Emiettements des luttes plus cloisonnements excessifs et suicidaires de la société

Publié le par imagiter.over-blog.com

4956846933_c35ba1652e.jpg

Où se trouve le bon sens ? Ceci "avoue" la régression sociale accélérée (à quoi sert de penser si vous ne pouvez  agir ?), l'enfermement frénétique, l'anti-libération. La course à qui sera le plus aliéné. Le plus suicidogène de tout le collectif. Le plus sournois empêcheur d'élévation du social.

 

Comme si la majorité, tisonnée par des projets, habitée par des élans – faisait, concrètement, tout afin d'empêcher toute réalisation, tout accomplissement de ces buts ? Mais de manière contournée, incidente, réfractée, déviée (elle ne sait même pas se l'avouer à elle- même). L'IRREALISME C'EST L'ACTION QUI SE REND IMPOSSIBLE ELLE- MÊME !!!  

 

Dans cette étrange société si ennemie d'elle- même, dans ces ex élites qui détruisent tout (sans que cela se perçoive au premier regard!), dans ce monde abandonnée par les grandes visions, les gigantesques projets, les synthèses animantes, les ambitions collectives et où, donc, tout s'effondre dans les mesquineries des individualismes sans armatures. Sordides, pitoyables, sans grandeur, incohérents, ignorants, bavards, déloyaux, tricheurs, sans envergure, conformiste jusqu'au suicide etc…forment les mots les plus adéquats pour cette époque de TOUTES LES BARRIERRES CONTRE LE COLLECTIF…Avec une augmentation alarmante du taux de ces déréalisations qui précèdent les…suicides !!!

 

L'enfermement mental étasunien si maladif de leur refus aberrant et malsain de "tout communisme" (dont de toute associé-té ?) aboutit bien à un anti- société (une dissociété !) où tous les esprits les plus malades et détraqués ont, en priorité, accès aux médias. Afin de hâter la destruction de la civilisation ? Où les réels ennemis du social ont trop de manettes de pouvoir. Où les égoïstes compulsifs (et indifférents jusqu'à l'inhumanité!) sont, seuls, montés et montrés en exemple. Bref, une société qui ne crée que de la répulsion absolue et de la répugnance à son égard. Plus rien qui motive, plus rien qui attire, plus rien que nous puissions admirer en elle!!! Pas de vision, pas de théorie et pas de projet: plus en panne, on meurt !

 

Atteinte de sénilité précoce (ou de prurit pré pubère ?) cette société ne supporte plus rien – ni les noms de ses maladies, ni les remèdes, ni les médecins, ni les pronostics – elle préfère s'en prendre aux meilleurs, aux plus brillants, aux défricheurs, aux génies, aux talentueux, aux généreux – bref , à tout ce qui peut hâter sa guérison !!! à tout ce qui peut conduire, avec le moins de heurs, à des jours meilleurs…elle s'entête dans ses impasses, dans ces échecs si massifs, etc. Dont les causes sont clairement IDENTIFIABLES. Mauvaises méthodes, mauvaises théories, mauvais système économiques, mauvaises décisions et très mauvaises élites auto proclamées…Avec , en prime, enfermement obstiné dans un Ancien Régime, retour des privilèges qui congèle tout vrai mérite et tue carrément le futur. Disparition des débats vous savez de ces DE LA DISCUSSION JAILLIT LA LUMIERE qui nous ensevelit tant dans les puantes ténèbres !!!

 

Fuyant (de si piteuse façon) tout ce qui fait science, contrôle, vérification, évaluation, comparaison, régulation, expérience, rationalisation, test, examen, estimation ou prise de conscience sérieuse – cette société EVINCE tous les grands esprits, les vrais scientifiques, les vrais écrivains, les penseurs de fonds, les associatifs, les précurseurs et les génies. Et s'auto-convainc que cette attitude DEFAITISTE d'enfant gâté pourra durer. Que ça ne se voit pas et que ça va continuer à passer comme une lettre à la poste…

 

