Enquête sur les "gros ego" (1)

Publié le par imagiter.over-blog.com

5981600835_601b95578e.jpg

Ce blog, qui contient une participation collective, se voit, parfois, chanceux d'aborder des questions de fond sous un angle imprévu. Jamais tenté, en fait…et de parvenir à de sacrées bonnes réponses toujours insaisissables, auparavant…qué tal, muchas buenas…les ego lourds, énormes et épais, c'est un sujet bien récurrent…mais qui ressemble à un vacarme intensifié, comme si tout le monde craignait le dévoilement…

 

Les participant-e-s- au blog s'échangent, aussi, parfois, des mails, afin de prévoir des futurs ou des sujets à aborder, etc…ici, la chance est avec vous…juste 2 mails et vous saurez tout sur le…

 

Number one :

 

Je viens juste de finir ma commande d'étoiles et de répondre à plein de courriers que j'ai eu dans la journée et la soirée, c'est fou! ils s'y prennent tous en même temps, et après je reste des jours sans rien ...

J'ai une étudiante qui vient m'interviewer jeudi, je dois livrer mes étoiles avant, réponse à Ksenia pour un stage à…et le plus gros, c'est un projet professionnel (dans le cadre de ma formation) que je dois absolument terminer, et je l'ai seulement esquissé. Mais ce soir, j'ai envoyé un message à un fabricant de porcelaine pour un RDV avec lui afin de lui présenter mon projet et voir s'il veut bien que nous collaborions…tu comprends, les démarches, les études, plusieurs propositions au client...

(…)

…mais j'ai compris : la multiplication par les autres c'est quand on est plus auto-centré. C'est donc le sujet de mon message.

x…, je m'excuse de parler d'elle en ces termes, mais elle m'a toujours dit de toi que tu avais un gros ego, que tu étais auto-centré. 

Je réfléchis toujours lorsque l'on me parle ainsi d'autres personnes. Je vérifie par moi-même si je ressens la même chose.

J'avoue que lorsque je ne te connaissais pas, et que je te lisais, je me disais que cet homme, portant un pseudo pareil, devait se prendre pour le nombril du monde. Mais j'avais un autre sentiment contradictoire, même plusieurs, la curiosité d'abord, et le plaisir que j'avais à te lire, c'était pas banal, émouvant, sensuel ...

Et c'est pour cela que j'avais envie de te connaître mieux. Ce qui explique que (…), car plus j'apprends à te connaître, plus j'apprends de toi, avec toi, et plus je redeviens moi, celle qui s'était perdue, effacée depuis tant d'années.

 

Je peux te dire maintenant que tu n'es pas auto-centré ou plus, je ne sais pas, et que moi, je le suis encore. Même si je cache tout ça derrière une écoute des autres, des ouvertures à d'autres vécus, c'est pour retrouver mon centre, là où je dois bien y être, quelque part dans ce petit corps, et dans ce gigantesque monde. 

Ce que tu m'apprends, c'est ça aussi.

Et cela te permet de te placer, non en tant que auto-centré, mais en tant qu'enveloppant. Tu m'enveloppes, tu m'habilles d'un regard différent, tu me renvoies une image de moi que je n'avais jamais vue auparavant. 

 

Et je t'enveloppe moi aussi, car tu es fragile, sensible, submergé par tant de choses, écrasé par ce gigantisme de l'univers dont tu ressens toutes les blessures, mais aussi les plus belles images et sensations. Je voudrais t'envelopper de douceur, de sérénité juste de temps en temps, tu es trop loin pour que je le fasse tous les jours, et je ne suis pas assez disponible pour (…) 

 

Mais, j'essayerai, tous les jours, de le faire. Il ne se passe d'ailleurs pas un seul jour où je ne pense pas à toi. 

