Humainement utiles/ socialement utiles (1)

Publié le par imagiter.over-blog.com

187850 224424044283836 1414637281 n

Qui veut trouver un moyen alternatif à sa voiture, un lieu d'habitation plus proche de son travail, un centrage écoles, soins, loisirs, etc, bref, une refondation complète de sa vie – ne le peut…

Jamais nous n'avons vécu dans une société aussi incompétente. Parce qu'obsédée d'une monomaniaquerie infantile : l'argent qui devient un diabole de sa fonction rationnelle des ratios c'est bien le comble de toutes les puérilités possibles…oui jamais nous n'avons été autant COINCES, collectivement***, dans une société toujours plus abêtie, sans plus d'imaginations (donc de souplesses corporelles), et –pire- sans aucun projet collectif…

 

*** les merveilleux êtres qui ne vivent pas dans la si sommaire société de consommation rutilent tant de vivre, déjà, dans la nouvelle civilisation qui – donc- immanquablement se rapproche !!!

 

Puisque, avec un sens de l'innovation et du respect humain – nous pouvons répondre, utilement, à toutes ces attentes. Il suffit de désocler la Société de son ornière financière, sans autre issue que la destruction de l'Humanité…

 

Comment ? Le capitalisme financier est devenu pire que le communisme soviétique – c'est dire…être encore plus séparé de la majorité de la population, la nomenklatura financière s'y vautre – là, ils battent absolument les ex- soviétiques. Avoir aussi peu le sens des réalités et de ce que vivent réellement les individus – devenus imbattables que les régressifs capitalistes. Montrer, indifféremment, une hure de bêtise obstinée dans les catastrophes, les échecs, les erreurs, les crises permanentes – non, aucun soviétique n'avait fait pire…

 

Alors ?

 

Des emplois nouveaux qui n'ont pas encore de noms – émergeraient de la société désoclée de la monomaniaquerie financière…d'une arriération mono-spécialisée, nous entrerons dans une civilisation généraliste, à l'écoute de tous les besoins différenciés…de chacune et de chacun…tous plus uniques les uns que les autres !!!

 

Trouver un moyen alternatif à la voiture ? C'est fait !!! du travail "qualitatif" !!! soit qui a pris en compte toutes les doléances au système actuel : les bricolages que l'on sent plein de mauvaises volontés au tout automobile suicidaire…oui oui le fait de refuser les transports public gratuits - suite à des études qui "prouvent" que le coût des luttes contre les fraudes est si important qu'un système de transports gratuits, "compensé" de la différence, serait très socialement utile – la sous-utilisation délibérée du cyclable, le refus de rendre les villes moins pratiques et attrayantes pour les voitures, afin de dissuader mais en proposant du mieux…toujours pas fait…bref, une sensation  qu'il n'est pas viscéralement désiré la raison incontournable du beaucoup moins automobile…

 

Et puis, cette certitude bloquante, que les changements ne sont supportés, accompagnés, vécus, soutenus, assumés, etc – dans ne déloyauté sans nom – que par les pauvres, les moyens, les justes milieux, etc…et que, donc, il reste impossible de faire confiance aux politiques et dirigeants pour notre vraie vie…pas con…mais vraiment très très con…puisque ceci méconnaît la "nouvelle ambiance sociale" où la répugnance envers l'anti-socialité irresponsable des financiers monte, chaque seconde, un peu plus, ce sont vraiment des échecs humains déplorables, socialement très inutiles !!! La "compétence" de la finance est discréditée jusqu'à l'os. De moins en moins y "croient"…Donc les bricolages politiques de partis qui ne semblent pas s'impliquer dans la vie réelle vécue chaque jour – fleure l'aventurisme…ils vont nous entraîner dans leurs sornettes et, comme d'habitude, c'est le petit qui paiera toute la note…ce qui prouve, à quel point, les pauvres sont devenus les vrais sages, les adultes, les responsables matures de toute la société…s'il y a bien une classe qui a son mot à dire sur toute chose ce sont bien eux…les ex-élites et dirigeants se sont tellement déshonorés sur tout qu'il n'en ressort plus que la certitude du "ce sont des incapables, oui des incapables, de vrais handicapés sociaux, inapte à se conduite normalement"…

 

