J’aime tant les vrais pionniers/ pionnières

Publié le par imagiter.over-blog.com

5007860367_21004e7991.jpg

Les êtres que j'aime le plus au monde (les vrais pionniers/ pionnières) sont aussi celles/ ceux qui souffrent le plus dans cette barbarie à visage inhumain actuelle , qui ose se faire passer pour une "Société". Eux seuls nous soulèvent tellement haut. Eux seuls nous font croire à l'affectivité de la bonté: 200 génies oui, permettent que le monde ne s'écroule pas – et si peu à trouver que ce sont les êtres les plus passionnants de la Terre!!! Carrément craquants !!! N'empêche qu'ils ont "tout le poids du monde sur leurs épaules"…certifié conforme. Au point que la dictature des classes moyennes (dites aussi société de vrais voyous!) leur assène cette phrase -  "avoir raison tout seul et en avance c'est avoir tort ". Donc "avoir tort tout le temps et en masse c'est avoir tout le temps raison" ? De la sorte, qui a osé dire que "avoir raison tout seul et en avance c'est avoir tort "? Certainement pas une écologiste !!! Une anti- sociale ? Et non, c'est une dite écologiste !!! Indigne, non ?

Résultats ?????

Censure des meilleures idées, perte collective de temps, maintien du plus grand nombre dans l'infantilisme suicidaire: si vous ne parlez pas au gens, comme que s'ils sont intelligents, ils ne risquent pas de le devenir…Se "mettre au niveau" des autres c'est "les faire monter toujours plus haut" pas les obliger à stagner dans  l'irréflexion et la haine de l'intelligence . Dire que ces slogans inhumains sont ceux de certaines extrêmes gauches…Yes, jerrican ? ouais de chez ouais. Alors que nous exposions toutes ces novations collectives, dès 1989, dans "rien de plus solide que le solidaire" (téléchargeable sur freethewords.org, la bibliothèque du futur) et que de stupides crétins "(re)connus", se prétendant de "gauche" en ont donc "retardé" la connaissance aux autres. Heureusement, que la posture piteuse du censeur (fusse-t- il d'extrême gauche!) se dénude ces jours- ci: ce rat nain tout occupé à nuire et détruire (soi- disant la(le) censuré) tout en se profilant comme protecteur des autres. Or c'est lui qui blesse à donf !!! C'est elle/lui les nuisibles !!! Les régressions barbares de l'intelligence collective – résultats des diffamations & censures - ne servent, massivement, que tous les pouvoirs en place. Donc s'il y a une seule censure (une non- diffusion, selon l'importance du texte, EST une censure) à gauche c'est de la collabo attitude. Genre qui fait perdre tant de temps à tout le monde: parce que ça passe de toute façon…Mais 20 ans de perdus pour la planète: qui est sain dans le ciboulot ?.

L'idée s'articulait, comme un certain nombre de citoyen-ne-s travaillent dans les industries des véhicules, commencer à les reconvertir vers le paradigme des transports collectifs, en faisant "du co-voiturage" en grand. Par des relais informatiques informer (tiens c'est le même mot: qui veut niquer cela déjà ?) qui s'est inscrit(e) comme co-voitureur de la demande de pour tel trajet, tel heure…Le conseil général d'Isère (20 ans après) a repris cette idée (mais en "expérimentation"! encore le refus de reconnaître que 1,2 de personne dans CHAQUE voiture c'est de l'assassinat sociétal, c'est de la délinquance généralisée, ça tue irrésistiblement l'air, vous n'étiez pas au courant ces anti- sociales voitures individualistes ?) et a mis en place (en bien trop minuscule) ce principe de relais spatial et de mise en relation d'un demandeur et d'un accepteur.

