Être au-dessus de l’époque

Publié le par imagiter.over-blog.com

pfantastique24

Il y a une entente forte pour noyer tout débat dans la fausse actualité (ce dont il "faut" parler – dans une société de libre entreprise il n'apparaît donc pas de libre débat ! aussi ?)…A force de nous rétrécir toujours à l’espace des débats binaires plombés à l’avance - ce n’est même plus tourner en rond mais sans un rond. Leurs conférences ne font même plus circonférences…pas de cerceaux à leurs cerveaux…ça ne circule plus que circulaire…ce n'est pas parce que les prétendus dirigeants sont suicidaires qu'il faille les imiter en leurs déraisons…

 

Se placer, sans cesse, au-dessus de l’époque…là, où les solutions ne sont pas empêchées…là oui où autant de temps reste consacré à la mise en place pratique de ces aboutissements qu'aux constats massifs de leurs impossibilités mêmes…Un vrai débat cela se vit longtemps à l'avance, se prépare, se retourne sous toutes ses facettes, s'apprivoise, se fréquente quelque temps, etc…et ne se pratique surtout pas comme des vols à l'arraché, comme ces totals voyous prétendus "élites" qui dévalisent tous les vieux du quartier…l'actualité "préfabriquée" (voir, entre autres, "L'image" de Daniel Boorstin) ne présente donc quasiment jamais de caractère "d'urgence"…leur fausse urgence se désigne comme une armée d'occupation qui veut empêcher la réelle liberté de discussion

 

Vous pouvez avoir une totale "liberté d'expression", sans réelle liberté de discussion cela ne vaut rien…comme de parler au micro coupé, comme d'envoyer du texte sur l'écran prises débranchées, comme des s'adresser à une salle abasourdie par un marteau piqueur…etc…oui oui, exactement cela : du sabotage !!! Les médias mercenaires (vendus au plus offrant – et sans garantie de probité d'information !) sont même là afin de saboter tout débat public avec la "fausse" actualité…vous voyez, enfin, à quel point les excès de privatisation sont en train d'assassiner la démocratie. Ce sont eux les réels voyous…Jusqu'à son plus prosaïque aspect de tuer, en direct, tout notre futur…

 

Si plus personne n'est au-dessus de l’époque clair que nous n'avons plus aucun futur…ayez donc beaucoup de confiance en qui ne gesticule pas, histrion pitoyable, dans cette actualité bidon…comme si, hors contexte, sans aller jusqu'à la genèse, la connaissance des racines de causalités,  l'ensemble des actions et décisions déjà prises – et juste par quelques images et des phrases creuses de généralités, vous pouviez "comprendre" l'évènement…quelle mégalomanie galopante que, du haut de sa tour d'ivoire de spectateur, en 2 temps 3 images [plus l'époque avance, plus l'image désapprend, stoppe, fait régresser, rend toujours plus bête] il va piger tout tellement mieux que qui y travaille depuis si longtemps…il comprend tellement mieux que tout le monde l'imposteur spectateur, qu'aussi sec, il a tout oublié…bizarre ce savoir péremptoire qui ne "reste pas"…et; il va recommencer sa danse de feu follet, enfonçant toujours plus l'époque dans les voies sans issues…oui oui le "total spectateur" c'est un des pires voyous de l'époque…Ne forme-t-il pas , avec les déplorables dirigeants, les 2 catégories sociales qui FUIENT TOUTE REALITE…et tente, lâchement, d'en boucher tous les accès aux autres…c'est bien là que résident leurs excès de pouvoirs, tous leur abus exorbitants

qui dictent leur dictature…et la source profonde de leur complet  rejet qui commence…

 

Le spectateur-consommateur "n'occupe" t-il pas (voyez ses manières d'illégitime envahisseur !!!) beaucoup d'espace public, s'octroyant tous les droits, semant sa nuisible confusion partout, ne fournissant jamais le moindre effort, mais jugeant et condamnant tout…enfonçant tourds plus a société dans un labyrinthe mortel, puisque ce ne sont pas avec les inexcusables puérilités des télés (et qui FUIENT tous les vrais débats – preuves de…) que la société trouvera la moindre réussite…   tant que l'esprit collectif ne les désignera pas comme représentant le stade de la plus grande misère morale, affective et intellectuelle, aucun moyens communs de nous  placer, tous, au-dessus de l’époque…

 

En attendant, nous admirons ces êtres si précieux qui se maintiennent toujours au-dessus de l’époque…se privent des succès faciles et faisandés des vrais "démagos", ceux qui vous maintiennent bien fort dans la déchéance actuelle en se présentant comme vos…libérateurs face à qui…tente, sincèrement et profondément, de vous affranchir des pouvoirs…où se trouve leur honneur dans de telles pratiques démagos ? Ah oui! dans le fait de battre demain les records de tromperies sur vos dos d'hier !!! 