J'ai eu un déclic, c'est quand j'ai commencé à re-copier "Nul n'est nul", et que dans le même temps, tu avais écrit "Deux: l'Alchimie". Je ne sais si c'était un hasard, mais j'ai compris que l'idéal, c'est d'être deux, alors, le centre se déplace, il est entre-deux, plus d'auto-centré.

Je n'aime pas ce mot, il ne veut rien dire, en fait. Faudrait trouver un autre mot, plus juste et plus animal. On dirait qu'on parle de machine, de moteur avec un mot pareil. 

Je préfère enveloppement, envelopper, c'est à la fois une protection, un cocon, et la chrysalide en son centre, en gestation, en retraite, en renouvellement, en régénération, qui permet ensuite de prendre son envol lorsqu'elle est prête à affronter le ciel immense. Et là, près d'elle ou bien de lui, il y a quelqu'un qui protège le cocon, qui observe les changements, les mutations, la mue, et attend patiemment l'envol, et à cet instant, tous les 2 sont libérés, et se suivent du regard. 

 

Tu sais, pendant tout le temps que j'ai passé à faire avec mes mains, les unités de pliage pour les étoiles en origami, je faisais dans ma tête la même chose: je pliais, dépliais, re-pliais, emboîtais mes pensées. Je voudrais avoir plus de temps pour écrire ce qui passe dans ma tête dans ces moments là. Je voudrais parler du papier, car travaillant dessus en ce moment, je lui découvre un visage humain bien maltraité. Il supporte tant de choses venant de nous et il ne nous en veut même pas, il se plie à nos exigences, il ne se met jamais en colère, et il garde tout en mémoire, depuis l'instant où il était graine, jusqu'à la poubelle où on l'a chiffonné.

 

Je ne chiffonne jamais le papier, même lorsque je le mets à la poubelle, je le plie ou le mets bien à plat. 

 

Je viens de faire un piètre résumé sur mes pensées à propos du papier. 

 

Bon, je vois plus très bien les touches du clavier, c'est le moment d'aller me coucher.

Je t'embrasse, rêves-tu que je t'embrasse ? Il est 1 h 20, tu dors profondément, chuuuuuuut ...

 

**********************************************

Number two :

 

Quelle fougue – afin que tu saches ce que c'est transmettre, regarde ce que tu dis '"tu te sens redevenir toi- même, celle qui s'était perdue depuis tant d'années " grâce à ce que je transmets… tilt pour moi c'est l'info qui atteste que je "peux" te transmettre. Tout "ego" est nul à côté..

Mais ça va être difficile, sans doute…la façon dont tu comprends/ ne comprends pas "auto-centré" le prouve…

 

Auto-centré est un mot technique qui ne participe pas aux jugements de valeur. Juste un constat, répercuté par nombre de personnes comme moi – les personnes qui ne ramènent pas tout à elles–mêmes (centrées sur elles–mêmes ) connaissent mieux la réalité, comprennent mieux les autres et sont bien plus heureuses, au minimum du potentiel de ne pas être auto-centré

 

C'est par le "rêve éveillé" (qui nous rend très réveillé, en fait) ou le rêve flottant qu'on parvient à être/ sentir/ participer, etc. à tout l'univers (parce que pas une seconde on ne pense à soi, on ne ramène, étourdiment, tout à soi – l'immensité de l'inconnu devrait attirer plus, non la plupart préfèrent chuter dans la prison d'eux-mêmes)…

 

Le capitalisme c'est toutes les perversions (les choses les plus sales que la vie ai créé). Mon corps, dés mon enfance, "se méfiait" des séductions capitalos, ma tête (jamais fanatique) se disait que je devais mal capter ; elle a laissé ses chances à cette horreur anti-humaine. Si je suis un ennemi "radical" (à la racine de, …authentique et sans compromissions, alchimique, en avance) c'est donc parce qu'il est en dessous de tout. "Ne blessez jamais un enfant" disait une vieille sagesse. Ils l'on fait - vu les résultats ?