Désolé ! Terminé les malsains enfantillages. Vous êtes pris en flagrants délits. Emiettements des luttes plus cloisonnements excessifs et suicidaires de la société. Non, aucun esprit adulte ne peut être derrière ceci

 

Vous êtes démasqués. Si la société se vautre tant dans les irréalismes, les puérilités indéfendables lors de débats lumineux, oui si elle s'effondre dans l'inaction, l'inertie tout en crachant des diffamations sur tout ce qui construit, qui guide, qui dirige, qui régule, qui soigne. Qui nous sort de "son" ornière. C'est que le coup de société (derrière des coups d'état, aussi!) a été mené par des esprits très immatures, très dépassés par les événements, très imbus d'eux-mêmes, adonnés aux puérilités et désirant (sans bien le formuler) la destruction de cette civilisation…

 

Le dénominateur commun de toutes les gesticulations forcenées c'est les diffamations et évictions plus qu'illégales de tous les grands esprits, les vrais scientifiques, les vrais écrivains, les penseurs de fonds, les associatifs, les précurseurs et les génies. Afin que nul ne puisse dire QUI ILS SONT les piteux au pouvoir. De les démasquer en plein jour (société, aussi, complice de leur démagogie qui doit ramasser des volées de bois vert, sans s'en cacher, non ?).

 

Mais comme tout a été, est et sera navrant et pitoyable en eux – ils ont omis tellement de choses. Dont leur fuite trop visible devant tout ce qui fait science, contrôle, vérification, évaluation, comparaison, régulation, expérience, rationalisation, test, examen, estimation ou prise de conscience sérieuse.

 

Comme Einstein le prédisait "tout ce qui est vrai est simple". Ces esprits si tordu d'impostures médiocres ont égaré tout retour possible de simplicité….Aussi, il devient trop facile de les vaincre désormais…

 

Comme tous les arts sont martiaux – ils tombent tout seuls du seul fait de leurs impulsions passées. Impossible de "rattraper le coup" lorsque c'est déjà fait…Pouvons-nous en dire plus ? La stratégie ne se dit pas. Ils ont fait très exactement comme nous disions qu'ils feraient. Ils sont canalisés (oui politiciens, traders, banquiers; stars, médiatiques), oui ils ne peuvent que faire que ce que l'architecture d'ensemble les conduit à faire…Non, ils ne dirigent plu du tout mais seuls les premières lignes le savent***…voir le blog " Infos de première ligne" (qui remplacent les "infos de première main") du 15 juin 2011…

 

*** de Kristina Borjesson – Black list – 15 grands journalistes américains brisent la loi du silence, 2003

 

Un regard indiscret sur les merveilles du futur ?

 

Emiettements des luttes plus cloisonnements excessifs et suicidaires de la société. Et alors ? Difficultés aisément contournées par les esprits UNITAIRES. Là où il N'Y A PAS UNION, il n'y a aucun esprit adulte. Votre lutte ne vaut pas toutes les autres réunies. Toutes les autres luttes réunies supplantent votre lutte. Votre lutte se voit contrainte de s'absorber dans l'union de toutes les luttes.

 

Qui veut abolir le capitalisme ne peut que s'unir dans ce but principal. Qui n'est pas capable de le faire ne veut pas abolir le capitalisme et n'a donc plus rien à faire dans les fronts de lutte. une fois délesté de ces imposteurs les front de lutte s'unifie en une volonté commune. Un but un résultat. L'abolition est proche. Libérations, émancipations soulagements, joies, fêtes, etc – encore plus !!!

 

Hé oui! que des infos de premières lignes …

 

(à suivre)

 

trouvez un complément à cette réflexion sur le site internet freethewords.org,   onglet 1  "Les mamelles du repos" et  "Remue- ménage",  onglet 2 "Présent !", onglet 3 "La diction du dictionnaire" ou comment rendre tous les mots physiques, et  Rien de plus solide que le solidaire , sinon,  onglet 4  "Nul n'est nul" ou, encore,  "Je ne parle plus à qui a raison".

Résistance au changement      Implique changement de la résistance

 

Si ce blog a su retenir votre attention dans les 1 000 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on trouve plus que prévu

 

Commenter cet article