 

Seul(e)s qui se maintient, sans cesse, au-dessus de l’époque – pourra nous aider à nous en sortir…prouvez l'inverse…pourquoi vous trompez-vous toujours d'admirations ? Et donnez-vous votre ardeur à vos pires ennemis (les nôtres aussi, mais, nous, nous le savons !!!)…votre non participation à la pensée devrait vous enlever votre morgue à penser pour les autres sans…penser. A mette sur le même plan de vrais travaux de fond et les derniers mensonges de la future déjà mais plus star – ça disqualifie dur…

 

Comment voulez- vous résoudre les réels problèmes en demeurant toujours à la superficie de tout ? Donc en n'abordant jamais L'ESSENTIEL !!! oui oui en recouvrant, lâchement et dangereusement (ça pue le suicide collectif !!!), tous les espaces de parole avec la fausse actualité (ce dont il "faut" parler ) au détriment de ce dont il faut réellement s'occuper si nous voulons survivre…comment voulez-vous que le simplisme et la pacotille télévisuelle puisse résoudre quoi que ce soit ? Ces assauts de platitudes et banalités afin de ne jamais "(se) prendre la tête", ce cri infantile de complètes fuites du réel ? Toutes ces commodités et facilités démagos ça pue le piège complet, oui ou non ? Pires que des caricatures où plus t'es con plus on applaudit ton "intelligence" - traduite en faculté si rampante de se conformer idiotement ? Il y a claire fraude en tout cela ? Ces médias rendus fous de mégalomanie à vouloir se prétendre supérieurs à tous les génies ou scientifiques, etc…dernière déchéance : comment, par exemple, avec la théorie fumeuse du "le soleil chauffe" et sans aucun indice de réflexion structurée, ils décrètent les activités humaines ne créent rien (même cette "jonction" intrusive ne parait pas venir d'une démonstration mais d'une conclusion clouée, a priori, qui précède la monstration de la moindre preuve, qui ne viendra, d'ailleurs, jamais…)…ah non, pas d'effets de serres, pas d'explosions des maladies respiratoires, pas de pollutions infinies, pas de pluies acides, pas de désastres sur les océans (très impliqués dans la régulation climatique, pourtant !), etc d'etc…

 

Qui ne s'est jamais affronté à la si difficile pensée "sait tout comme sans y…penser"…L'anomalie de cette "bulle des imposteurs" enfle enfle, enfle tellement (en 2011, ils semblent supplanter encore les vrais esprits bien au-dessus de l'époque, dont le recul seul nous protégera !!!)…mais, comme toute bulle, elle va exploser, secrétant son flot de drames…pour une fois, bien ciblés…qui EMPECHAIENT le "libre exercice de la pensée" vont ramasser les fruits empoisonnés de leurs impostures. Et eux seuls, pas d'erreurs de cibles…

 

L'essentiel demeure de se placer, sans cesse, au-dessus de l’époque …pourquoi si peu semble fournir cet effort ? Puisqu'il y a tellement de "résistants" déclarés, actuellement, qu'il se montre, alors, incompréhensible que les réussites se situent au- dessous de zéro…soit il y a béantes anomalies…soit les méthodes de résistance ne sont pas du tout bonnes ?

 

Ne pas reconnaître l'ensemble de ces données c’est justement ne pas résister du tout…et l’antienne « résister c’est créer » oublie que la création reste inattendue, imprévisible, si nouvelle…aussi se détournent trop vite ces « résistants » des créateurs…rendant toute cette résistance sans issues…

 

Qui gonfle ses efforts pour se placer, sans cesse, au-dessus de l’époque, au minimum :

1 - Refuse de plier devant l'agenda des puissants – ne jamais répondre, en terrain toujours défavorable, toujours précéder…et puis, "rendre service" à ce point aux dirigeants en les "aidant à fabriquer de la fausse actualité" n'est- de pas tirer, obstinément, contre son camp? Plutôt aider tout le monde à contraindre l'agenda politique à "écouter" les préoccupations et doléances massives du plus grand nombre…non à leur claquer la porte au nez, pour juste traîner dans les couloirs des lobbies illégitimes des trop riches…

2 - Refuse également, tout calendrier, tout débat forcé, toute discussion extorquée, toute réflexion ressemblant à du vol à l'arrachée des médias mercenaires (vendus au plus offrant – et sans garantie de probité d'information !)…même genre d'argument…

 

…ces 2 préalables appartiennent à des vrais résistant-e-s : vérifiez donc, oups ! oups de chez pschittt, beaucoup de résistants en rôle temporaire ne comprennent même pas la nécessité de tels engagements – c'est dire !!!

 

Oui tend tous ses efforts pour se placer au-dessus de l’époque y parvient parce, sur le fond, il est PLUS GRAND QUE L'EPOQUE !!! Sommet des réalismes, non ?

 

                                   Fêtes vos comptes!!!

 

Sous copyleft……pour tout ce qui reste à but non lucratif

 (à suivre)

 

trouvez, aussi, un complément à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits freethewords.org,   onglet 1  "Les mamelles du repos", "Remue- ménage" et "L'athéâtre",  onglet 2 "La star des stars", "L'ardeur sociale" et "Présent !", onglet 3 "La diction du dictionnaire" ou comment rendre tous les mots physiques, et  Rien de plus solide que le solidaire , sinon,  onglet 4  "Nul n'est nul", "Je ne parle plus à qui a raison" ou, encore "Assentiments aux sentiments".

Résistances au changement      Impliquent changement de résistances

Structurellement, les classes moyennes ne savent plus penser

 

Si ce blog a su retenir votre attention dans les 1 400 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on trouve plus que prévu

 

 

Commenter cet article