histoire d'un envoûtement: pas de sympathie pour le mal

Publié le par imagiter.over-blog.com

78190005Nous portons à la connaissance ce courrier qui montre à quel point, jamais formulé, le mal fait tout mal et que toute fascination à son égard ne vient que de qui n'a pas subi ses néfastes stupidités ((texte recopiant une lettre réelle)). Cet apport original contredit beaucoup de la littérature à ce sujet: mais nous ne cherchons nulle polémique juste un témoignage important…

Bonjour à vous le "traqueur",

Comme vous avez joint une enveloppe à votre courrier c'est l'attente dessinée d'une réponse de ma part. J'ai préféré attendre, encore une semaine, afin de ne pas influencer votre travail de traqueur!

Comme vous êtes un des rares à parler à peu près à "mon niveau", je fais l'effort. "Mon niveau"?  je ne fais pas exprès, je me prends juste pour moi-même!

Bon, ce que vous décrivez est plus que terrifiant (heureusement que j'ai déjà affronté l'horreur!), cette machination qui, à l'aide de la nécromancie dirigée contre moi, a créé un nuage opaque et pestilentiel autour de moi. Pour m'isoler de tout secours possible. Et puis tellement de gens qui s'ajoutent, en plus (et sans motif avouable) à la conjuration qui n'a d'autre but que d'exister. De quoi perdre les pédales!

Ce que vous faites semble avoir de l'effet. Mais, comme je me situe dans un carrefour de plusieurs personnes (dont La Engorian, vous connaissez?), j'essaie de faire le tri, sans être absolument sûr que ce soit vous!

Donc mon "aide" sera de vous raconter ma  version.

J'avais perçu les signes d'une "conjuration" (va pour le mot!), mais comme je vivais dans un monde de joie, je n'y vais pas réfléchi sur le moment. Que longtemps après!

Joint une photo d'un disque d'un groupe connu concocté fin …: un ami m'a fait un agrandissement du visage, il y a 5 ans, pour me convaincre que c'est bien moi. Je confirme. Donc des gens riches et puissants "prévoyaient" des manips autour de moi. Des chasseurs de têtes louvoyants mécontents que je ne les ai pas repéré (d'où ces rancœurs inadmissibles!). Tout était de leur faute et c'est moi qui paie leur folie: ne se sont jamais présenté clairement, et la photo utilisée, prise à mes 17-18 ans, juste avant l'horreur que vous décrivez, pas au courant, pas demandé mon avis. Je suis passé au travers des mailles que parce que j'avais une vie si passionnante que je n'y prêtais pas garde. Le groupe de la photo a dû être berné et manipulé bien qu'ils aient enregistré ce disque dans la maison d'Aleister Crowley qu'ils avaient acheté. Il n'y a que quelques années que j'ai "récapitulé" ces faits (je possède une mémoire photographique!). Anomalie ce si heureux malgré ce qui m'était fait? ça ne m'avait pas encore "atteint" d'après moi. Je pense que la configuration de ces conjurés a créé (sans faire exprès) une bulle où j'ai atteint la joie permanente, une incroyable visualisation et un bonheur sensuel incroyable. Ce qui a dû les faire enrager encore plus? Seul point (vie intérieure "protégée"!) c'est des rapports sociaux "bizarres" (les proches très bien les lointains cyclothymiques, toujours envie de nuire sans me connaître! Aujourd'hui tout est mêlé!). …ans de "perfection" après … ans de "volcan"! Je n'ai jamais été conscient de leur existence…Ils n'ont rien à voir avec moi!

Puis (depuis … ans) des "attaques" ultra violentes!!! Dans votre questionnaire j'ai barré ce mot (pour le remplacer par "proche" du mal!) parce que "mon histoire intérieure" m'a permis de tenir ce mal un peu éloigné. Sans le supprimer. Il reste vraiment trop proche! Or le mal c'est tout le temps répugnant, désagréable, douloureux, sournois, lâche, minable, mesquin, malsain, déprimant: strictement aucun attrait, rien de plaisant, aucune sensualité, beauté ni bien être. Publicité mensongère sur toute la ligne. En plus, dans la hiérarchie du réel, il vit en parasite du bien (pire, il ne peut s'en passer) sa principale (et si nulle) activité étant de nuire. D'après moi, il suffirait de quelques témoignages sur "le mal fait tout mal" pour le discréditer à jamais... 

