Hyper violences des conformismes (2)

Publié le par imagiter.over-blog.com

7544185546_9e8c85058b.jpg

En (1) nous avons vu que l'inertie destructrice des conformismes ne laisserait pas d'autres choix que les catastrophes terrifiantes dirigeraient seules notre futur…nous avons parcouru ce monde à l'envers où jamais ils/ elles ne fournissent le moindre argument ou preuve à leurs attitudes socialement dangereuses et nous avons abouti à un début de constat et d'action…

 

Ici nous nous concentrons sur le gigantisme de tout ce qu'un-e conformiste NE COMPREND PAS… ce qui lui ôte tout droit, même par inertie, par immobilité bestiale, de peser dans les décisions envers le futur…

Oh oui…"un exemple de plus pour démontrer que l'accès de pans entiers de l'humanité à la pratique de la consommation sur le modèle occidental présente, sur le plan de notre rapport avec la nature, une incompatibilité majeure (p. 133 – Jean-Christophe Vié, de l'UICN – Le jour où l'abeille disparaîtra – janvier 2008)." Au point que le profit immédiat (cette absurdité puérile qui prouve à quel point le capitalisme est plus qu'inapte aux affaires!) vide la planète de toute vie. Un homme d'affaires "avisé" qui tue la poule aux œufs d'or est démissionné, à la seconde, dans une société "normale" !!!

Car que tue l'arriération mentale nommée capitalisme (forme aiguë de maladie mentale ) ? "D'un point de vue purement économique, la Nature rend des services dont l'évaluation financière donne le vertige et dépasse de loin le produit intérieur brut de l'ensemble des pays de la planète (p. 35 – ibidem)." Pas moins, ne pas savoir cela est la plus inexcusable des lacunes – le plus gros trésor disponible sur Terre saccagé par des souillons crétines…

"On sait combien les pesticides, les insecticides, les fongicides, les enduits de toutes sortes issus de l'industrie chimique ont une capacité de rémanence dans l'environnement. Et l'homme suicidaire n'échappe pas à leur accumulation dans son  organisme (p. 80 –ibid.)." Alcoolismes très incités ?

Avoir des lubies et des hallucinations de drogué(e)s aux images que oh oui, la technologie réparera tout cela – et pourquoi pas que le père Noël existe -  c'est adopter une attitude si irresponsable qu'elle devient une non assistance à personne en danger… Car - "toutes les tendances vont dans même sens. Le nombre des espèces menacées loin de diminuer s'accroît dans un danger toujours plus alarmant pour nous au fur et à mesure que de nouveaux efforts d'inventaires sont effectués (p. 65 –ibid.)."

Ou bien - "de grandes portions de territoires dédiées aux cultures intensives se transforment, du fait de la monoculture, de l'épandage massif de pesticides, en "déserts" biologiques (p. 71 - ibidem)." Possible de faire pire ?

Vous vous montrez incapables de comprendre ? "S'il est un lieu où se concentrent aujourd'hui les pratiques désastreuses pour l'avenir de la planète, c'est l'océan (p. 124 - Jean-Christophe Vié – Le jour où l'abeille disparaîtra)." Patatrac ! Crac ! Dziiiing ! SSScruuuutch! Glooon! Craaac ! La vitre des grandes illusions des gogos intoxiqués à l'image vient de se briser. "Dans le silence des profondeurs, à l'abri des regards vigilants, dans la tranquillité du grand large, l'humanité industrielle procède systématiquement à l'éradication de la vie (p 124, chapitre "océans, silence coupable" – ibid.)"…Ce qui veut bien dire plus de vie, biocide, l'assassinat méthodique de la vie…la publicité se garderait bien de nous parler, une seule fois, du réel…