 

Donc les capitalistes savent que ça tient pas la route leurs stupidités. D'où "haine de l'intelligence", autre nom du petit bourgeois gentilhomme, avec le fait que, TOI, tu aies encore beaucoup de conditionnements en toi (normal, trop sont contaminés – mais face au feu (ardeur) d'esprits comme le mien ils tiennent pas la distance)…ce que ce système te présente comme "défauts" (ici, penser par toi) sont des qualités supérieures – et, alors que la propagande fait passer des gens comme moi pour l'exact inverse de ce qu'ils sont, tu as su démêler le vrai de vrai… (d'où en toi y'a assez d'anti-poisons – je "peux" te transmettre la totalité de la guérison – mais (mauvais côté) ce sera, ça l'a été, beaucoup d'efforts comme ef- Fort !!!

 

Quelques perversités de cette " haine de l'intelligence"

1 - Qui crée a, automatique, un "gros ego" …afin d'empêcher toute créativité puisque l'intelligence est une des choses qui effraie le plus le capitalisme. But : que tu viennes toujours la queue entre les jambes, balbutiant que t'écris que du nul,  afin qu'ils pillent et vivent à fond sur ton œuvre (en plus, tu te sentirais 'honoré" !)…Côté petit bourgeois gentilhomme : sans même prendre connaissance de la singularité, tout dans le même sac du… Qui crée  A un "gros ego"…Quel don de divination, n'est-ce pas ? D'où étiquette = ne pas savoir penser du tout (fort de leur "permis de nuire visé par les pouvoirs", ils ne peuvent capter que tu sais tout d'eux et eux jamais rien de toi). Le GAG capitaliste c'est qu'il se trompe d'étiquettes sur tout

 

2 – Ensuite, mêler forte personnalité et gros ego – or la forte personnalité c'est ton armure obligée pour de survivre entre leurs murs de poisons : afin de dissuader tout le monde de penser, écrire et parler, ils en rendent l'air pestilentiel…aucuns attraits apparents, que des cruautés et des douleurs à en attendre, il sera "normal" que tu sois diffamé-e, etc…qui peut survit à cela ? d'où les conformistes te balancent ces venins (des phrases et attitudes que nous avions déjà repéré, et d'autres) sans même le savoir. Forte personnalité c'est tout "aligné" (cœur tête corps dans la même direction) donc une super qualité. Non non pas pour eux – tu peux "leur tenir tête" or ils ne veulent que des esclaves, des médiocres et des copieurs (de…?)…mais surtout, surtout très auto-centrés (fermés dans le blockhaus d'eux- mêmes – incapables de comprendre qui que ce soit de différent, donc de "partager" donc de SE PASSER du système)…plus d'autocentrés = fin du capitalisme !!! Clair comme de l'eau de riche…pardon…de roche !

 

3 – j'avais expliqué ces 2 points à x…, apparemment elle n'a jamais rien écouté, d'ailleurs à part ces apartés (venant au fil de la discussion) nous n'avons parlé que d'elle. Pas un mot de moi, juste une brève ou deux sur des scènes que j'avais "réussies"…réussir, sans s'enrichir, bingo c'est "aussi" avoir un groooos egoooo (le mot à tout faire)…tu vois tout est tenté pour empêcher toute solution…si personne ne peut parler ou écrire, comment connaîtrons-nous les solutions ? Pour eux, rien ne doit avoir d'impact, d'effet ; non, rien ne doit toucher, faire changer, tout n'est qu'amusements, faut surtout "forcer" à zapper, tout jeter et oublier oublier…d'où, l'étrange manie des gens de ne citer que des gens du passé, lorsque c'est important, social, humain - rarement des contemporains (ils se "réfugient" dans ce non- interdit à s'enthousiasmer, s'émerveiller, admirer, vouloir partager, etc (signes, pour les perversions, de la présence d'un…grOs ego, oui on dirait qu tu commences à dénouer les mécanismes, dont à leur réexpédier leurs poisons ?…qui aurait la bizarre idée de bâcler qu'un tel, de 300- 400 ans avant nous,  il a "un gros ego" ?)…