Ca a commencé par des interruptions nocturnes (je dors bien!) qui me réveillaient avec violence. Je compensais le manque de sommeil par ne retenir que joie et détente. Ca a fini par une douleur fulgurante dans l'oreille droite (réveil par oreilles) et, médicalement, rien!. Enfin, un cocon noir (comme des 1000 d'abeilles bourdonnantes!) m'a encerclé une nuit. C'était trop, j'ai ri, ça s'est évaporé comme une bulle de savon. Avec la certitude que, si j'avais eu peur, ça s'effondrait sur moi et me tuait. Brrrr!

Ensuite, très résumé, une main, un matin, m'a secoué brusquement l'épaule, des coups de pieds aux fesses (tout de jour, après le cocon!). Devant l'ordinateur comme un chatouillis qui part du ventre et se répand (malgré le fait que je dise au corps de refuser!) dans tous les membres. Un coup sur l'œil droit qui m'a fait perdre en 4-5 jours toute visualisation (après des dernières visions plus que splendides!).

De formation scientifique et pratiquant des techniques copiées ou inventées par moi, telles yoga d'hyper concentration, descente dansée dans le corps etc. – je pensais que je disjonctais (vérifié médicalement, rien!). Ai donc commencé à consulter médiums et autres. Hyper déceptions. Ayant cumulé les formations: dont une médicale, spécialisé dans "l'écoute" au téléphone ou sur RDV – je me suis aperçu qu'ils/elles ne savaient pas (en général) du tout "écouter" et me plaquaient des kits tout prêts qui n'ont fait qu'empirer cet état (2-3 ans d'augmentation permanente des souffrances – médicalement rien!). Tout ce que je décris s'est passé sur de nombreux mois: en rendre compte reste donc impossible.

De cela, pour vous, à retenir: attaque "par le feu" du méridien droit. But: au minimum, enlever tout plaisir et joie. Au maximum tuer, avec une violence inouïe sur le cœur. Chakras attaqués: tous, mais  1,2, 4 et 5 avec violence exagérée. Une "pensée forme" plantée (par erreur!) côté gauche a fait atteindre s'évanouir de douleur. Aveuglement prémédité par la perte des visualisations (je pense plutôt que les vraies visualisations sont de l'auto-guérison). Et puis tant de "coups" presque chaque jour.

En abrégé : attaques sur chakra 1, pieds (perte de racines dans le réel – j'ai compensé), des genoux (le fait que j'ai toujours dansé a protégé mais je sens comme des sangsues). Au ventre, difficile d'équilibrer, à la respiration et à la bouche (toujours de jour: une spirale est venu toucher la "dent de l'œil"). Plus (en abrégé) comme un doigt est venu se poser sur le 3 ° œil et  comme un main m'enlever un petit nuage au niveau du plexus solaire (que j'avais toujours eu souriant!). Bref, à part ma vie intérieure, pire que l'enfer (tel qu'on le dit).

Donc gens très fatigants d'inefficacités et d'arrogances et pertes de vitalité (2-3 fois prêt de la mort). Ai "capté" 2 femmes (dont 1 sud américaine) 1 homme avec "contrat" pour me détruire. En fin de compte, meilleur soigneur, moi, je les ai vaincu!!!

 Mais sans enlever leurs immondes "pollutions" (la perte de visualisation a donc "protégé"!)