Là c'est tout différent – de nouvelles activités sociales, ces métiers qui n'ont pas encore de nom participeraient à une société qui considérerait que faire des profits comme monomanie n'est plus soutenable comme but collectif…et qui l'installerait dans toutes les institutions…oui oui des soins intensifs pour les drogués compulsifs aux profits qui coûtent, en fait, bien plus cher à la société que ce que l'halluciné "croit" gagner…de plus, ces activités qui n'ont pas encore de noms, tellement elles sont neuves reposeraient sur un programme global

 

Au lieu d'obstiner la société à gaspiller tous les talents et compétences afin de faire gagner une unité de mesure (l'argent) de ces talents et compétences – ce qui ne peut plus être considéré comme sérieux, Donc ces talents et compétences, tous massivement tournés vers la résolution des problèmes pratiques de la vie réelle. cela obtiendra un impact incroyable…si le tout automobile diminue - le programme global prévoir de reconvertir tous les emplois concernés dans l'entreprise du covoiturage en très grand…ainsi, le coût social extravagant de REFUSER TOUTE EVOLUTION humainement utiles/ socialement utiles faute de pouvoir faire confiance dans les responsables sera balayé…Toutes les garanties apaiseront ces craintes stupidement entretenues…et les adultes pourront, enfin, se montrer dans tout leur gigantisme !!! 

 

La civilisation se verra vouée à utiliser au mieux les talents et compétences afin de changer, à partir de chaque individu, le fonctionnement quotidien de toute la société. Avec réponse individualisée.  Et avec de nouvelles règles institutionnelles genre "il n'est pas nécessaire que cela profite à chaque fois à quelqu'un. Puisque si ça ne rapporte à personne ça rapporte à tout le monde…un monde où le profit est considéré, sauf cas particuliers, comme une nuisance à annihiler est un monde à très grand rendement social

 

La société est bloquée, jusqu'au suicide, à cause de cette puérilité indéfendable (le profit mis au référendum serait refusé comme socialement extrêmement nuisible et "profitable" à si peu…)…un budget équilibré est 1 000 fois plus intelligent que le déséquilibre barbare du profit, ce coût qui se reporte plus loin, en fait…personne ne veut, spontanément, quitter sa position…et cette guerre de tranchées dure depuis…30…40 ans…pendant lesquels la société n'a pris absolument aucune décision SERIEUSE, adulte, mature, en vue de résoudre les problématiques…tous les problèmes se sont accumulés, dans l'incompétence généralisée – ce qui offre la chance actuelle où en résoudre un seul (à partir du programme global) c'est en résoudre 10 à la fois…l'inaptitude des dirigeants au réel – étant admise, ce sera le peuple qui se chargera de résoudre chaque problème quotidien !!!

 

Là c'est tout différence – TOUTE l'organisation sociale, débarrassé du handicap douloureux du "profit à tout prix et que pour le petit nombre" (petit nombre incapable de montrer un projet collectif qui MERITERAIT de tels monopoles de l'argent de tous!)…vous allez, immanquablement, trouver votre solution alternative afin de sortir du bagne de la bagnole…comme des millions de personnes seront dans la même démarche, ce sera, en même pas un mois, que TOUT le visage de la société se montrera transfiguré…

 

Comme l'individu n'apparaîtra plus comme l'ennemi (oui oui mêmes les amis et la famille) dont il faut totalitairement  tirer du profit, l'ampleur des possibilités deviendra enthousiasmant. Dans chaque ville (de jour comme de nuit) vous pourrez être accueillis par des activités relationnelles telles que vous, ne connaissant rien de la ville, aurez des débuts consistants de réponse à tout (loger, lieux, prix, rencontres, besoins spécifiques) en quelques minutes…

 

A chaque fois le nouveau maillage de la société étoffera ce qui sera une entreprise collective, géré avec le meilleur du service public (son savoir inutilisé à la résolution des problématiques collectives est colossal) et du privé (sauf sa maniaquerie compulsive au profit qui aveugle sur tout le reste – et que personne n'a jamais pu défendre dans un débat) son sens de l'organisation lorsque des managers parviennent à lui donner un but clair…

 

Ce ne sera pas de la paperasse sans moyens pour vous dire comment vous allez en tel lieu diviser par 5, 10 ou 80 l'usage de votre voiture…avec que des avantages de vie…mais des moyens, autrefois dévoyés comme des buts aussi immatures que le profit…des milliers de personnes, plus après un mois de mise en place auront contribué à la réponse…et comme tout le monde agira de même…

la décentralisation des idées et des moyens (et si tout le monde est pour la démocratie pourquoi une centralisation si coûteuse qui draine tous les avoirs d'un département pour les re-ramener (avec quelles confusions et déperditions, ensuite)…La répartition se fait sur place avec une décentralisation radicale…très rapidement, les gaspillages se restreindront par connaissance fine du terrain…or moins de gaspillages = beaucoup plus pour la seule "richesse" qui domine tout – l'humain et le social  !!!

