Hallucinations médiatiques

Publié le par imagiter.over-blog.com

5211395563_2f2983d27e.jpg

Ceci peut commencer par votre oreille accrochée par le démentiel "faisons les programmes ensembles " lorsque la raison sait que c'est, surtout "ne faisons pas les programmes ensembles"…Ensuite, vous vous prenez les pieds dans l'illogique "bougez en nous regardant"…ne pas bouger…des gens assis qui regardent es gens assis …qui regardent des…non ! ça ne peut être vu comme sérieux du tout… 

 

Les périodes des "fêtes obligatoires" - et qui refusent, nettement, tout élan ou initiative personnels comme toute spontanéité (le soviétisme de noël 1 2 1 2 gauche droite ?) – reste un bon terrain d'exploration de l'état de la maladie mentale collective… comme du délabrement des consciences…Là bizarre ! vous êtes plus qu'incités (illégalement excités ?) à faire la fête…dur d'y échapper à cette ambiance frelatée…le reste de l'année plutôt interdit, non ? BREF ON VOUS VOLE, et carrément sous vos yeux, VOS FÊTES A VOUS !!! Qui peut considérer cela comme du progrès, de l'évolution, de la sagesse ?

 

Le synopsis "ils vous volent vos têtes" puis, "ils pensent à votre place", ajouté à "ils dévalisent de toutes vos initiatives", cumulé à "ils vous spolient de tous vos amis", oui vous séparent de tous vos amis comme niquent toutes les possibilités réalistes d'en faire de nouveau…Partout, la pandémie effroyable d'êtres DESACTIVES…Allez ici ou ailleurs c'est trop pareil…

 

Les tyrans actuels ont atteint le fond de toutes les ignominies…rarement nous n'aurons vu de tels déchets, une telle dépravation morale, de si gonflés menteurs et tricheurs, des gangsters aussi irrespirables VIOLER LA VIE D'AUTRUI…Lui voler tout son argent (par système bancaire assisté), lui dérober sa conscience (par la déchéance médiatique assistée), lui taxer son cœur (par les discours des collabos "conformistes" pilonnés)…et, désormais, lui voler son futur (en suicidant le monde par le dérèglement climatique ?)…

 

Seuls les irréductibles dans cet échec visibilisé ( y'a qu'à regarder autour de vous) de la civilisation PAR SES ANTI- ELITES mêmes…vibrent de vie, de ferveur intenses, d'amours palpitants, etc…(trop longue liste) …s'ils ne vous font pas les admirer, vouloir les imiter, apprendre d'eux, irradier de joies, partager leur vraie gentillesse ultra ferme et leur gaieté tant partageante …c'est que…

 

NE PAS COMPRENDRE QUE L'INVISIBLE constitue le maximum pondéral et volumétrique du savoir – c'est s'auto-placer en circuit d'abrutissement…Ce qui aboutit à ces grotesques pantins, gesticulant dans la gouaille simpliste "gaga, ah ah réchauffement gaaâââ^tux c'est hiver chaud sinon arreuuuh pas réchauffe na voilà j'veux pas gagagaaa, pipi na voilà" – qui viralisent les ondes (oui les virus des pensées agissent similairement aux virus informatiques, et pourquoi en serait -il autrement ?)…Le fait que le grand courant Gulf Stream, courant marin du tempéré et de la douceur, soit détruit par la fonte des pôles, je vois pas donc areuuuh gaga ça n'existe pas", le fait que ces dérèglements des courants, des vents, des températures, des invariants NE SE VOIENT PAS donc n'existeraient pas – s'avouent comme le clair résultat de l'arriération médiatique. Savoir c'est tout le contraire de voir. Sans profondeur de champ et de station animée, debout, active et non assise – dur de "vivre" charnellement le savoir…Et être superficiel empêche toute profondeur. Personne ne peut dire du "sérieux" en moins de 40 secondes. La nursery mentale obligatoire a atteint ses limites insupportables

 

L'échec retentissant des médias hallucinés: à quand la désintox de ces drogués lourds ? – c'est, justement, que ces cerveaux châtrés, violés, amputés, rendus infirme ne SACHANT plus du réel que l'hyper minuscule, le local, l'enclavé, le restreint, le minime, l'infime – et donc ne s'achève qu'en solipsismes généralisés. Seul moi existe et les médias disent ce que pense qu'ils disent ce que je pense qu'eux ils disent…L'aliénation gravissime d'un cerveau en boucle et fermé à tout réel…

 

Signe des temps – qui a signalé que, depuis trop d'années déjà, plus de VISIONS immenses, pus de grandioses programmes collectifs, plus de théories synthétiques…bref du vrai global…tout a explosé en égoïsmes stériles et sans issues…les mesquins parlent aux mesquins…les petits s'adressent aux petits…les courts prédisent aux sans futurs…

 

Afin que ce clair enfer s'achève – facile suffit, une fois pour toutes, de quitter les médias hallucinés, les clairs médias de l'intox…

Qui regrettera des dealers aussi peu porteurs d'avenir ? 

 

( à suivre)

 

trouvez un complément à cette réflexion sur le site internet freethewords.org,   onglet 3  "Why do we left the left wings ?",  onglet 2  "Comment devenir un (e) athée du capitalisme" ou, encore,  onglet 3  "Légalité de l'égalité".

  

 

Publié dans le ridicule qui tue

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article