Est- ce un privé qui va mettre fin à la trop grande place du privé ?

Publié le par imagiter.over-blog.com

4678438467_93ce0ef272.jpg

Saisi dans une revue d'entreprises " |sous- traité au privé] alors que le privé coûte bien plus cher et choisit ses clients". Plus grand aveu est-il possible ? La gouvernance européenne a, ainsi (plutôt illégalement), "obligé" à tant de privatisations pour le seul motif UNILATERAL d'une "concurrence non faussée" alors que tout semble faux et faussé dans ce privé là. A peine installé aux commandes d'entreprises hyper juteuses du public voici qu'ils se foutent à exclure du client (régression barbare par rapport aux pré-années 1980 ?) et à fortement augmenter les prix (signes d'une situation monopolistique (style Véolia) qui semble, démentiellement, admise pour le privé et pas pour le public hors profits !!!)

Ce n'est personne d'autre qu'une publication professionnelle d'entreprises qui calcule que le privé est "moins rentable" pour la société entière. Trop de surcoûts et d'exclusions. Sauf pour les dirigeants de ces entreprises et leurs prélèvements indignes (salaires+primes+revenus financiers abusifs ) qu'ils osent, en plus, comptabiliser tous ces abus comme "coûts"…La vérité sort de la bouche de telles publications. LE PRIVE (à coût global) EST MOINS RENTABLE QUE LE SERVICE PUBLIC…du fait que celui- ci évite les exponentiels surcoûts dus à l'infantilisme immature de "vouloir faire du profit" (et que la société devrait se protéger devant de telles déficiences mentales graves !!!)…

Les dégâts collatéraux ce sont les perversions mises sur le "bon' fonctionnement public (puisque hors "profits" destructeurs) et toutes les RGPP délinquantes que les gouvernements irresponsables osent initier ou bien le fait que de nombreuses décisions, tiraillées par ces cerveaux détraqués, "vont coûter beaucoup plus cher qu'elles ne vont rapporter". Ainsi, de 2007 à 2011, systématiquement tous les rapports successifs de l'Inspection des finances et des affaires sociales ont souligné que les décisions publiques (voulant imiter la soi-disant efficacité du privé qui s'exhibe à coups de krachs terrifiants) se sont montrées très contre- productives. Pas très "règle d'or" que d'ajouter des surcoûts aussi crétins aux dépenses "publiques" !!! Et de gaspiller, en plus, les talents "gratuits" du public !!! Double faute en fait : la droite est bien devenue la déchaînée hallucinée des déficits, des gaspillages, des dettes et de l'incompétence financière !!!

C'est bien un privé qui aura mis fin, enfin, au capitalisme. Capitalism, you are under arrest !!!

(à suivre)

 

trouvez un complément à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuitsfreethewords.org,   onglet 4  "Nul n'est  nul", onglet 3 "Légalité de l'égalité", onglet 4  "La démagogie n'est utile et utilisée que par qui est déjà au pouvoir ". Et, surtout, RIEN DE PLUS SOLIDE QUE LE SOLIDAIRE, onglet 3,  ainsi que LA QUESTE DES QUESTIONS (qui a démuni les démunis ? qui a déshérité les déshérités ? etc), onglet 2.

Résistances au changement      Impliquent changement de résistances

Structurellement, les classes moyennes ne savent plus penser

 

Si ce blog a su retenir votre attention dans les 1 100 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on trouve plus que prévu

 

Commenter cet article