J'ai pas vu de lumière allumée…

Publié le par imagiter.over-blog.com

5169367281_580ecfffb1.jpg

Vous devriez, ainsi, maintenir une lumière allumée pour le seul passage très bref d'autrui ? même si vous n'en avez aucun besoin personnel ? N'est- ce pas un bénévolat exagérément généreux ? Ou alors est- ce toute autre chose ? Certainement ! Si le hasard vous avait cueilli dans cette prolifique attitude vous allez, certainement, obtenir un maximum de résultats…

 

Comment ces "autres" veulent vos imposer, brutalement, toutes leurs habitudes (mauvaises ?), leurs addictions, leurs dépendances , leurs accoutumances ? et, alors que vous leur expliquez, utilement que des plans de travail bien placés, auprès des fenêtres, sont plus lumineux que les mêmes plans trop hard surexposés à l'électricité - vous SAVEZ bien qu'ils ne vous entendent pas !!! Faute de vous écouter. Quelle est cette nouvelle grossièreté collective ? cette impatience à fleur de peau et qui s'exerce sans pouvoir vous fournie aucune raison valable?

 

Il commencerait, de la sorte, à se former des autoroutes de la surdité ? De la pleine absurdité ? Il commencerait, de la sorte, à se former des autoroutes de la dominance (on n'a plus "à écouter" qui n'est pas dans le circuit dominant, même si ce circuit est cinglé, suicidaire et incohérent…) ? Flagrantes incivilités "imposées" par le sommet de la société ?

 

Ce qui est la cas pour l'électricité TOUTE LA JOURNEE, rendue péremptoire pour les caprices de qui prétend ne pas "voir dans la lumière du jour naturel" ?…nombres d'études ont, pourtant, montré qu'il reste infiniment plus sain de vivre à la lumière naturelle du jour…que donc les personnes qui "aiment" la lumière diurne pure – se montrent plus salubres et normales que les espèces de vampires se nourrissant de l'électricité…Rien n'y fait: elles n'essayent même pas d'éteindre "leur"interrupteur, non (sans votre approbation!) elles allument d'autorité le vôtre…elles ne tentent plus d'entrer dans la moindre alternative autre. Avec ces personnes où se trouverait le choix ? Le leur seul EST le choix !!!

 

Une fois pour toute – PARTOUT, TOUJOURS, et en tous lieux/temps – la lumière naturelle du jour demeure préférable à la lumière artificielle électrique. Cette dernière peut créer des maux de têtes, des assèchements de la peau, ou des cornées, divers légers troubles gastriques ou respiratoires, etc…Ce n'est pas sain de ne jamais s'exposer à la vraie lumière du jour…Et ces personnes perdent TOUT DROIT valable de vous contraindre à leur anti-choix si envahissant !!!

 

Quelle leçon en retirons-nous, lorsque le plus sain et le plus normal se voient, carrément, exclus, bannis, expropriés, rejetés, écartés, relégués, exilés de tout choix DIT COLLECTIF…par le malsain ou le dénieur de tout débat ?

 

Et ne devons-nous pas placer une vigilance accrue sur ces êtres unilatéraux, unipolaires, monologués, en voie de solipsisme anti-social ?

 

Ne conduisent-ils pas la collectivité aux choix spécieux puisque uniques, aux monologues, à une soft dictature sans les moindres argument, discussion ou fondement ?

 

Ne sont–ils pas les poisons qui détruisent, subrepticement, la démocratie, la civilisation, la diversité, et la culture ?

 

N'ont-ils pas des têtes de mort à la place du visage ?

 

Le moindre acte de notre vire quotidienne nous engage désormais…Ne pas s'impliquer de s'expliquer complique tout dorénavant…Lorsque vous expliquez vous vous impliquez c'est clair…Vous ne pouvez plus fuir le réel, rejeter la pensée et refuser les conversations…

 

Non non ce n'est plus après les si bénéfiques (pour tous !) anti-conformistes et originaux – que notre colère est, désormais, dirigée…

 

Mais bien contre les conformistes du monologue unique – qui mettent bien toute la civilisation en danger…

 

Donc lorsque quelqu'un vous dit "la lumière du jour est plus saine" eh non! ce sera bien à vous de la fermer au lieu de l'allumer…c'est vous qui avez entièrement tort…et vos autoritarismes grossiers ne trouvent plus d'alibis. Plus d'alibis afin de s'autoriser à piétiner autrui pour des caprices indéfendables …

 

Habituez-vous à tout réapprendre, vos têtes ayant été squattées par des entités aliens et intruses ? Faut vous faire à cette idée forte: pendant tant d'années vous aviez tort et vous aviez, plutôt, persécuté (voire torturé) qui avait bien raison !!!

 

Alors – qu'allez vous faire maintenant que démasqué(e)s ?

 

( à suivre)

 

trouvez un complément à cette réflexion sur le site internet freethewords.org,   onglet 3  "Why do we left the left wings ?",  onglet 2  "Comment devenir un (e) athée du capitalisme" ou, encore,  onglet 2 "l'ardeur sociale" et  onglet 3  "Légalité de l'égalité".

 

Publié dans sociéte

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article