Et si inconscient-e—s de cette mort collective qu'elles/ ils provoquent…ils/ elles se montent tout aussi incapables de comprendre la valeur des choses et des informations…par exemple que : "Les marécages ne sont pas considérés comme productifs – ce qui est une pure vue de l'esprit. Ces zones sont des stations d'épuration naturelle, d'un rapport qualité/ prix sans commune mesure avec les technologies mises en place par l'homme (p. 109 - ibid.)." La tête à claques qui se prétend compétente "parce qu'elle/il" est si avide de fric ne sait donc rien sur rien, se trompe sur tout, rate toutes les vraies affaires, et détruit la montagne de richesses pour ne s'approprier qu'une infime souris d'illusions piteuses…

Bref, le capitalisme, tant admiré par les conformistes hébétés, ne connaît vraiment rien aux bonnes affaires "mondiales"…"La Nouvelle Calédonie à elle seule présente une diversité floristique comparable à celle de l'ensemble de l'Europe ! (p.185 - Jean-Christophe Vié – Le jour où l'abeille disparaîtra)."  Ce n'est tout de même pas rien…un concentré du global dans un si petit territoire !!!

Plus indignant ? "Un rapport de l'UNESCO publié il y a quelques années indique qu'après le Groenland, la Guyane est la région disposant des plus grandes réserves d'eau douce ! (p. 177 - – ibid)." Qui le sait qui le dit ? A quoi gaspillez-vous donc le temps COLLECTIF ? Quels sont ces frivolités qui sifflent sur vos têtes ? Oui qu'en fait la bestialité ahurie des têtes à fric ? Eh bien ! juste…"ces routes qui facilitent tout ce qui endommage les fleuves en les saturant de boues toxiques, empoisonnant lentement les poissons et les hommes qui les consomment (p. 105 - ibid).".Saturant la terre de mort juste par REFUS DE REFLECHIR !!!

"Au-delà des chiffres, toutes les estimations convergent et viennent confirmer les prédictions de ceux qui dès les années 1960, et parfois même avant, s'alarmaient. Les conservationnistes sont toujours contraints de fournir les preuves de ce qu'ils avancent et ne peuvent donc lutter à armes égales. Leurs "preuves" arrivent souvent a posteriori – quand il est trop tard et que le mal est quasi irréparable (p.67-  - ibid.)."

 

Plus délinquante qu'une tête conformiste ?

Oui oui, celle qui truque toutes les informations pour les transformer en jouets, en divertissements, en amusements et autres jeux déshonorés, oui en ces vanités spectaculaires pour leurs honteuses têtes creuses…ainsi dernière info tronquée (sans contexte, interrogations ni futur inclus) - La banquise a perdu 500 000 km² en 5 ans sur un total de 4,10 millions de km² - soit 12,50 % (2,50 % par an)…à ce rythme nous allons atteindre bien trop vite la masse critique – celle où toute solution n'aura plus d'effet …oui oui, lorsqu'il est trop tard et que le mal est quasi irréparable ?

 

C'est bien le cas aujourd'hui…"Les espèces et les espaces sauvages sont de plus en plus utilisés dans les publicités, répondant, nous prétend-on, à un besoin de nature et d'espace des clients supposés. La publicité est souvent en complète opposition avec l'impact des entreprises sur l'environnement, au point que les associations de protection de la nature ont décidé de regarder de près ces publicités et de saisir les autorités si elles devaient s'apparenter à de la publicité mensongère (p. 185 – ibidem)…Rien de vrai dans "leur" nature sauvage : que des photos truquées et retouchées avec lesquelles ils/ elles fuient toujours plus le réel, la sensibilité et l'intelligence…

 

Le conformisme est donc une forme extrêmement virulente de délinquance mentale ? "Nous vivons dans une société de gaspillage qu'aucune civilisation passée n'a jamais encouragé (p. 199 – ibid.)."

