Holorimes ?

Publié le par imagiter.over-blog.com

3726982566_caf5bf0826.jpg

Et en plus ça ne rime pas…rassurez-vous, celui que vous allez lire, à notre avis le plus beau qui existe, n'est qu'une immense chambre d'échos pour notes bleues…tout y chatoie et s'y répond avec un carillon permanent s'enroulant dans des sonnailles de fertiles semailles…les vers holorimes riment dans leur intégralité, phonétiquement répercutés, c'est du cousu main - voyez la précisions des coutures chez André de Richaud :

 

                                   Minuit vint. ,

                                   Minuit disparut.

                                   Minuit dix parut.

                                   Minuit vingt.

 

Pourquoi ceci vous plairait tant ? Tout plaisir vrai reste symétrique, si nous ne donnons jamais rien, nous recevons bien peu…Ici, un effort n'est-il pas nécessaire pour saisir tout le sens ? Et puis, un autre encore, afin de savourer la multitude de sens qui en jaillit…

 

                                               Avec ou sans nous !!!

 

                        Que le vaste humour vous grandisse et vous nourrisse !!!

Sous copyleft……pour tout ce qui reste à but non lucratif

 (à suivre)

 

trouvez, aussi, un complément à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits freethewords.org,  onglet 1  "Les mamelles du repos", "Remue- ménage" et "L'athéâtre",  onglet 2  "Comment devenir un (e) athée du capitalisme" ou bien "L'intelligence indestructible du capitalisme ?" et "La star des stars", "L'ardeur sociale" ou, encore, "Présent !", onglet 3 "La diction du dictionnaire" ou comment rendre tous les mots physiques", et  "Rien de plus solide que le solidaire", sinon,  onglet 4 "Où trouver encore du sérieux ?", "Nul n'est nul", "Je ne parle plus à qui a raison" ou bien, encore, "Assentiments aux sentiments".

Résistances au changement      Impliquent changement de résistances

Structurellement, les classes moyennes ne savent plus penser

Pas de République si le politique ne prime pas sur l'économie

La prospérité c'est pour tous, la richesse pour la minorité

 

Si ce blog a su retenir votre attention dans les 1 900 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on trouve plus que prévu

 

Publié dans littératures

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article