Inclassables

Publié le par imagiter.over-blog.com

5197999672_009d7932d8.jpg

Oui oui, même à gauche, il y a plein d'individus qui ne se conduisent pas comme des gens de gauche le devraient envers le peuple de gauche…Quel trop grand écart que de ne pas être ce qu'on dit !!! Quels peuvent bien être les mobiles de ce mystère ?

 

Eh oui! m'sieurs d'aaames, ils sont CLASSES…dit de gauche mais "classé(e)s" oullla lalalal, ça l'air de faire mal ce virus…c'est queeeee ils sont le haut de la "classe"…ah bon! On voyait pas les choses comme ça. Ils mènent pas la même lutte de classes que Nous ?

 

Yes, men & women Y'a un classement des classes…les classes ça se classe…y'a un rang et tu te rends…non tu t'y rends ? Tu veux plus qu'on taxe autrui avec cette taxonomie ? Très clastique comme approche…c'est toi qu'as délogé que les "déclassés" ne le sont pas en vrai et nulle part ailleurs que dans le classement…

 

Ouaiiippp, bedeau, t'as soulevé une des failles de disruption de notre civilisation qui doit changer vite et de fonds en comble…que les dominants ne sont que des classificateurs…s'en foutent du réel, le regardent même pas, l'ont jamais éprouvé, izzzy connaissent rien…ces maniaques compulsifs veulent juste le caser comme un cas (le réel vous entendez un "cas" ?), le classer comme une étiquette qui en sait bien plus que tout l'univers…areeeûûûûûh la partie s'est faite plus grosse que le tout…

 

On avait jamais lâché la lutte de classes mais on pouvait pas deviner (avant toi !) que le monde pouvait périr à cause de la frénésie maniaque du CLASSEMENT…penser c'est tout l'inverse de magasinier, nous le savions, mais nul ne semble encore le piger…Aussi, avons- nous, comme d'hab', tenté de faire le tour de la question…ainsi, un esprit averti nous a averti que "ce n'est plus la lutte des classes mais la lutte des places"…on lui répond pond, si tu généralises c'est que tu te prends pour un général, donc tes troupes font classes et une place est incluse dans le tas, t'as pas moyen de te la chopper, yes jerrycan ?

Un autre, plus qu'abruti, lançait "chacun doit rester à sa place" mais ne pouvait expliciter depuis quand qu'on aurait "cette" place ? depuis le berceau – ce qui laisse supposer qu'avant de naître vous auriez DEJA une place ? préexistante? Prédéterminée ? Le bébé gazouillant ne sera jamais lui, il ne vivra que le mécanisme implacable de ce qui le précède à jamais…donc on ne vit qu'à rebours, le passé fait le futur…cette piste qui se voulait cynique (comme tous les cynismes – ces naïvetés en solde !) capote dans le ridicule fétide. Ceci, en effet, m'sieurs d'aaames, remet en cause toute la métaphysique, toute l'ontologie comme toutes les recherches (athées ou non !) des causes premières…pas un peu gros pour qui aurait dû rester à sa place…pardon du lapsus "à sa classe"…De la sorte, personne, absolument personne, ne doit rester à sa place ?

 

N'empêche qu'il faille le remercier ce guuuus d'avoir attiré notre regard sur l'ontologie…S'IL Y A DES INCLASSABLES C'EST QUE LE CLASSEMENT N'EST ABSOLUMENT PAS NECESSAIRE…Même Gödel n'y peut rien…Eh oui! "vos" classements ne reflètent pas du tout la réalité, ils ne font que s'en éloigner…au point de se montrer trèèèès contre- productifs…t'as un classement dans la tête il va te niquer les yeux et du réel t'en sauras plus quéquette…Et nous köôôôn t'as surpris dans ta sale attitude: t'es tellement pressé de mettre une étiquette sur les autres (et qu'ils doivent ensuite rester comme l'étiquette l'a dit) que pour seulement les enterrer tous vifs. Le classement comme illégale pierre tombale ?