Si je n'avais pas autant vécu avant je serais mort (réserve, en moi, de beautés à visualiser, respirer etc.). Je pense que les perversions que vous décrivez me sont tombées dessus que plus de 30 ans après. J'étais protégé par la force du Rêve (selon les amérindiens). Maintenant, je sais tout de leurs têtes: dès que vous (moi? autres?) nous en débarrassiez j'oublie ces nullités . Donc (depuis… ans), me "colle" l'enveloppe sombre. Visibilisation de l'intention: m'empêcher d'être connu et reconnu en général comme le plus minuscule bonheur. A aucune seconde, pourtant, ils n'ont entamé ma joie de vivre car j'ai commandé à tout mon être de devenir comme des couches d'oignon, imperméable à tous les niveaux. Avec des parcelles à "sacrifier" s'il faut.  Peut-être que cette spiralisation peut vous causer des problèmes de guérisons?

Donc des douleurs surhumaines compensées par toutes les qualités dont joie, égalité, gratitude, beauté, nature, écoute, arts, sérénité, paix etc.

Et, l'après: savoir précisément c'est s'en débarrasser…Est-ce que je "récupère" leurs pouvoirs? Est-ce qu'ils vont vivre "le choc en retour"? Est-ce que mon "intention" peut/doit jouer? Est-ce que les entités (ou alliés) me sont accessibles, à éviter ou a recommander? Comment faire pour être autonome (soit, dernier point, je ressens que des pollutions mentales viennent me salir en dormant- alors que je me commande en cocon éblouissant blanc fermé)? Est-ce que "trop'" de visualisation puis plus du tout ne me font pas rater les bonnes "estimations" et tirer trop court, long, à côté? Mes nuits étaient plutôt enchantées bien que je persiste à "bien dormir" là ne résiderait le dernier bastion de ce dont vous parlez (conjuration) et comment faire?

Questions minimums: je "géométrise" , soit avec une parcelle je reconstruit l'entier ou avec une réponse je comble plein d'autres cases d'un coup!

Voilà à vous de vivre et ressentir ce qu'est un "fardeau" (on ne s'en sort que si c'est immérité qu'il ne vous est pas destiné). Je pense que (par triangulation?) quelqu'un (plusieurs) ont utilisé mon invisible pour vivre une vie qui ne leur était pas destinée, pour dévaliser le futur de ma vie, ou pour "sidérer" les autres et se servir de moi comme un leurre (je ne percevais comment on me voyait/voit faussement pour "gérer mon look" – hors de mes préoccupations!) soit tromper les autres sur la marchandise etc…Il y a bien un but dans cette "conjuration" : mes qualités? dons? (que des dons pas des pouvoirs sinon je n'aurai pas "subi" ces saletés!). En tout cas: rien ne s'explique par ma personnalité, je ne prendrais pas la fortune d'un-e autre, sa place politique ou intellectuelle etc. Je pense que, dès le départ, ils m'ont pris pour un autre et, plutôt que de vérifier leur erreur, n'ont fait que s'y enfoncer. Ma connaissance de l'invisible actuelle m'assure que "ils ont été bien trop loin", "perturbé la vie de trop de gens (à partir de l'influence que "j'aurai dû avoir" etc.)" – donc, de leur faute, ils doivent "payer" désormais. Je ne sais pas (et ne veux pas vraiment savoir) ce que c'est "payer" mais c'est sûr!!! Juste , votre "traque" a dû vous le faire percevoir: pourquoi une telle conjuration autour d'un seul? La réponse m'aidera à utiliser le futur qui me reste…

Et puis, je ne veux pas être dans l'attraction de leur truc. Que dois-je faire?

