Faut surtout pas jouer le jeu

Publié le par imagiter.over-blog.com

5007929140_78071c5b40.jpg

D'où surgit cette injonction paradoxale que nous devrions jouer le jeu ? Et pas du tout ceux supposés en définir les règles ? Et qui, jamais plus, ne respectent ces simples règles…Il n'y a donc plus AUCUN JEU, et aucune règle à honorer. Rien n'existe de jeu (avec les images de libertés de choix, incluses !) si les maîtres et gardiens du jeu ne montrent plus que des chemins erratiques, spasmodiques, chaotiques, égarés, irréguliers, donc dérégulés, insensés, si incapables de s'expliciter, constitués uniquement de boucles fermées (intrigues, ententes illicites, mensonges, escamotages, comptes trafiqués, opacités partout, etc)…

 

Aussi, avez- vous vu un seul financier respecter, pour lui, les règles qu'il voudrait nous "obliger" (oui si spontanément "volontaires", de notre part…) à respecter pour qu'il "se gagne" "son" argent (soit celui des autres, en l'occurrence). En fait, ils ne gagnent plus d'argent – il est gagné. Son orbe les a gagnés à lui, englobé, phagocyté et glomacérés… Cette passivité intransitive signe des effets de système. Devenir TROP riche n'est plus que structurel, un effet systémique – sans vraiment de "mérite personnel". Ce qui prouve aussi, que nous puissions très bien répartir les richesses entre toutes et tous. Sans que les grandes lignes de forces de la société y perdent au change…Ce qui n'est pas pareil du tout…Inhumanisations intrusives d'un pur système abstrait…résultats CONCRETS ? Comme une loterie truquée avec gogos à foisons et non une éruption d'efforts ou d'intelligences bien personnels !!!

 

Qui en avait pris consciences dans d'autres lieux – tiens la course de chevaux par exemple. Un jeu, en fait ! Et "afin que le jeu ait un sens"…oui oui vous lisez bien ! Un sens et, surtout, le fait d'attirer, à chaque fois, de nouveaux crédules – bref, de rendre la couse de cheval CREDIBLE place des handicaps. Afin que tout soit porté au même niveau. Au niveau où un jeu se moule à la taille des règles, en polit ses différentes facettes et ajuste l'ensemble de son dispositif. Clair ?

 

En Economie voyez- vous le moindre effort sensé et rationnel en ce sens ? La mise en place de handicaps afin de parvenir à l'information rationnelle partagée (sans quoi la Bourse ne serait que plus piteuse délinquance !)…Si facile à établir si vous restez honnêtes…Les règles de jeu c'est bien afin que chaque pièce du jeu détiennent suffisamment de libertés et d'autonomies, envers les autres pièces – afin de pouvoir envisager de gagner…sinon, ce ne sont que minables abus de positions dominantes. Qui disqualifient qui les emploie…Le capitalisme "se monopolise" ( mais que fait la Commission européenne ?) le droit de tout empocher. Jamais il n'envisage que ce soit autrement (cerveau fortement corrompu d'après vous ?)…Dès qu'il perd on nationalise (vite! Vite! Plus vite!) ses pertes. Tout n'est qu'au service de ses seules mains trop visibles…L'Etat n'existe que pour lui uniquement…Voyez-vous du jeu dans ce jeu ?

 

Clair que c'est, quelque part, par le jeu que le capitalisme va imploser sur lui-même ?