 

3 exemples :

1) les 4X 4, ces véhicules assassins conduits par des riches, prouvent tant que l'ignorance crasse, la stupidité morale, l'égoïsme bestial, et l'irresponsabilité injustifiable  sévissent partout dans la société…prévus pour ne rouler que dans des terrains accidentés, les 4X4 accidentent tous les terrains où ils passent – comble des inversions d'infantilismes que tout gouvernement "normal" aurait dû interdire avec la plus paisible énergie…

2) que TOUT CE QU'IL NE FAIT PAS FAIRE ILS LE FONT !!! Là où nous avons besoin VITAL e compétences ils suppriment les postes. Et multiplient ceux que dont nous avons surtout pas besoin !!! Voici comment la tête folle "résout" un problème (en en créant 100 nouveaux autres ? Bingo ! Bonne réponse !)…Voyons et convoyons… "A ce jour 1,8 million d'espèces on fait l'objet d'une description scientifique. Leur nombre total est estimé dans une fourchette comprise ente 10 millions et 100 millions [ donc, en 2012, c'est entre 8,2 millions et  98, 2 millions d'espèces qui nous restent inconnues !]. Malheureusement, les spécialistes capables d'identifier les espèces, notamment les moins connues, disparaissent. Leurs postes ne sont pas remplacés dans les institutions scientifiques et on risque à court terme de perdre la faible capacité existante de reconnaître les espèces pourtant déjà répertoriées (p. 59 - ibid)." Ne faire que des investissements désastreux se soldant par des crises systémiques, rançons de ces assauts d'incompétences c'est "cela" le financier hyper conformiste. Ce gestionnaire qui ne sait rien et se trompe sur tout. Moins (-) 5 000/ 20, sa note pour sa compétence à la moindre gestion. Avec comme appréciation "manque complet de sérieux et dangereuse irrationalité"… Le gestionnaire, aveuglé par tout ce qu'il ne sait pas, ne produit que des actes compulsifs bordés de maniaqueries obsessionnelles. Sans rapport avec aucune réalité !!!

3) qu'à cause de tout ceci, voir des pages 54 à 57, les dépêches quotidiennes que doit se lire l'UICN (Union internationale de la conservation de la nature) éberluée de tant de folies incitées

 

Aussi en conclusion définitive :

"Aux acteurs économiques qui minimisent le problème de l'environnement en disant qu'il est normal que des espèces disparaissent, je serai tenté de répondre que leur point de vue s'applique certainement au capitalisme " (p. 200 - Jean-Christophe Vié – Le jour où l'abeille disparaîtra)…

 

La destruction créatrice c'est bien d'abolir le capitalisme                                                                                                                                     espèce vouée à disparaître !!!

                        Ainsi que, pitié pour la planète, les conformistes si destructeurs ?

                        Que le vaste humour vous grandisse et vous nourrisse !!!

Sous copyleft……pour tout ce qui reste à but non lucratif

 (à suivre)

            tous ces blogs sont bien reliés à une pensée globale

 

trouvez, aussi, un complément à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits freethewords.org,   onglet 4  "Nul n'est  nul", onglet 3 "Légalité de l'égalité" (Quality of eQuality), onglet 4  " La démagogie n'est utile et utilisée que par qui est déjà au pouvoir " et "L'anticommunication comment ça fonctionne ?", onglet 2 "L'ardeur sociale" et "Le roman de l'économie",  onglet 3  "Why do we left the left wings ?",  onglet 2  "Comment devenir un (e) athée du capitalisme". Et, surtout, RIEN DE PLUS SOLIDE QUE LE SOLIDAIRE, onglet 3, Le Roman de L'Economie, ainsi que LA QUESTE DES QUESTIONS (qui a démuni les démunis ? qui a déshérité les déshérités ? qui s'est emparés des désemparés ? qui a détressé les détressés ? qui a dérobé aux nécessiteux leur nécessité ? s'il y a faim il a, d’abord, affameurs, endetteurs, capital au noir ou argent clandestin, etc),  onglet 2.

Résistances au changement      Impliquent changement de résistances

Structurellement, les classes moyennes ne savent plus penser

Pas de République si le politique ne prime pas sur l'économie.

La prospérité c'est pour tous, la richesse pour la minorité

La façon d’écrire se nomme infini respect

 

Si ce blog a su retenir votre attention dans les 2 200 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on trouve plus que prévu

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article