Indignez- vous contre leurs indignités (chiffres pauvretés et solitudes très trafiqués !)

Publié le par imagiter.over-blog.com

5131952506_84ae55944f.jpg

L'avantage actuel avec les prétendus dirigeants c'est qu'ils ne sont plus que "suivistes" – par exemple, ils "suivent", très disciplinés, ils accompagnent, ils collent au train de certains penseurs, d'autres tachteurs comme de certains bloggeurs…Et leurs peurs concrètes se dévoilent clairement – là où ça fait le plus mal, là où ils "savent" qu'ils ont massivement tort et qu'un peu de jugeotte pourrait les mettre K.O….

 

Quels sont ces suivismes si "disciplinés" (mais juste pour faire – cancres absolus – l'inverse de ce qu'il faudrait faire, rendant plus inextricables toutes situations)…Dans ce cas, mieux vaut connaître les sources, que de perdre son temps avec ces pâles photocopies – fussent-elles supposées "dirigeantes" (sic)…La peur de fond c'est ce mouvement NO à NO ël (qui peut durer toute l'année !) puisqu'il a sacrément du grain à moudre. Les pauvretés explosent et les solitudes commencent de devenir massives…Le système trahit tout: c'est lui, par ses marginaux à fric non "gagné", qui dévalisent les banques (plus facile lorsque l'on en est directeur), chutent dans le grand banditisme boursier et la pire que honte spéculative ou bien le vil bouclier fiscal – la CAUSE prépondérante de ces pauvretés et solitudes…Sûr, alors, que la déchéance Noël barbarement commercial – représente un net crachat dans leurs figures…

 

Le mouvement NO à NO ël a donc tout pour lui…Il faut, en conséquence, nourrir les quasi délinquants conformistes de mensonges faciles à prononcer…Genre la pauvreté "recule" alors que tous les cadrans indiquent sa pandémie…Comment peut- elle "reculer" en augmentant sans cesse ? Comment, aussi, se crisper, frauduleusement, sur ces 4 millions de pauvres qui feraient 13 % de la population ? Déjà 4 millions cela fait 16 % de 64 millions…Ensuite, c'est signer son arrogance cynique – qui dirait l'inverse serait signé de ce "13" qui ne représente qu'un reliquat judéo chrétien et n'a d'ancrage nulle part ailleurs. Donc vous dites que la pauvreté réelle se chiffre à 12 millions et vous seriez traîtres ? A quoi donc ? Bingo, oui traîtres à ne pas l'être. Dans la déchéance capitaliste, les "traîtres" (sic) sont ceux qui ne le sont pas du tout…Soulagements !!! soudain – on "pige", dig it, bien mieux…Ceux qui "tombent en haut" osent que la pauvreté diminuent en augmentant sans cesse : + 20 % des repas Restaurant du cœur en ce décembre 2010…Ils trahissent abondamment les faits…Qui peut encore les croire ? Eh bien! Plus, certainement, vous pouvez croire qui vous dit que les pauvres lourds c'est 12 millions et 1 français sur 5…Avec les revenus "modestes", ceci monte, au moins, à 60 % de la population, soit 32,8 millions (explications plus bas)…

 

A l'identique la solitudes se montrent en constante explosion…mais s'arrête à ce bizarre chiffre de 4 millions…Des journaux divaguent, dangereusement, en titrant, en gros caractères, 1 français sur 10 (dont 6,4 millions alors ?) serait seul…Et puis vous ouvrez : oui mais qui va lire le corps du texte…Il suffit de "se débarrasser" des problèmes (dont on est la cause) en les niant barbarement – oui l'article parle d'un tiers des français (donc 33, 33 % soit 21,12 millions ? 5 X 4 ?)…Les associations familiales chiffrent 23 % (donc 14,72 millions ?)…Le fait est qu'il est impossible de trouver nulle part ce chiffre de 4 millions. A quoi peut-il servir.? Eurêka! Qui le prononce ne peut être que "traître" à la réalité, en voie de barbarie mentale…puisque, au lieu de changer les faits (les fêtes) – bassement et si cruellement, il les nie…En tout cas, le chiffre des solitudes comme des pauvretés sont, outragesement, FAUX…Des associations de terrain, qui affrontent toutes les détresses allant jusqu'aux pensées suicidaires, savent qu'il existe des cycles dans l'année et que l'on peut se sentir seul (sans utilité ni ne recevant aucuns égards) même dans des groupes – cela peut aller jusqu'à 40 % parfois que cette solitude "ressentie"…En période des soi- disant fêtes de gavages de fin décembre ? A marier avec les 23 %, base juridico -économique des associations familiales – nous sommes plus près du TIERS des français que du 10 % carrément traitre… 

