"Ecologiquement intensif": nouvelle fraude au sommet ?

Publié le par imagiter.over-blog.com

1425565449_04504f85b2.jpg

Après que les activités clairement "non durables" aient tenté de se monopoliser (que fait la Commission européenne?) le mot durable – voici que les déshonorés dirigeants tentent de fourguer de "l'écologiquement intensif" – cet oxymore strictement impossible. Soit c'est écologique soit c'est intensif. Pas les deux à la fois. Ayant perdu absolument tout respect d'eux-mêmes ils se vautrent dans "on va diminuer les doses". Vous savez celles du poison dans nos assiettes (pas ceux du bio et la bactérie Eceh, évidemment !), de Marie- Monique Robin  ou comment manger peut nous rendre carrément malade. Et du "livre noir de l'agriculture" d'Isabelle Saporta. Alors que la problématique est complexe et que l'ampleur de toutes les solutions proposables devient visible une à une. Contrant chaque délire de l'agriculture intensive – ils vont la jouer au simplisme. On diminue les doses et hop ! Angélisme utopique (rappelons que le comble de l'utopie reste un béat capitalisme "durable"*** - en aucun cas, les solutions alternatives à son abolition, elle, "durable"!)… Oui simplisme du "on fera" ce qu'ils ne feront pas… et magie partout et contrôles nulle part c'est de "l'écologiquement intensif". Bref une fraude punissable par la législation existante et les institutions en place. Normalement. Par nous déjà – en signalant ces escrocs toxiques au sommet…

 

*** "Crises ? Où ça ? Aucune crise des peuples – crises "que" du capitalisme financier!" Ou bien "Le regard aveugle de l'argent", "Nature rature" etc. tant de blogs sont parvenus à prouver le capitalisme financiarisé "non durable"…

 

Se vautrant toujours plus indécemment dans les mensonges, et pensant si naïvement (que les puissants peuvent se montrer très puérils !) que ces enfantillages aux doses "ça passera facile aux yeux des cons". Comment ils nous considèrent. Puisque si "on peut se dispenser d'engrais, d'insecticides, d'Ogm en utilisant des techniques alternatives" pourquoi, alors  :

1 – ne pas l'avoir déjà fait et avoir désinformé, jusqu'à la pleine délinquance, "qu'il n'y pas de solutions alternatives" (et soudain il y en a ?) ?

2 – de ne pas inverser, désormais, complètement la vapeur puisque "ces solutions alternatives" (voir notre rubrique "solutions à notre portée") semblent bien être le futur de l'agriculture (conservation des sols, enrichissement de ceux- ci, protection de l'environnement, de l'eau, économies sur les gaspillages passés puisque le mot "intensif" voulait bien dire "gaspillages", non et tant d'etc)…

 

Dans ce cas agriculture "écologiquement intensive" veut juste dire "j'avais complètement tort et je fais comme si ce n'était pas vrai". Or, une rupture symbolique forte est nécessaire. A force de noyer les poissons on n'aura plus de poissons du tout, non ? De quoi perdre la pêche !!!

 

Le blog  du 22 juin "Ces esprits qui se croient malins parce qu'ils ne pensent qu'à vous arnaquer ?" a, admirablement, démontré que si un quidam vous prend pour un con ça n'a rien à voir avec vous mais tout avec lui. Bref, qu'on n'apprend rien de vous mais tout de lui. Le cas assez paradigmatique de personnages qui ne voient que proies à arnaques autour d'eux et qui vous déguisent de leur tunnel mental – y a tout avoué au sujet des perversions. SANS LESQUELLES LE CAPITALISME AURAIT DEPUIS LONGTEMPS ETE ABOLI.

 

N'empêche qu'à chaque fois qu'ils se vaudrent un peu plus dans le manque de respect d'eux-mêmes – ils perdent un peu plus de crédibilité. Qui croit aux pubs de voitures hyper "bénéfiques" à l'environnement lorsque l'air des villes pue toujours plus ? qui croit au "sérieux" d'entreprises gaspillant des ressources non renouvelables et qui délirent à nommer cela "profits" tout en se mégalomaniaquant "durables" ? Tout le monde sait que "ça ne durera pas" sans changements radicaux. Et maintenant, toujours sur le modèle si grossier (et insultant pour l'intelligence des concitoyens) la haute fraude (comme la haute trahison) d'un halluciné  "Ecologiquement intensif"…Vraiment la déchéance est au sommet !!! Etant entendu (le but restant de désenclaver l'agriculteur de base de cette idéologie "mono productive et intensive") que ce blog ne concerne que les dirigeants…

 

Tandis qu'à l'inverse ils accusent, médiatiquement, la Société de tous les maux, ils battent tous les records de déclin dans la respectabilité.'

 

Ils sombrent sans cesse et ils croient que nous ne les voyons pas…

 

(à suivre)

 

trouvez un complément à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits freethewords.org,   onglet 4  "Nul n'est  nul", onglet 3 "Légalité de l'égalité" (Quality of eQuality), onglet 4  "La démagogie n'est utile et utilisée que par qui est déjà au pouvoir ". Et, surtout, RIEN DE PLUS SOLIDE QUE LE SOLIDAIRE, onglet 3,   LE ROMAN DE L'ECONOMIE,  ainsi que LA QUESTE DES QUESTIONS (qui a démuni les démunis ? qui a déshérité les déshérités ? etc), onglet 2.

Résistance au changement      Implique changement de la résistance

 

Si ce blog a su retenir votre attention dans les 1 000 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on trouve plus que prévu

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article