 

…et que les immatures du "combien ça va coûter ?" ne viennent plus tenter leurs confusions…puisque LEURS crises permanentes, leurs inaptitudes à réduire les inégalités, leur manque flagrant d'esprit concret et pratique, leur ignorance de la vie réelle - nous coûte à tous une fortune…et que leur désastreuse gestion plante de colossaux doutes sur leur faculté à comprendre ce que veut dire le "combien ça coûte"… qu'une société innovée (et pas réformée) pourra redistribuer avec une aisance inattendue…

 

Un revenu d'existence pour toutes et tous et sans aucune conditions serait, dans ce cadre innové, ce genre de solution qui résoudrait, d'un coup, des centaines de problèmes… Humainement utiles/ socialement utiles - au maximum : les économies collectives…oui les gains flagrants que ce procédé mature et adulte de répartition obtiendraient – font déjà crier de joie…

 

…nous développerions le filon inépuisable d'une société ayant changé de buts, de méthodes et de moyens (gains collectifs partout)…vous devriez savoir déjà tout cela si comme nous …

 

vous viviez déjà dans la nouvelle civilisation…

sinon, vous en saurez plus au tout prochain épisode…

 

Sous copyleft……pour tout ce qui reste à but non lucratif

 (à suivre)

 

trouvez, aussi, un complément à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits freethewords.org,   onglet 4  "Nul n'est  nul", onglet 3 "Légalité de l'égalité" (Quality of eQuality), onglet 4  "La démagogie n'est utile et utilisée que par qui est déjà au pouvoir ". onglet 2 "L'ardeur sociale" et "Le roman de l'économie",  onglet 3  "Why do we left the left wings ?",  onglet 2  "Comment devenir un (e) athée du capitalisme".Et, surtout, RIEN DE PLUS SOLIDE QUE LE SOLIDAIRE, onglet 3,   LE ROMAN DE L'ECONOMIE,  ainsi que LA QUESTE DES QUESTIONS (qui a démuni les démunis ? qui a déshérité les déshérités ? etc), onglet 2.

Résistances au changement      Impliquent changement de résistances

Structurellement, les classes moyennes ne savent plus penser

 

Si ce blog a su retenir votre attention dans les 1 400 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on trouve plus que prévu

 

Publié dans sociéte

Commenter cet article

JeH 04/12/2011 17:10

Bonsoir Gun,

et bien cet article tombe à pic!
L'annonce des grèves des employés de la SNCF pour ces dernières semaines-week-end va au moins avoir le mérite de prendre conscience de la nécessité de trouver une alternative et à la voiture et aux
voyages en train (qui déjà sont des alternatives aux déplacements en voiture !) . Si cette alternative nous est confisquée par ceux là mêmes qui y travaillent, n'est-ce pas un comble ? Les
revendications des travailleurs SNCF ne doivent pas être les mêmes que ceux qui cherchent à rentabiliser les déplacements de voitures avec un seul passager, en terme d'économie globale pour l'être
humain et la Nature ! C'en est rocambolesque !
Bonne fin de journée!
(Il faut déjà allumer les lumières, encore une drôle d'idée, ces changements d'heure été-hiver!)

imagiter.over-blog.com 04/12/2011 18:27



excellent


penser n'a rien à voir avec des diplomes etc...mais vient d'un corps précis qui sait démonter des concepts comme les pièces d'un moteur. Et les remonter...d'où, dans l'opération, remarquer les
anomalies : ce que nous pouvons faire "avec ce que nous avons" tout de suite !!! d'où - encore, personne n'a d'excuses pour NE PAS penser. Penser est donc un des + grand courage au monde : dans
ce domaine oui il y a tant de lâches !!!


si tout le monde faisait les mêmes efforts que toi - c'est un réel changement qui coulerait comme du miel..


merci