Internautique - oublis de l'internaute ?

Publié le par imagiter.over-blog.com

309935260_42cdd3a368.jpg

L'internaute "surfe", même sur un "navigateur", mais il "oublie" tout le nautonier de l'affaire. L'internautique n'est pas un Nautilus, isolé dans son sous-marin…Les robots qui enregistrent nos clics peuvent autant recevoir leurs "sélections" par un moteur de recherche que par une "recommandation" d'un internaute …mais rien de conscient – des automatismes de robots…

 

Pourtant, par rapport, à tous les médias qui ont précédé, très assujettis aux objets matériels (presse, édition) ou aux signaux à réguler, si lourdement, en "accès" fermés/ ouverts (signaux radio, télévisuels et téléphoniques) le Web c'est L'INVERSION DES FLUX…c'est l'internaute qui est aux commandes…sauf que son amnésie au sujet de la vérité de cette posture semble quasi totale…il y a tant de documents de toutes natures indexés, classifiés, listés, répertoriés, oui etc. Ainsi structurés afin de concerner et intéresser tout le monde. Mais sans irruption de l'internaute et "sa longue traîne" – l'économie de l'attention qui le flashe et le veut de partout – rien ne se mettrait en mouvement. Ceci se nomme même (lorsque quelqu'un pense autant aux autres qu'à soi- même, du moins) – l'effet de résonance !!!

 

Les médias précédent restaient uniquement unilatéraux – que vous ne pouvez que subir, sans interactivité autre qu'à la marge…vous aviez une offre massive et votre demande effritée se rengainait quasiment tout le temps… l'effet de résonance prouve et "trace", par contre, que vous pouvez influer sur cette interactivité maxima du Web actuel. Cela, uniquement, si vous en avez pris conscience…autant dire que les passeurs, les ouvreurs de portes, les bâtisseurs e ponts, les ciments des collectifs virtuels, les insolents qui attirent le soleil, etc…sont les écrivains nouvelle sorte (qui, comme d'hab, inaugurent les nouvelles civilisations !) et que, de les suivre (même en dilettante), ne peut être que PROFITABLE !!! Le medium reste entre plusieurs mondes. Il n'est pas encore le moyen unilatéral et "unique"…Mais..

 

Oui…mais…la réingénierie documentaire ouvre de nouvelles opportunités opportunistes. Ce qui veut dire que qui n'a pas développé son sens DE LA VISION. Non pas se faire rembobiner par les images plastifiées mais coupler pensée et images corporelles, géométrie des formes et forme qui inForme, vastitude des mouvements du corps et "positions" mentales, etc…le mot "opportunité" reste aussi noir que le noir…"Ainsi, le Web est à la fois l'occasion de bâtir un modèle nouveau qui s'insère entre les anciens médias et celle de renouveler ces derniers. Ce double mouvement alimente son dynamisme et est aussi la source de bien des malentendus, puisque le Web est à la fois une plateforme ouverte au développement de chacun et l'occasion de l'arrivée d'un nouveau modèle concurrent aux précédents, un métamédia (p. 109 – Jean- Michel Salaün – VU LU SUles architectes de l'information face à l'oligopole du Web, février 2012)."

 

Rien n'est encore acquis – le totalitarisme nouveau peut être, encore, débouché…un métamédia trop instrumentalisé enlèverait "la plateforme ouverte au développement de chacun" et jouerait au métamédia bien d'Ancien Régime…sauf si les internautes, oui les internautiques pigent, à temps, et de la tête aux pieds, qu'ils/ elles restent, pour le moment, des têtes de réseaux … mais beaucoup trop semblent avoir la tête ailleurs qu'en réseau – le retour aux enfantillages et puérilités…faut dire que les pressions gigantesques afin de rétrécir chacun-e à la dimension de la créature dépourvue d'insolence, de l'objet sans initiative aucune, de la chose désactivée, etc – sont bien à l'œuvre…le but visé est que nous "leur" léguions (découragé(e)s et désespéré(e)s) nos têtes de réseaux…et l'opportunité offerte de réseaux pleins de têtes…

 

Pour ceci, faut-il quitter, du moins de temps en temps, la conversation éphémère et frivole et se maintenir, du moins de temps en temps,

 

                                   …dans l'entière globalisation planétaire

 

                        Oui oui la micro-socialisation ne doit plus SUFFIRE à personne !!!

 

                        Que le vaste humour vous grandisse et vous nourrisse !!!

Sous copyleft……pour tout ce qui reste à but non lucratif

(à suivre)

            tous ces blogs sont bien reliés à une pensée globale

 

trouvez, aussi, un compliment à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits freethewords.org,  onglet 1  "Les mamelles du repos", "Remue- ménage" et "L'athéâtre",  onglet 2  "Comment devenir un (e) athée du capitalisme" ou bien "L'intelligence indestructible du capitalisme ?" et "La star des stars", "L'ardeur sociale" ou, encore, "Présent !", onglet 3"La diction du dictionnaire" ou comment rendre tous les mots physiques", et  "Rien de plus solide que le solidaire", sinon,  onglet 4 "Où trouver encore du sérieux ?", "Nul n'est nul", "Je ne parle plus à qui a raison" ou bien, encore, "Assentiments aux sentiments".

Résistances au changement      Impliquent changement de résistances

Structurellement, les classes moyennes ne savent plus penser

Pas de République si le politique ne prime pas sur l'économie.

La prospérité c'est pour tous, la richesse pour la minorité

La façon d’écrire se nomme infini respect

 

Si ce blog a su retenir votre attention dans les 2 400 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on trouve plus que prévu

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

lejournaldepersonne 08/11/2012 07:22


encore de la grosse pointure - bravissimo...

imagiter.over-blog.com 02/12/2012 10:21



bonjour


je ne sais si vous allez nous croire mais nous avons été débordé(e)s durant cette 15 - ce qui prive du plaisir de répondre à vos remarques si avisées - merci à ce commentaire !!!