n’est que très secondaire. Que seule importe l’image », nous contraint à « Devons-nous tous porter plainte contre les dirigeants de la télé ? ». Que des dirigeants, terrifiés devant l’ampleur des dégâts, s’écrient "Ils ont "avoué": oui le conformisme est une maladie !!!" *** voir blog du 5 mai 2011. Ou bien, encore, « Trop de soumissions volontaires = dangereuses inadaptations ? » *** voir blog du 8 mai 2011.

 

Nos voulons que soit utilisé le « «no betrayright” !!! 

 

En effet, le «  Ce qui est dit est sans importance » représente le plus grand acte de terrorisme antisocial depuis que la démocratie existe. Aucun des supposés anarchiste ne peut faire le 1/1000 de dégâts dramatiques qu’ne telle phrase provoque. Seul un ennemi du genre humain ou des êtres déterminés à anéantir l’Humanité peuvent oser de telles bombes toxiques. Cette phrase est la plus dangereuse que la Terre ai eu à affronter : même les barbares « respectaient » un minimum la culture…Ici, nous avons de radicaux voyous mentaux, déguisés en costards cravates, bardés de « codes » frauduleux, imposant (tell une évidence partagée !), que l’image à plus de 70 % d’importance c’est « bien » !

 

L’infantilisation accélérée de la société ne peut aboutir qu’à la destruction de son futur et de sa « durabilité ». LES ENNEMIS DETRAQUES DE LA CULTURE ne doivent plus pouvoir l’approcher à ce point !!! Ce n’est pas à coups de fringues tricheuses, de coupes de cheveux en trompe l’œil, de télé Photo shop, de commentaire hystériques et infantiles sur la réalité des êtres – que nous pourrons RESOUDRE les problèmes. Economie, ^politique, social, culture, Humanité, survie de la vie ou protection de la Terre sont 10 000 fois plus importantes que les images fraudées. SEILS LES ASVOIRS NOUS EN SORTIRONT. Qu4une bonne partie de ceux- ci soient ABSTRAITS ne doit pas faire reculer des êtres de courages, de déterminations et d’amour. Retour intensif des prétendues abstractions dans TOUS les médias !!!

 

Le no betrayright à opposer, fermement, à la corruption médiatique (faut virer les ennemis réels de la société où ils sont, s’ils pullulent dans les médias ululons les !) sera le premier pas. Les iconophiles, actuellement, représentent le virus le plus virulent que l’Humanité ai eu à affronter.

 

Faut les niquer jusqu’à l’os Faut démasquer leur pourriture morale. Et virer leur virus qui rend, visiblement, malade toute la société !!! SEUL IMPORTE ce qui est dit, ce qui est écrit et transmis – et l’image utilisé n’a d’importance que pour les escrocs (à te vendre très cher des merdes de « com. ») ou nos pires ennemis !!!

 

Reprenons la télévision à ces déchets du genre humain !!! Répulsions obligent.

 

(à suivre)

 

trouvez un complément à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits freethewords.org,   onglet 4  "Nul n'est  nul", onglet 3 "Légalité de l'égalité" (Quality of eQuality), onglet 4  "La démagogie n'est utile et utilisée que par qui est déjà au pouvoir ". Et, surtout, RIEN DE PLUS SOLIDE QUE LE SOLIDAIRE, onglet 3,   LE ROMAN DE L'ECONOMIE,  ainsi que LA QUESTE DES QUESTIONS (qui a démuni les démunis ? qui a déshérité les déshérités ? etc), onglet 2.

Résistance au changement      Implique changement de la résistance

 

Si ce blog a su retenir votre attention dans les 700 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on trouve plus que prévu

 

Publié dans sociéte

Commenter cet article