Ils brandissent les déficits comme un triomphe

Publié le par imagiter.over-blog.com

4904211515_61d0a83bdc.jpg

Traitant la majorité de la population en enfants attardés, dans le flot de leurs discours, des esprits vigilants ne peuvent manquer de déceler les anomalies de comportements…Ils ne veulent que l'obéissance écervelée. Comprendre c'est désobéir. Réfléchir c'est donc en prendre la voie.

 

Déjà le "sans la croissance pas d'emplois" nous avait fait sursauter par son évidence irréaliste. Actuellement, les U.S.A. sont en croissance et l'emploi vraiment en berne - même la "baisse" de O,4 % en janvier 2011, n'en est pas une de "baisse" puisqu'elle surgit de l'exclusion statistique d'un chiffre conséquent d'actifs au chômage technique et non employés. Il n'y a pas automaticité d'équivalences croissance = emplois. Même Davos a avoué, sans nulles contraintes, que la croissance, parce que trop inégalitaire, reste peu créatrice d'emplois. Puisque les trop riches volent, aveuglément (l'Histoire conservera l'idée que jamais les riches n'auront été aussi bêtes et (sur le moyen terme) aussi suicidaires, qu'aujourd'hui !). Exit cette antienne de Tartuffe de la croissance-à-tout-faire !

 

Mais, là, ce sont les déficits secoués pour faire fermer la gueule à tout le monde. Une démocratie où toute intelligence (et cette autonomie de la conscience dont 1789, très anti- individualiste égoïste, a fait un drapeau irremplaçable !) et débats sont, furieusement, interdits !!! Ouais ils semblent très très fiers des déficits. C'est leur visible triomphe.

 

Comment peut-on devenir, à ce point, LES ENNEMIS blessants de celles/ ceux qui vous ont élu ?

Aucun partage – nous ne sommes pas du même monde – ni des réflexions (il y a les mensonges déshonorés qu'ils nous déversent et les décisions toutes autres qu'ils prennent hors de tout contrôle démocratique !) ni des informations (1789 y est clairement défié à coups de rétentions d'informations, qui y verrait de la "transparence" doit planer dans la 13ème galaxie !!!)…en conséquence, ils se montrent, en tout et sans cesse, clairement CONTRE le peuple. Ses plus obtus ennemis…

 

Déficits ? Il suffit de savoir que, depuis 1975, 15 % des avoirs publics sont "passés", dans la plus totale illégalité, au privé… Ce chiffre de 15 % couvre les déficits et avoue, sans nulles contraintes, QUE LES DEFICITS CE SONT LES RICHES. Prendre le problème à la racine pour le résoudre: les riches doivent combler les déficits qu'ils ont créés…rendez les trop perçus: les perceptions ayant recouvré la vue pourront "percevoir" ces très visibles des biens communs, non ?

 

De quoi ces déficits sont- ils le nom ?

Déjà – après les documents des syndicats ou les livres de Philippe Pignarre, nous pouvons affirmer que le trou de la Sécu c'est un monticule !!! non seulement, y'a pas de trou de la Sécu mais elle est en plein bénéfices. Faut prendre les 3 sources (famille, soins et retraites) les ajouter et en faire le total. Aussi, d'additionner les retards de paiements des gouvernements (agios versés aux assuré(e)s ?) et vous obtenez un bénéfice déguisé en déficit…les caisses des riches sont pleines…les pauvres seuls sont en faillite (cessations de paiements ?) !!!

 

Ensuite – les sordides tactiques sont déjouées…CULPABILISER, sans cesse, LE PEUPLE. Croissance= ferme ta gueule et baisse la tête, comment oses-tu intervenir alors que tu "profites" à ce point du système…Déficits, oulalla , comme la société "nous" coûte, ça ne peut durer, va falloir, encore, spolier les pauvres. Et les salariés "qui paient tout toujours deux fois" – retenues directes sur salaires, certains doublons avec les impôts très méticuleux sur le revenu (les employeurs envoyant directo au fisc le chiffre de vos revenus, même ce qui est déjà compté dans les retenues directes) et poids inéquitable des impôts directs (ce qui nique le vrai pouvoir d'achat lorsque les blablas veulent vous faire gober l'inverse !)…

 

Ce sont les mêmes qui braillent de triomphe avec croissance si inégalitairement répartie et déficits créés par eux seuls qui OSENT, usent et abusent de ces mots afin d'éteindre toute réflexion et de fermer tout débat pour inutilité argumentaire…La honte, le scandale, le déshonneur !!! Avoir atteint une telle intensité de perversités et de déchéances morales, non ce n'est plus supportable…

 

Ils agitent sous nos nez ce dont sont ils les causes premières – afin (perversions mentales répugnantes!) DE CONTINUER COMME SI RIEN N'ETAIT…Soit toujours augmenter les déficits en volant toujours plus LES BIENS COMMUNS. Et créer une croissance suicidaire pour la planète et l'humanité…en plus d'être flagrant outrage au peuple – ne dis plus jamais croissance mais REPARTITION de la croissance revisitée…Parler va te devenir un fardeau, nous t'avions prévenu !!!

 

Et puis l'ignominie (style le mondain Le Monde) la réalité est trop complexe pour mériter la moindre solution…Olla Hola lalala là hola !!! pas touche à la société, le moindre bon sens, la moindre action va tout écrouler…mais les dérives mortelles qu'introduisent les trop riches ça n'a aucune conséquences ? le robot te ressort tout est trop complexe pour être expliqué, personne ne sait assez pour agir, on prévoit plus rien (sauf que les riches continuent, démentiellement, à tout destroy !!! c'est eux les vrais punks, non ?), tout le monde navigue à vue…etc

 

Vous trouvez-vous que ce soit si compliqué ?

   

Expliquons – impliquons- dupliquons donc…Qu'ils dégagent puisque le mouvement planétaire le signe et signale. CE SONT EUX LES DEFICITS: une fois qu'ils sont dégagés les déficits disparaissent, non ? aussi, CE SONT EUX LA CROISSANCE (100 % au pire tous les 25 ans !) NON REPARTIE: une fois qu'ils sont dégagés la croissance sera répartie, non ?

 

Qui avait dit que ce serait difficile ?…

 

 

( à suivre)

 

trouvez un complément à cette réflexion sur le site internet à but non lucratif freethewords.org,   onglet 3  "Rien de plus solide que le solidaire ", onglet 4 "Nul n'est nul", onglet 2 "L'ardeur sociale" et "Le roman de l'économie",  onglet 3  "Why do we left the left wings ?",  onglet 2  "Comment devenir un (e) athée du capitalisme" ou, encore,  onglet 3  "Légalité de l'égalité".

Publié dans sociéte

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

imagiter.over-blog.com 08/02/2011 22:58


en réponse au commentaire...le alors quoi ? au sens "des solutions, attitudes ou engagements" - aurait trouvé réponse dans les livres téléchargeables du site freethewords.org signalés
ce blog cherchait juste à mettre du sens entre les attitudes et les discours des dirigeants...Peut- on tout dire en un mot ? Peu de chances que oui...mauvaise foi n'est pas argument !!!


amanita 08/02/2011 20:44


Le monde s'appauvrit toujours plus, et certains oui s'enrichissent toujours plus. on vole les pauvres et le peuple, on l'abetit et le crétinise, on vide les mers et détruit les forets, on pollue et
tue les sols, on tue les espèces et entasse des milliards d'animaux dans des camps de contentration, on enlaidit tout, et une minorité en tire profit. Tout ça se passe sous nos yeux, et voilà, ça
continue.
Alors quoi ?