Histoire de la brève rencontre d’un surdoué

Publié le par imagiter.over-blog.com

5283417403_7ac8635a20.jpg

Là, le train, voilà, et pas grand monde dans le wagon – puis surgit l’envahissement d’une classe scolaire se posant comme un vol de moineaux. S'ébouriffent le duvet , s'ébrouent aquatiquement. Se gênent pas pour se mettre pas loin de moi, plutôt encerclé alors…

Repère un étrange manège de trois qui « harcèlent » un pauvre « moineau » comme déplumé, tout seul contre la vitre…je capte qu’ils lui reprochent pire que tout (d’être le premier de la classe, quelle horreur, c'est monstrueux !) , je constate qu’il est plutôt surdoué et… infiniment malheureux…la moutarde me monte au nez (le surveillant est plus loin, très occupé !) je prends, de la sorte,  à partie les trois avec ces mots « quand vous regardez Zidane (n’importe quel autre nom, il est trop up money down, ces temps ci) vous ne lui dites pas salaud quand il marque un but – tu l’as fait rien que « pour m’humilier », me rabaisser, me faire me sentir mal. De même, si vous aimez un chanteur vous dites pas salaud tu chantes bien rien que pour me gâcher la vie, tu n'as que moi dans ta tête et tu veux me piétiner…etc. Non non vous ne dites jamais ça !!!"…Oui silencieux, becs cloués, ce discours les scotche de partout.

Je poursuis " Ben pour la tête c’est pareil, il fait pas ça pour vous nuire, vous ramener à zéro, oui vous gâcher la vie – c’est vous qui gâchez la sienne – donc, face à quelqu’un d’intelligent, essayez plutôt d’en faire votre allié »…Sans doute en plus court le discours déployé…N’empêche tilt ! et retilt ! leurs paroles toutes pompées, silences prolongés des ex-persécuteurs « conformistes » de notre sur-doué. Et un regard intrigué de celui- ci.

 

[…] Donc (je vous dirai les méthodes) je pratique l’athlétisme mental (j’ai même proposé les J.O. de l’intelligence !) depuis tellement d'années. S’il y a des résultats c’est que l’entraînement bien difficile et si rigoureux est là…L’intelligence est tellement plus dure que tout sport ou chant et pas du tout « reconnue »…Jaloux de telles difficultés – misère !!!

 

De la sorte, NOS huit façons d’être intelligents – j’ai même été obligé (et ravi en fait !) d’admettre qu’un dit analphabète (ni lire ni écrire) « était vraiment intelligent » (sachant penser par lui- même et utilisant « tout » pour déduire, induire, etc) – représente un immense gain collectif, non une soustraction…Ouf…on y arrive, eh bien ! vous vous êtes plus intelligente que la moyenne (c’est pas un compliment je rappelle !) …A savoir que, à « relativiser » par le Quotient Emotionnel Q.E. - on peut être brillant universitaire ET crétin émotionnel – le concept est plus « géant », vous l'êtes…

 

Mais pas encore sortie de la chrysalide…pas tout à fait éclose…

 

Qui sera celle/ celui qui viendra défendre votre "intelligence" ?…si tellement plus difficile que tous les sports. Que tous les chants…et qui se montre mille fois plus "mal traité" qu'eux ???

 

 

(à suivre)

 

trouvez un complément à cette réflexion sur le site internet freethewords.org,  onglet 4  " Où trouver encore du sérieux ?, onglet 2  " Le roman de l'économie",   ou onglet 3   " Rien de plus solide que le solidaire".

Publié dans sociéte

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article