Et – si c'est vous qui avez commencé à soulager  après 2 semaines de "traque"  – demeurent les difficultés à respirer (les radios montrent que tout est "trop bien"!) est-ce "l'oppression angélique"? Retour très souhaité de la visualisation. Toujours oreilles bizarre (spécialiste a dit que RAS). Tête comme sous un casque bourdonnant, pas dans oreille mais sous les os. Goût toujours désagréable dans la bouche: un scanner prouve que l'ensemble digestif va "très" bien. Comme si on me "volait" mes nuits, alors? Genoux encore "pris". Mains avec moins de "force" mais plus hyper réceptives. Bref, un ensemble désagréable, mais sans énormes douleurs. Et la survie est bien acquise (but premier de votre courrier). S'il faut faire encore plus, et que vous me prouviez que vous êtes bien la personne de ce soulagement – je suis prêt à vous payer de nouveau pour un autre protocole. A partir de ce qui "reste" comme greffe de ce qui n'est sûrement pas moi. Je pense dans les corps astral, étherique et aurique (?). Merçi de faire le point de ce courrier…  

            -  pour de bons motifs les repères biographiques, même de genre (utilisation voulue du masculin), sont supprimés –     but : montrer comment une personne a pu vaincre les attaques voulant vraiment détruire (ce qui est rare) à travers son seul état intérieur montré par une lettre qu'elle nous a confiée. Vous pourriez donc y arriver au cas où    -  

Publié dans sociéte

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

pas utilisé 23/06/2010 18:56


Salut,
Comme, à notre surprise, le texte sur "pas de sympathie pour le mal" à été le 4ème plus lu (6ème place pour les consultations) de tous nos textes et que, daté du 21 juin 2010 (lorsque nous faisions
des percus avec une aisance qui nous a ravi !), notre cher traqueur nous a expliqué ses difficultés – nous en faisons part à celles/ceux qui ont trouvé un intérêt à ce texte. Peut-être à cause de
son authenticité ? Au point que nous nous devons de signaler que l'entrée Google "envoûtement par création d'une bulle" schématise par trop. Il y a eu 21 attaques différentes, même si l'enfermement
nécromancien domina.
Nous ? nous sommes de réels laïcs (au point que, pour nous, l'athéisme est "aussi" une forme de religion!). De formation scientifique, il a fallu du concret afin que nous envisagions la possibilité
d'existence de telles pratiques (avec un facteur de suggestion, plus ou moins congruent, à prendre en compte !).
Ces preuves de "désintéressement" (quelle que soit les processus visibles nous nous sentons en dehors des possibles passions !), donne donc toute sa singularité à la description du traqueur. "Je
n'avais pas en face de moi un simple "animal sauvage" qui luttait pour protéger sa vie ou la vie des siens. Non, les forces maléfiques auxquelles je me suis trouvé confronté dans votre cas étaient
féroces et sans pitié, bornées et obstinées. Telles le vrai esprit de mal ! Comme vous avez dû souffrir ! J'ai plus d'une fois (…) senti un vrai goût de sang dans ma bouche, tant j'ai du lutter, je
dirais "à corps perdu", pour aboutir. J'ai même pensé un soir que je n'y parviendrais pas.(…) Je me suis alors senti investi d'un potentiel inouï, d'une puissance comme infinie et de la fureur de
vaincre." Ensuite, les trophées et signes de la victoire…
Voici – si cette sombre entité opiniâtre a été annihilée, en symétrie, des êtres ou organismes, obligatoirement, se sont vu(e)s boosté(e)s, des situations se sont dénouées, les fronts collectifs se
sont déplacées. Bref, le monde a évolué vers plus d'émancipations et de progressismes. Un archaïsme crispé sur ses possessions illégitimes a libéré de la place pour les si proches avancées. Le
second item, qui fait que nous relayons ce "témoignage", c'est de savoir que certains médias dominants et certaines structures financières usent de cette "magie noire" là afin de nuire à leurs
opposant(e)s. Cette "victoire" est donc, en partie, leur "défaite". Ils viennent de reculer. Et les héroïnes/héros véritables de notre époque ont peu de chance d'être que les mêmes que ceux avancés
par ces médias toujours moins immédiats.
En tout cas, en ce qui nous concerne, nous avons encore moins de sympathie pour le mal. Vraiment, il fait tout mal. Et, il ne fait incontestablement que très mal. Qui décèle la moindre "beauté"
dans cette laideur irrespirable prouve, ainsi, qu'il/elle n'y connaît strictement rien du tout …