File moi ton pull… OVER! Over! Communication terminée…

Publié le par imagiter.over-blog.com

4309989688_07d5740707.jpg

Faire se rencontrer deux réalités bien séparées ce sont les allumettes du génie en action. Les évidences nous ont conduit à un monde où le futur semble si court, si abrupt et si malaisé. Et le passé si long, si augmenté et si oublieux des efforts à fournir afin de se tenir dans les exigences franches du réel.

 

File moi ton pull…

OVER! Over! Communication terminée…

 

Chacun-e sur 2 rails de communications différents, divergents et dissemblables. 2 parallèles qui ne se rejoindraient jamais ? L'un demande, l'autre s'esquive. L'un s'avance, l'autre recule. L'un dit l'autre efface ce qui vient d'être dit. Nous pourrons juxtaposer à l'infini ces 2 hétérogénéités que rien n'évoluerait plus particulièrement. Nous préférons vérifier tout ce qui S'EST PASSE dans le langage. Ce qui a été drainé, transporté, pompé, transmuté, déplacé, transformé, expédié – dans l'assemblage de mots.

 

File moi ton pull…

OVER! Over! Communication terminée…

 

Un exemple à plaire ? Over ! Communication terminée…Terminez par la communication. Commuez la niquée minée. Rendez commune la Terre innée. Terrez la munie cation mini ion. Oui location comme l'humide herminée. Formica communié en action. Altercation communautaire. Terminaison qui parla air connu. Comme unie et par la Terre. Oui…

 

File moi ton pull…

OVER! Over! Communication terminée…

 

Pour finir, un flot de questions – maintenant que le plateau les présente sur un plateau – fusent. Pourquoi tant se contentent d'une communication si déséquilibrée, si dissymétrique, si inégale…qu'un seul côté "communique"…avec quoi donc ? avec le vide ? Pourquoi tant se concentrent sur comment niquer la "communication" de l'autre, jeux sinistres de passe passe, qui additionne un total négatif pour les 2 : les pertes sur les informations sont astronomiques. Donc un seul oblige l'autre à son sabotage ?

 

File moi ton pull…

OVER! Over! Communication terminée…

 

Qui ne veut rien partager – même pas les conversations – l'avoue dès la formulation de ses mots. L'espace afin de le démontrer ne peut qu'être long. Long se restreint à fastidieux, fatigant, démotivant pour certains. Pourtant le miel de l'émerveillement sommeille dans tout un apprentissage à comment discriminer les deux versants du langage

1 ---  Qui cherche à transmettre loyalement l'information sans parasite

2  --- Et qui préfère tout brouiller, désorganiser et dilapider .

 

Notons que, malheureusement, les seconds dominent dans cette civilisation de plus en plus asphyxiée. La possibilité de les démasquer demeure difficile, non pas en soi, mais pour qui n'est pas entraîné aux multis écrans soniques. Tant vous pouvez voir un mur d'écrans télévisés et des familiarisés jongler avec sans difficultés. Autant il faudrait plusieurs discours sons en parallèle, visibles en une fois:

Genre :::

comment vous devinez, dénouez et déjouez les discours mensongers, comment, dans la même seconde vous y rectifiez toutes les inexactitudes , comment, toujours dans l'identique seconde, vous proposez des solutions et, puis, comment vous les justifiez et argumentez.

C'est le minimum des écrans intérieurs de qui fait de l'intelligence un athlétisme exigeant ou un mode d'action efficace.

 

File moi ton pull…

OVER! Over! Communication terminée…

 

Autant tous ces mêmes "inattentifs sociaux" ADMETTENT que le sport c'est entraînements, efforts douloureux, acharnements et surpassements. Que qui n'a pas suivi tous ces entraînements, efforts douloureux, acharnements et surpassements, ne peut, honnêtement, participer au niveau des autres. Autant ils n'admettent pas que ça soit de même dans les domaines intellectuels. Alors que l'intelligence reste le sport le plus difficile de tous. Avec encore plus d'entraînements, d'efforts douloureux, d'acharnements et de surpassements, que les autres sports. Et que, dans ces conditions, qui n'a pas suivi tous ces entraînements, efforts douloureux, acharnements et surpassements, ne peut, honnêtement, participer au niveau des autres. Ce sont ces individus les imposteurs pas les gens intelligents. Ils s'immiscent, si encombrants intrus, sans vrais entraînements, efforts douloureux, acharnements et surpassements, dans des débats dont ils "ignorent" le mode d'emploi.

 

File moi ton pull…

OVER! Over! Communication terminée…

 

Tels les juges de Galilée qui refusaient, gaminement, de regarder dans la "lunette" ; geste qui aurait prouvé la justesse des théories de Galilée. Ils l'ont donc condamné à cause de leurs conneries indéfendables. En lui, ils ne pouvaient rien trouver de condamnable. Être PUNI pour les insuffisances d'autrui – non et non, la bêtise dépasse sans cesse les bornes. Sauf dans "le cercle des imbéciles" cooptés ?

 

Aujourd'hui il en va de même nous sommes "condamnés" par qui n'a, déjà, encore moins le droit que les autres de le faire. Et qui nous fait, en plus, "subir" (quadruple peine ?) son unique stupidité mentale. En nous, il ne peut toujours rien trouver de condamnable. Nous sommes PUNIS pour ses seules insuffisances non durables et paresses mentales insoutenables

 

…à qui passe dans les médias dominants demeure si peu exigé – en arguments, en apports de faits, en preuves de ses compétences ou en suivi loyal de ses assertions, etc. – à vous, par contre, il est demandé tout ce qui est insensé: construire concrètement en même temps que vous êtes assis sur une chaise, prouver tout et son contraire à qui ne vous écoute qu'à peine et ne veut étaler que ses mauvaises fois, ne servir qu'à recevoir de scandaleuse désinformations à votre sujet et  à recueillir que des coups, etc. Sans que, jamais, l'espace équitable où vous pourriez  montrer et démontrer l'originalité de vos apports ne puisse exister. Votre "côté" de communication se voit saboté, souillé et, illégitimement, saccagé. Que vos scandaleux requérants fassent la preuve qu'eux pourraient, aussi, subir tout cela…Hé! Tu les vois bien courir comme de tremblants dératés ?

 

File moi ton pull…

OVER! Over! Communication terminée…

 

Toutes les qualités sont qualifiées. Et donc les quantités inqualifiées, inqualifiables, pas qualifiées du tout, incompétentes ? Les qualités, seules, seraient toutes capables, chevronnées, exercées, éprouvées, expérimentées, en bref – qualifiées. Qualifié est une qualité !!!

 

File-moi ton pull, tin pull ton pull…uler, pullulation des intelligences multiples et reconnues…Pullulées. Communication rétablie… Communication rétablie…

 

Communication rétablie …oui, communication rétablie …

 

La bêtise seule aura été absolutiste !!!

 

(à suivre)

 

trouvez un complément à cette réflexion sur le site internet à but non lucratif freethewords.org,   onglet 1  "Les mamelles du repos" et  "Remue- ménage",  onglet 2 "La star des stars" et, aussi, "Présent !", onglet 4  "Nul n'est  nul".

Résistance au changement      Implique changement de la résistance

 

Publié dans corps des langages

Commenter cet article