 

Le capitalisme est un système QUI TRAHIT SANS CESSE TOUTES SES REGLES DE JEU. Jamais il ne respecte quoi que ce soi. Un exemple, la règle tacite du service rendu qui en vaut un autre, en dédommagement : 2008, les Etats sauvent le système financier et les banques en clash à cause de ses conneries monstrueuses. 2010- 2011, en réponse, la furie prédatrice et destructrice de ces banques à spolier les Etats (donc, sans limites, un tel "jeu" pourrait exploser les Etats) et ce sans aucun argument de montrable…

 

Face à lui, il faut l'évacuer entièrement de votre tête. Et commencer à imaginer des solutions radicalement neuves. Qui ne lui ressembleront ni de près ni de loin…

 

A titre personnel, voulez-vous encore toucher à leurs produits dérivants si frelatés ? Pouvez- vous citer une seule de leur activité en qui vous ayez encore confiance ? Trouvrez- vous uh seul mot de leur piteuse et asociale théorie qui ne fasse éclater de rire tellement c'est dérisoirement infantile ? Bref, avez- vous détecté le moindre détail où VOUS JOUEZ ENCORE ?

 

Le capitalisme ne peut que finir …puisque plus personne (quasiment !) ne veut plus jouer avec lui ? C'est un mauvais joueur, un truqueur, un tricheur, un être sans honneur, etc…entends-tu partout…Combien tu paries que s'il se montre tel qu'en sa réalité (avec la spéculation massive comme son fonctionnement obligatoire !) il n'en ressorte plus que…

                                               …tout couvert de plumes et de goudron ?  

 

vous en serez protégés de cette poisse collante impossible à "plumer", derrière les blogs  titrés " Ce qui est établi ne doit pas retourner sur l'établi ?" du 15 avril 2012, "Elections : les affaires continuent" du 18 avril 2012, "Rendons le futur plus fort" du 19 avril 2012", "Empreintes" du 20 avril 2012, "Millésimes ?" du 19 avril 2012, "Rideau d'eau " du 14 avril 2012, " J’aimerais ne pas aller en courage " du 16 avril 2012, " Kidnapper  ?" du 15 avril 2012, "Détectivé ?" du 14 avril 2012, " Gang ingang ? " du 14 avril 2012, " Déraper sur la langue "du 16 avril 2012,"L'argent ne fait pas le bonheur : il a même tenté de le kidnapper " du 13 avril 2012, " Nous avons déjà été voté(e)s ?" du 13 avril 2012, " Un pays compétitivement fédéraliste ? " du 10 avril 2012, " Pas de République si le politique ne prime pas sur l'économie" du 10 avril 2012, " Incitations" du 12 avril 2012, " Discovery very disco ?" du 10 avril 2012, " Faire en sorte qu'on s'en sorte "du 10 avril 2012, " Infortunes de la prospérité ? " du 4 avril 2012, " Une goélette de goélands "du 2 avril 2012, "L'inhumaniste ? " du 6 avril 2012 ou bien " Faire en sorte qu'on s'en sorte " du 6 avril 2012 égalemment .

 

                        Que le vaste humour vous grandisse et vous nourrisse !!!

Sous copyleft……pour tout ce qui reste à but non lucratif

 (à suivre)

 

trouvez, aussi, un complément à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits freethewords.org,   onglet 4  "Nul n'est  nul", onglet 3 "Légalité de l'égalité" (Quality of eQuality), onglet 4  "La démagogie n'est utile et utilisée que par qui est déjà au pouvoir ". onglet 2 "L'ardeur sociale" et "Le roman de l'économie",  onglet 3  "Why do we left the left wings ?",  onglet 2  "Comment devenir un (e) athée du capitalisme".Et, surtout, RIEN DE PLUS SOLIDE QUE LE SOLIDAIRE, onglet 3,   LE ROMAN DE L'ECONOMIE,  ainsi que LA QUESTE DES QUESTIONS (qui a démuni les démunis ? qui a déshérité les déshérités ? qui s'est emparés des désemparés ? qui a détressé les détressés ? qui a dérobé aux nécessiteux leur nécessité ? etc), onglet 2.

Résistances au changement      Impliquent changement de résistances

Structurellement, les classes moyennes ne savent plus penser

Pas de République si le politique ne prime pas sur l'économie

 

Si ce blog a su retenir votre attention dans les 1 900 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on trouve plus que prévu

 

 

Publié dans Croque tes crocos

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article