 

On vous avait bien dit qu'on vous démasquerait et que parler et vous montrer vous deviendraient comme un fardeau…ça le fait !!! Donc reprenons ton crétinisme dominant (au sommet ne restera plus que la Bêtise bientôt !)…La lutte de classes c'est que scolaire ?  Y'a des classes de différents niveaux et on "monte" de ces classes en classes ? Verdict : pas terrible ce système – tous les cancres sont au sommet !!! et où quiii zzzzont mis l'as Censeur social ces étourdis ? Donc la lutte de classes ça se classe comme Kânnnndd on était à l'école ? Ah oui! ça te classe (La reproduction) et ça te caste (La distinction)…Bref ça capote (sortez couverts !) dans la faillite que ce ne soit qu'une catégorie, un ordre, un rang, un clan, une caste, un groupe…comment osez vous appeler "concept" ce qui va en s'amenuisant, rétrécissant, rapetissant ? qui n'englobe guère plus que vos mesquins pré- Jugés? Trop puériles vos conneries (univers-ité c'est pour englober autant que tout l'univers, non ? pas pour s'échouer en toujours plus petit plus petit plus petit plus petit plus petit !!!).

 

Le pot aux roses ? Classer c'est, aussi, arranger (purée les magouilles !) placer (ah oui! l'illégal clientélisme!) ranger (un peu qu'on va tout te déranger!) et ORDONNER (buzzzzzzzz!) …Hé! le cancre au sommet retour presto en classe de la lutte de classes…l'assise morale qui donne le droit d'engueuler est "passée" chez nous…le circuit des réprobations a changé de camp…donc t'as intérêt à répondre et plus vite que ça…respons- abilités (obligation aux respons, aux réponses, pigé, cancre au pouvoir ?)…qui a le Droit d'ainsi classer ? qui classe les classificateurs ? qui contrôle et vérifie les classements unilatéralement commis ? Personne !!! Ben faut que ça change…

 

La lutte de classes revient et tu pourras plus la déclasser, tenter de la rendre inclassable…c'est toi qui dois virer…qui te dis ça ? Ben, ceuûûûûsses que t'auras jamais réussi à CLASSER…qui file des médailles n'en a aucun droit moral (rendez- les toutes !) qui octroie les prix n'en a aucun droit moral (remboursez !) qui fomente les Défaites de la musique n'en a aucun droit moral  (dégage !) qui nous perturbe de ces awards, prix et autres récompenses trafiquées n'en a aucun droit moral (niquez ces simagrées !) …

 

Ouaiiiiiiippp t'auras jamais jamais réussi à "intégrer" les "meilleurs" (hors de prix, tu captes ?)…ils te reviennent comme un Boom comme un boomerang (hors des rangs, tu piges ?)…on les nomme les INCLASSABLES !!!

 

C'est donc plus qu'un honneur d'être et de demeurer "inclassables", c'est le top du top tendance…puisque nul ne peut ni n'a pu vous niquer ni par devant ni par derrière…

 

Tandis que lorsque vous êtes "classé(e)s " vous devenez trop vite une affaire…classée !!!

 

(à suivre)

 

trouvez un complément à cette réflexion sur le site internet à but non lucratif freethewords.org,   onglet 1  "Les mamelles du repos" et  "Remue- ménage",  onglet 2 "Présent !", onglet 4  "Nul n'est  nul" ou, encore,  "Je ne parle plus à qui a raison".

 

OU BIEN

 

( à suivre)

 

trouvez un complément à cette réflexion sur le site internet à but non lucratif freethewords.org,   onglet 3  "Rien de plus solide que le solidaire ", onglet 4 "Nul n'est nul", onglet 2 "L'ardeur sociale" et "Le roman de l'économie",  onglet 3  "Why do we left the left wings ?",  onglet 2  "Comment devenir un (e) athée du capitalisme" ou, encore,  onglet 3  "Légalité de l'égalité".

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

clara65 03/02/2011 07:58


Comme tu dis, inclassable, c'est le top !
Dans quel "état, j'erre", ou quelle étagère ?
Il faut que cela change en effet, de fond en comble, il y en a marre de tous ces gens qui nous gouvernent ou veulent nous gouverner, en ne tenant compte que de leurs intérêts !
Très bonne journée à toi.