Entre l’obscurable et l’obscurieux ?

Publié le par imagiter.over-blog.com

5582055320_51f256687b.jpg

Le luxe somptueux du pauvre au cœur pur c’est qu’il peut vivre toutes les sensualités…il y faut une paix dans l’esprit, un cœur tranquille et un corps pacifique – face aux cerveaux détraqués, aux cœurs tempétueux et aux corps paranoïaques des trop riches…que ceux-ci ne peuvent jamais atteindre…vous peinez à le croire - délectez- vous donc de ceci :

 

… qui a démuni les démunis ? qui a déshérité les déshérités ? qui s'est emparé des désemparés ? qui a détressé les détressés ? qui a dérobé aux nécessiteux leur nécessité ? etc. ( et notez- nous ces « etc. » c’est du pur nectar !!!) – etc.

 

qui est capable de « déguster » cela se trouve sur le toit du monde, celui des princes de l’existence…

 

puisque

le trop riche, lui, se montre contraint de tout faire contre sa volonté :

de démunir les démunis … et comme il se sent horriblement mal

de déshériter les déshérités… et comme il se sent épouvantablement affligé

de s'emparer des désemparés … et comme il se sent abominablement douloureux

de détresser les détresses … et comme il se sent extrêmement mortifié

de dérober aux nécessiteux leur nécessité ? … et comme il se sent atrocement souffrant etc. –

 

qui est capable de tout ceci non mais quoi comment de pareils monstres osent encore se montrer…toutes les démonstrations les ont montré monstres – cela ne suffit-il donc pas ?

 

Entre l’obscurable et l’obscurieux ?

 

Le trop riche c’est trop sûr n’est plus que dans les ténèbres…Afin que nul ne puisse fermer les yeux sur ces dénis de civilisation !!!

 

Afin que nul ne puisse fermer les yeux sur ce déni de civilisation ?

 

Ce rustre pensait « s’en sortir » grâce aux nouveaux marchés des indulgences des médias corrupteurs et de la publicité moisie - autant dire des enfantillages ridicules puisque ce ne sont que les âges « primaires » de la communication :

***ceux des monologues si archaïques, antédiluviens et obsolètes

***ceux de la dictature qui interdit ( ou empêchent très sournoisement) tout dialogue, toute réponse, toute version alternative…donc toute démocratie en actes !!!

 

Ici

Les faits ne posent que leurs plots de fondations…les complots veulent donc vraiment ignorer ces plots !!! Ce qui tisse, effectivement, les complots…ce trop de plots…vraiment trop…

 

Entre l’obscurable et l’obscurieux ?

 

Aucun trop riche jamais ne pourra s’offrir ce flot sensuel…celui de l’extase permanente, de la jouissance ininterrompue, du rire cosmique, de la plénitude paisible, oui du très gai savoir… seul le pauvre au cœur pur le peut !!! seul le pauvre au cœur pur le peut !!! oui lui tout seul le peut !!!

 

devant de tels prodiges

 

je ne savais plus vraiment quelle contenance prendre :

       aussi ne dépassai-je guère les cinquante litres !!!

 

toujours dans la rubrique : "Quelles sont les têtes qui NOUS aident  vraiment ?"

 

                        Que le vaste humour vous grandisse et vous nourrisse !!!

Sous copyleft……pour tout ce qui reste à but non lucratif

(à suivre)

            tous ces posts sont bien reliés à une pensée globale

 

trouvez, aussi, un complément à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits freethewords.org,   onglet 4  "Nul n'est  nul", onglet 3 "Légalité de l'égalité" (Quality of eQuality), onglet 4  " La démagogie n'est utile et utilisée que par qui est déjà au pouvoir " et "L'anticommunication comment ça fonctionne ?", onglet 2 "L'ardeur sociale" et "Le roman de l'économie",  onglet 3  "Why do we left the left wings ?",  onglet 2  "Comment devenir un (e) athée du capitalisme". Et, surtout, RIEN DE PLUS SOLIDE QUE LE SOLIDAIRE, onglet 3, Le Roman de L'Economie, ainsi que LA QUESTE DES QUESTIONS (qui a démuni les démunis ? qui a déshérité les déshérités ? qui s'est emparés des désemparés ? qui a détressé les détressés ? qui a dérobé aux nécessiteux leur nécessité ? s'il y a faim il a, d’abord, affameurs, endetteurs, capital au noir ou argent clandestin, etc),  onglet 2.

Résistances au changement      Impliquent changement de résistances

Structurellement, les classes moyennes ne savent plus penser

Pas de République si le politique ne prime pas sur l'économie.

La prospérité c'est pour tous, la richesse pour la minorité

La façon d’écrire se nomme infini respect

 

Si ce post a su retenir votre attention dans les 3 100 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on trouve plus que prévu

 

 

 

Publié dans corps des langages

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article