Intelligence : pourquoi est-ce toujours le plus incompétent qui "juge" le plus expérimenté ?

Publié le par imagiter.over-blog.com

collages jasmine 1 001

Et Benoît Mandelbrot*** de montrer que "personne ne sachant où classer les découvertes de Louis Bachelier" ce sont ces découvertes qui furent, sournoisement, cachées et déclassées. Tous les grands esprits subissent, ainsi, de plein fouet, les manques, les lacunes, les faiblesses et les lâchetés de ces êtres médiocres pour qui "penser s'arrête à  où je peux bien classer ça" …

 

*** Benoît Mandelbrot a, aussi, subi, les contraintes aux limites de ces esprits très limités qui "inversent tout"…les mesures étriquées décident des limites qu'il imposent aux esprits innovants et hyper créatifs. Le déjà connu fait tyrannie pour barrer la route au nouveau, décrété "déviance". Et qui aboutit à ce que celui qui se fout totalement de la pensée vienne tout y piétiner en INTRUS… 

 

Que ce système soit, socialement, favorisé et incité ne doit pas exciter à continuer de même. Que le moins sachant CONDAMNE, sans l'ombre d'un procès ni d'un droit à le faire, les expérimentés, les athlètes de l'intelligence, les infatigables esprits critiques et investigateurs du nouveau…voici qui devrait faire sursauter tous les esprits raisonnables…Louis Bachelier et ses 70 pages de la "Théorie de la spéculation" aura dû attendre 60 ans parce que comme les fainéants déshonorés du "tout classement" n'avaient pu le "classer" il n'existait "aucun moyen évident de le retrouver, en supposant que quelqu'un était capable d'en fournir l'effort bénévole."…

 

Subir, ainsi, les très visibles et traçables exactions d'êtres mesquins, sordides et, dont rien dans l'existence, ne leur permet de seulement saisir l'importance de ce qu'il jette ainsi, si criminellement et étourdiment, dans "les poubelles de l'attente". Il fait, absolument, créer un contre- pouvoir de poids contre ces procédés barbares à visage plus qu'inhumain.

 

Et puis la conformité alarmante des médias qui nous parlent des "sur- doués" avec un paternalisme, des accents de supériorité confondants. Donc ces médiatiques sont des génies cachés tellement au- dessus des surdoués ? Le summum de l'intelligence humaine ? Ne parlent- ils pas d'eux/ elles limites handicapés, comme à des malades ou des arriérés ? D'observer ceci (et l'impact sur leurs suiveurs, ces spectateurs imitateurs, qui prennent ainsi de haut tout être sensible et intelligent) ne peut que décider à nommer "le syndrome de la dictature de la médiocrité". Pour nous le génie c'est la fête et la joie, l'intelligence le summum de tous les plaisirs gustatifs. Vouloir nuire aux porteurs de telles qualités ne devrait soulever que des répulsions. Or, parfois, c'est la si malsaine envie de détruire l'intelligence qui domine… 

 

Notre constat est qu'un système où les livres ne doivent être écrits que pour les diffuseurs, comme les télés n'existent que pour les acheteurs, est un système d'acculturation, d'anti- civilisation et de régression barbare. Responsable criminel de la dissimulation des génies. Une preuve en est dans l'émergence systématique des génies tous les 1/4 de siècle. 1950 vous les trouvez, 1975 encore mais beaucoup moins et plus difficilement. 2000 plus AUCUN. Pourtant, ils sont bien là, mais écrasés par la bestialité et la bêtise d'un système inculte et acéphale (capitalisme – le régime sans tête)…

 

N'importe quel style de structure afin de faire connaître, en extrême priorité, ces génies (ou ce qu'il en reste) nous semble l'acte primordial, toutes affaires enfin cessées, de tout adulte encore debout.

 

Les génies et vous ? Qu'en diriez- vous ? 

 

(à suivre)

 

trouvez un complément à cette réflexion sur le site internet à but non lucratif freethewords.org,   onglet 1  "Les mamelles du repos" et  "Remue- ménage",  onglet 2 "La star des stars" et, aussi, "Présent !", onglet 4  "Nul n'est  nul".

Résistance au changement      Implique changement de la résistance

Publié dans corps des langages

Commenter cet article