Factures sociales grâces aux fractures sociales

Publié le par imagiter.over-blog.com

2389859493_11d7150d8e.jpg

Pendant que des évaporés, prétendus commentateurs, s'engluent dans les "fractures sociales" nous voyons les factures sociales s'étaler toujours plus. Hausses impitoyables des loyers, dérapages peu recommandés sur les mutuelles de santé alors que, depuis 5 ans, c'est par 20 déjà que les ponctions se sont chiffrées, salaires stupidement gelés (cotisations salariales et masse salariale en berne) depuis combien de longévité déjà ?…eau, fioul, rentrée scolaire, alimentaire, etc – nous avions déjà bien pressenti  que cette rentrée 2011 : c'est au secours les hausses courent…(voir le blog de ce titre).

 

La différence entre brasser des grands mots (pour mieux désinformer), comme les médias déshonorés, et agir vraiment dans le réel c'est de vérifier que s'il y a hausse des loyers, il y a, d'un côté, des locataires et, de l'autre, des propriétaires et que ce n'est point la même réalité qu'ils vivent. Qu'ils ne se trouvent pas du même côté de la société. Que l'on ne peut faire passer le drame à la trappe en fourgant une "hausse des loyers" globalisante et pour les autres c'est pareil, tout le monde dans le même bateau, c'est comme ça, c'est le destin, c'est la fatalité et on n'en parle plus. PAS DU TOUT…Il y a 2 parties opposées dans ce mot…et une des 2 n'est absolument pas solidaire !!!

 

Baratter le baratin c'est déconnecter les réalités, diviser, séparer, scinder le sort commun, nier toutes les conséquences des abus de richesses et de positions dominantes, distiller un conte de fées destiné aux médias seuls du "même pas mal - surtout lorsque ce sont les autres qui souffrent", bref, fuir tout réel saignant : hausse des loyers c'est bien parce que plus de profits par/ pour les propriétaires. Leurs augmentations aggravent, mécaniquement, la situation des "receveurs des hausses" (les locaux à terre, les preneurs du local à taire)…ce n'est pas du tout un film, ce n'est pas lisse et sans échardes – ce sont des millions de vies douloureuses derrière ce mot désunifiant.

 

Que les médias mercenaires "adoptent" le seul point de vue des trop riches (qui ne le sont trop que de refuser de payer toutes les factures sociales qui leur sont imputables), de se montrer complètement indifférents aux angoisses quotidiennes, de ne même pas les (re)connaître, de les ignorer totalement, et, d'utiliser "la volonté de ne rien savoir" à leur sujet…s'il y a bien des sources inaptes à parler de l'impact des factures sociales ce sont bien eux…

 

La réalité – que depuis le début de cette énième crise mais crise aggravée d'être plus crise que les précédentes-  nous avons très bien comptabilisé à quel point cette crise ENRICHIT LES PLUS RICHES. Et appauvrit tous les autres (aussi, les classes moyennes si stupidement aliénées à croire ces trop riches)…Trou prétendu de la sécu puisque les arguments prouvant, qu'en prenant un total commun de tous les comptes, c'est à un résultat positif que nous parvenons – n'ont jamais été, rationnellement, infirmés…Oui oui le "trou" de la Sécu c'est un EXCEDENT !!! Bon mais dans l'hypothèse de ce "trou" de la Sécu qui aurait plus que triplé en 2 ans (sous quel droite efficace déjà ?) il existe d'étranges parallèles et de troublantes similitudes…Les bonus aux grands salaires qui ont plus que triplé en 10 ans, l'ensemble des grandes richesses qui a vu leur total multiplié par 20 en 15 ans. Le CAC 40 qui représentait, en 2010, un peu plus de 5 ans de revenu citoyen à 950 € mensuels, pour 10 millions de citoyens, vient d'augmenter de 9,5 % en 2011 (soit 6 mois en plus)… Leurs augmentations n'aggravent-elles pas, mécaniquement, la situation de celles/ ceux qui se trouvent au bout des ponctions ? S'ils s'enrichissent trop c'est PARCE QUE (vous voyez la différence avec le c'est comme ça où il n'y a aucun "parce que" ?) d'autres (masqué-e-s par l'image et les manipulations médiatiques) en subissent toutes les conséquences. Oui s'appauvrissent…oui oui paient l'essentiel des factures sociales…

 

Tout comme le concret se fait savoir par ses concrétions ou le secret par ses sécrétions, les fractures sociales se vont voir, bien douloureuses et sanglantes par les… factures sociales payées, principalement,  par les plus blessé-e-s et affaibli-e-s des fractures sociales…

 

Causées par d'autres qui causent à d'autres !!! jusqu'à extinction de toutes les voix…

 

(à suivre)

 

trouvez un complément à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuitsfreethewords.org,   onglet 4  "Nul n'est  nul", onglet 3 "Légalité de l'égalité", onglet 4  "La démagogie n'est utile et utilisée que par qui est déjà au pouvoir ". Et, surtout, RIEN DE PLUS SOLIDE QUE LE SOLIDAIRE, onglet 3,  ainsi que LA QUESTE DES QUESTIONS (qui a démuni les démunis ? qui a déshérité les déshérités ? etc), onglet 2.

Résistances au changement      Impliquent changement de résistances

 

Si ce blog a su retenir votre attention dans les 1 100 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on trouve plus que prévu

 

 

Commenter cet article