 

Alors cette peur panique que le mouvement NO à NO ël peut déclencher…oui oui vous voyez tomber, comme des cheveux sur la soupe, ces chiffres "pauvreté" et "solitude" et vous ne voyez rien de la vraie actualité, de ses rouages et relations de causes à effets, des réelles influences et des premières lignes…N'est-il pas 1 000 fois plus passionnant de les CONTRAINDRE à déballer leur batterie (topologie exacte – ils "suivent" vous précédez) ? Oui oui ceci c'est les débusquer de leurs antres à prédations !!! Et puis, oui vous seul vous vous trouvez dans la bonne posture pour "décrypter" tous leurs mensonges et leurs traficotages insensés de chiffres (qui les dénoncent et accusent, eux et personne d'autre, sans cesse)…Cool, ça vibre, ça réchauffe, ça vous kiffe en vrai de "diriger" les événements…alors ces pacotilles médiatisées qui vous "empêchent d'user à fond de vos intelligences – non merci, aucune valeur…Donc , clair , que le mouvement NO à NO ël a provoqué ce déballage…Qui d'autre?

 

Mais – sans l'escroquerie INSEE sur les classes moyennes – vous n'auriez pas l'ensemble du tableau où se situent les combats réels (et que la majorité des têtes évitent suicidairement !!!) …Cette escroquerie nous fait mal, puisqu'elle implique perte de confiance dans l'INSEE et que nous avions de l'estime pour cet organisme déchu…Cette escroquerie s'est étalée, en été 2010, DECRETANT, sans démonstration, sans preuve et sans aucun fait venant appuyer cette déchéance, que les classes moyennes c'est de 1050 € à 2 600 € de revenus mensuels. Et les revenus de 950 € (un des seuils de la pauvreté "officialisée") à 1050 € on en fait quoi, alors ? Sans omettre que la sociologie "critique", notamment avec la "distinction" a triomphé dans la "définition" acceptable des "classes moyennes" cherchant à imiter culturellement (donc ceci coûte très cher) et dans toutes les apparences sociales les dominants (donc ceci coûte très cher)…Donc placer à 1050 € une classe moyenne c'est pire qu'une insulte à la science et à la raison…Même avec 2 000 € pouvez-vous suivre tout ceci (la distinction imitative qui coûte très cher) ? prouvez- nous le ? Impossible !!! De ce faisceau de faits – il découle qu'au moins 60 % de la population N'A PAS ASSEZ POUR VIVRE DECEMMENT. Et"culturellement"…Nous pouvons même aller, selon les stricts critères de la distinction, à 70 % - D'où classes moyennes toujours en rétrécissement drastique de chiffres ce serait à peine "20%" et les prétendus dirigeants (et leurs larbins) toujours moins de 10 %…

 

Le tableau global n'est pas du tout reluisant…Et ce système pour margianux toujours plus minoritaires est pire qu'un échec…D'où les terreurs (bien affleurantes) envers le mouvement NO à NO ël qui a toutes les cartes en mains pour l'abolir – une fois pour toute – oui ce système de fiascos évidents pour plus de 90 % de la population…

 

(à suivre)

 

trouvez un complément à cette réflexion sur le site internet freethewords.org,   onglet 3  "Why do we left the left wings ?",  onglet 2  "Comment devenir un (e) athée du capitalisme" ou, encore,  onglet 3  "Légalité de l'égalité".

 

 

Publié dans sociéte

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article