 

4 – la SOLUTION au sac de nœuds des trop gros ego (puisque ce que je te transmets c'est, souvent, l'inverse des conformismes) c'est que le SEUL ego exorbitant qui existe c'est le fric…oui c'est de se considérer "valoir" 350 000 personnes à soi seul. "Revenus" (toujours pas partis !) des trop riches qui "empêchent", en conséquence, tes enfants , ton entourage, tes connaissances, toute ta ville et une autre proche de "vivre" pleinement…ça c'est de l'ego égoïste même : quelles nuisances !!!…or, les télés te diront "c'est un homme simple, pas d'ego" – vu qu'il déguise son discours en imitant toutes les phrases conformistes, il serait "simple"…or il est monstrueux dans sa tête et son cœur, oser parader en sachant qu'on rend insupportable, douloureuse, désespérée la vie de millions de gens, ça c'est du très gros tir d'ego puisque "vivre simplement pour que d'autres puissent simplement vivre" date de 100 ans (on a eu le temps d'apprendre / ou non)…mais "leurs" propagandes ont exporté cela (l'ego vrai qui n'est QUE le fric) sur leurs seuls opposants "radicaux" (qui vont jusqu'au bout…)…d'où cette environnante haine de l'intelligence, du génie, de la beauté, des bons écrits, des individus qui savent parler, chanter, etc…qui se retourne, parfois, eh oui ! contre qui sème ces poisons (moi, je peux être blessé mais, en face, ils le sont plus encore, puisque auto-empoisonnés)…force qui me vient que je ne sois pas du tout , mais alors pas du tout auto-centré (donc impossible à classer, cerner, qualifier, nommer, encadrer, contrôler, et tant d'etc.)

 

5 – d'où ton erreur…avec 1 nom "prétentieux" comme ça…Gun Giant c'est un nom de guerrier bénévole, qui ne retire rien pour lui de ce don, et qui informe, loyalement, de la place qu'il occupe sur la 1ère ligne des combats contre ce système qui DOIT disparaître…donc (encore propagandes)…qui crée ne le fait "que" pour la gloire, prêt-e à tout pour réussir, se faire remarquer par n'importe quel moyen, toujours qu'on dise "son" nom, ho la la – gun giant ce "n'est pas" mon nom – etc, et autres fumisteries de marketing sous lesquelles on tente d'enterrer de vrais créatifs…créer c'est parce que l'on "reçoit" beaucoup de l'univers, parce que l'on n'est pas autocentrés justement…pas autocentré = absolument AUCUN ego…tu vois à quel point des personnes comme x… (aimant la propagande) ne "savent" rien sur rien, se trompe sut tout le monde et – dans ce domaine uniquement  - soit tout l'inverse de toi quand tu écris oui oui j'insiste – des personnes qui ne "transmettent" jamais rien de vrai…on ne peut leur faire confiance sur rien…même si tu piges pas encore pourquoi, tes écrits qui décrivent du vécu sont sans ego, comme la parole du réel, sans, en général, rien d'autocentré – après que je t'aurais mieux transmis, tu pigeras bien mieux…

 

6 – tu remarqueras que les petits bourgeois gentilshommes ont une manière de zapper, d'humilier, de discréditer les vrais talents qui avoue qu'ils savent tout mieux que tout le monde, qu'ils s'octroient tous les droits, que, sans efforts, ce sont des hypers savants, de grands esprits, que sans même rien connaître ils devinent tout…qu'ils sont bien évidemment supérieurs à tous les génies, etc…si ce n'est "cela" avoir un trop gros ego – c'est quoi alors ? Pourquoi n'a pas encore cessé le capitalisme ? à cause, justement de ces trop gros egos (qui font passer d'autres pour "eux", de généreux créatifs pour de mesquins commerçants, etc.)…

