Histoires (pas encore) drôles ? (1)

Publié le par imagiter.over-blog.com

564027421_e986603160.jpg

Un anthropologue vient de faire des « fouilles » oui dans vos poches. Et il n’y aura trouvé que des poches de résistance. Encore ? La suite ? Oui oui des fouilles ont bien lieu, les rues sont barrées, nous ne pouvons y ambuler, les excavations s'élargissent, les pinceaux se dégainent - et ces fouilles ne feraient que fouiller, en fouillis, vos poches…ça bafouille à ce point les fouilles ? Qu’as-tu donc mis dans tes fouilles ? Tes fouilles sans anthropologues !!! car…un anthropologue vient de faire des« fouilles » oui dans vos poches. Et il n’y aura trouvé que…etc… etc…ça cafouille, à ce point, dans les fouilles…dans vos poches… n'aura trouvé que…hé bé, ubu alububu ! allons donc, nous aussi, farfouiller dans les fouilles…

 

Bon, mettons tout à plat…Chaque fouille « trouve » une couche qui en rajoute une autre et une autre une encore autre…vous croyez vraiment que nous en ayons encore besoin d'une couche ? Nous n'en avons pas encore assez ? A-t-on jamais vu, aussi, une couche géologique ainsi découcher ?

 

Et nous voici interloqués portes ouvertes !!!

 

Fouiller les couches obtient même d'étranges synonymes…voyez – à la seule couture des verbes faudra se faufiler des fureter, fouiner, fouir, fourrager, creuser, retourner, chercher, rechercher, examiner, visiter, scruter ou explorer…mazette quelle champ champion !!! au seul ourlet des noms ce seront cavités, trous, excavations, antres cavernes, avens, etc…

 

Alors , alors…voyez, encore, sur le champ de fouilles – se profiler le champ champagne, le champ champignon, le champ championnat, le champ évidemment champêtre, mais le champ- chambre, l le champ qui chambarde, le champ chamboulé lui- même ou le chambranle du champ, ready made et Rrose sélavy, urinoir et moustache à la Joconde…purée, cela sert, vraiment alors, de faire des fouilles ?

 

Et tout cela sur le champ  ? Tu vois cela ne sert vraiment plus à rien que tu te fouilles les poches, argotisées en "les fouilles" (…trifouiller – ses trois poches alors)…

 

                                                           …du dernier mot…

 

Histoires (pas encore) drôles ? C'est à vous oui à vous de les "rendre" drôles, comme, en général, avec la monnaie…

                                                                       …tellement moins de dérangements !!!

 

                        Que le vaste humour vous grandisse et vous nourrisse !!!

Sous copyleft……pour tout ce qui reste à but non lucratif

(à suivre)

 

trouvez, aussi, un complément à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits freethewords.org,  onglet 3 "Légalité de l'égalité" (Quality of eQuality), onglet 4  " La démagogie n'est utile et utilisée que par qui est déjà au pouvoir " et "L'anticommunication comment ça fonctionne ?", onglet 2 "L'ardeur sociale" et "Le roman de l'économie",  onglet 3  "Why do we left the left wings ?",  onglet 2  "Comment devenir un (e) athée du capitalisme". Et, surtout, RIEN DE PLUS SOLIDE QUE LE SOLIDAIRE, onglet 3,   LE ROMAN DE L'ECONOMIE,  ainsi que LA QUESTE DES QUESTIONS (qui a démuni les démunis ? qui a déshérité les déshérités ? qui s'est emparés des désemparés ? qui a détressé les détressés ? qui a dérobé aux nécessiteux leur nécessité ? s'il y a faim c'est qu'il y a, d’abord, affameurs, endetteurs, capital au noir ou argent clandestin, etc),  onglet 2.

Résistances au changement      Impliquent changement de résistances

Structurellement, les classes moyennes ne savent plus penser

Pas de République si le politique ne prime pas sur l'économie.

La prospérité c'est pour tous, la richesse pour la minorité

 

Si ce blog a su retenir votre attention dans les 1 900 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on trouve plus que prévu

 

Publié dans littératures

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article