 

1 - tout le fric du monde leur appartient…et rien du tout pour les autres

2 - toute la supériorité intellectuelle leur est "offerte" avec le "droit de nuire", de semer partout la confusion, de permuter les mots, de pervertir les concepts, trop d'écœurés etc…

 

sans les monstres d'égoïsmes des trop riches et les imposteurs illusionnés à l'ego monstrueux des petits bourgeois gentilshommes – nous aurions CHANGE de civilisation depuis, sans doute, 30 ans…

…en attendant, qui n'est pas autocentré reçoit toutes les merveilles, les beautés, les sérénités, les grandes œuvres, etc – et restent les seuls aptes à "reconnaître" qui n'est pas…autocentré…qui est gagnant qui est perdant dans une société, ainsi "recadrée" ?…/ D'où "transmettre" c'est supérieur à tout l'or du monde !!!

 

…même si des mots ne me plaisent pas ( comme autocentré ) tant que te n'as pas "senti'" le concept (et je "sais" quand ça a "accroché") je suis obligé de faire avec…sinon "confusions" partout…chaque mot précis est si précieux

 

pour moi dire auto-centré c'est juste constater quelque chose qui m'est absolument extérieur, étranger, si lointain, si en dehors…c'est même pour cela que je trouve que ça percute tellement plus que "gros ego",  parce qu'il y a le gag que c'est la manière de se punir soi- même, de se priver, de se rapetisser, de s'empêcher de vivre des centaines d'extases, bref de manquer l'essentiel de la vie – tout en se gonflant de croire "avoir la meilleure place"…qui fait que je suis écroulé de rire pour l'éternité…

 

Et toi ?

 

Purée, quelle chance nous avons tous là, n'est- ce pas, de pouvoir lire de tels mails – sans déranger le moins du monde qui les a écrit ?

 

Sous copyleft……pour tout ce qui reste à but non lucratif

 (à suivre)

 

Tel que vous pouvez le vérifier sur le blog du 9 juin 2011 nommé Comment le développement personnel tourne au savoir- faire révolutionnaire ?, Toute l’histoire du rire en 5 textes. Ou encore, le blog du 16 septembre 2010 « Simuler votre cerveau vous offre toute la réalité » ou comment notre cerveau peut être magicien, etc…

Nous avons amassé un ensemble de techniques triomphales qui remplacent trop mieux le plaisir- loisir si arriéré…quelques unes des plus récentes sur ce blog ?: "Sourire vos digestions", "Comment l'œil vous respire l'univers ?", "Reposer le repos d'une question", "Piller les roupillons", "S'organiser autour des organes", « Butiner le but », « La queste des questions », "Présent-e-s ?" « Efface le face à face que reste- t-il ? » ou bien  "l'histoire du rire" en 5 textes, "La communication qui n'a jamais appris la communication réelle" ? ou dans la série " la série "Lorsque ne plus savoir admirer tourne à la maladie" (1) un blog a obtenu un titre à part " A votre égard tout sera égards". Grâce à qui ? certainement pas au capitalisme punitif qui nous cache que l'on puisse devenir tellement plus joyeux APRES son abolition…

 

Trouvez, aussi, un complément à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits freethewords.org,   onglet 1  "Les mamelles du repos" et  "Remue- ménage",  onglet 2 "Présent !", onglet 3 "La diction du dictionnaire" ou comment rendre tous les mots physiques, et  Rien de plus solide que le solidaire , sinon,  onglet 4  "Nul n'est nul" ou, encore,  "Je ne parle plus à qui a raison".

Résistances au changement      Impliquent changement de résistances

Structurellement, les classes moyennes ne savent plus penser

 

Si ce blog a su retenir votre attention dans les 1 400 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher

chercher cher… on trouve plus que prévu

 

Commenter cet article