L'idée complète c'est de "reconvertir" le maximum des 400 000 travailleurs de l'automobile en co-voiturage généralisé. Pour niquer la société de vrais voyous qu'est celle dite de "la dictature des classes moyennes". Soit versus informatique qui informe: le co-voitureur et le demandeur - heures et trajets, plus Gps pour itinéraires bénéfiques. En plus, versus économiques: carnets à souches offerts par les entreprises, les conseils généraux (ou style à 2 € comme pour les cars dites inter-urbains ! ) afin de "motiver" le maximum…Idée des "voitures libres" (s'en servir dans des lieux prévus). But avouer niquer les véhicules individualistes. Les niquer par le tout transports collectifs. Avec reconnaissance juridique que 1,2 personne, en moyenne par véhicule, c'est de L'ANTI- SOCIALITE inadmissible…

Tout ce temps perdu à cause des imposteurs du "tendance" de la mode, du marketing politique, du look des ex-perts en communication (dits aussi perte experte de toute communication, en réel) etc…toute ces horreurs des scandaleuses classes moyennes (la honte de l'Humanité !!!). Tout déguiser parce qu'elles n'ont rien dans le coeur. Ni, évidemment, la tête. Oui, alors que nous exposions toutes ces idées, dès 1989, dans "rien de plus solide que le solidaire" (téléchargeable sur freethewords.org, la bibliothèque du futur). Et, d'ailleurs, un clair inconnu, Michel Rocard, a volé vulgairement cette idée pour ses"européennes" (vous croyez!) avec le minable "dans solidaire y'a solide" (quel observateur!). Ou que l'articulation du paradigme des "emplois nouveaux" (nouveaux au point de n'avoir même pas encore de noms!) a été dérobé par les piteux socialistes sans social !!! Emasculant, vulgairement, la stratégie lovée : décentraliser à fond les mentalités pour protéger la Terre. Chacun-e exprimant ces "activités qui nous manquent si cruellement de ne toujours pas exister". A titre de modèle, j'avais proposé 10 "emplois nouveaux" avec des noms nouveaux pour des emplois inexistants (et après cela ils auraient, une seule seconde, lutté "contre" le chômage ?). Cette collectivisation mentale doit faire émerger que "le collectif sans emploi détient bien plus d'activités potentielles que le trop petit circuit production- consommation". Des politiques qui pigent rien aux idées, faut le faire. Emplois jeunes (mieux que rien!) – mais c'est et ça reste du vol et de la rapine - grâce, uniquement, aux vrais pionniers/ pionnières: un peu moins de souffrances sur la Terre. Qui peut aligner de telles prouesses: aucune star assurément…Sûr que tout ce qui arrive de bon dans la société c'est eux !!! En plus, ils doivent "diriger" la société MALGRE les gesticulations cinglées des soi- disant dirigeants.

Et tous ces politiques complètement indignes des vrais penseurs: voleurs et menteurs, ce ne sont pas de telles attitudes qui féconderont le futur. Aucun n'est "à la hauteur" de nos génies actuels !!! Celles/ceux qu'on nous cache assurément. Et tous ces médiatiques archi ratés qui ont prouvé qu'ils savent ni lire, ni écouter, ni entendre, ni deviner, ni détecter les vrais "nouveau talent"…bref qui ne détiennent aucune des qualités nécessaires à ce futur média qui remédia. Ne parlons plus de ces soit- disant financiers qui ont prouvé qu'ils pigent queue dalle aux vraies "affaires" (ils "coûtent" à la société tellement plus qu'ils lui "rapportent" !)…Vrai! quel ramassis de ratés !!! La droite a persisté à dévaliser cette idée des "emplois nouveaux" (qu'à l'évidence elle ne peut comprendre) en finançant des emplois "privés" sur ce modèle (dont ils se montrent pires que des cancres , note: - 10 000/20 !!!). Plus nuls, difficile à trouver…Et puis, rechute dans cette dissociété sans issue: suppression de tous "emplois nouveaux" (le chômage est au courant, il en a même augmenté !!!). Non la pitoyable structure production- consommation n'est pas, socialement, structurante. Elle reste indigne de l'an 2010 !!! Elle ne bénéficie qu'à une minuscule poignée de trop riches. Qui ne font jamais rien de "collectif" avec l'argent détourné. Entre vrais pionniers/ pionnières, nous disons "qu'ils rendent l'argent totalement inefficace", ouais de chez ouais, un peu qu'ils émasculent le fric, celui- ci est vidé de son vif argent social. Résultats plus absurdes ou plus catastrophiques, non, nul ne trouvera: ces anti-élites (dites, aussi, dirigeants) ont tout fait foirer et ils sont contents agagaaaaaaaaaaa. Nous pas. Dé- missionner, c'est les autres qui le font, pas soi: en plus, ils ne connaissent plus le sens d'AUCUN mot. A mauvais entendeur, pas salut !!! Et dire que ce sont ces minables échouant sur tout que les médias voudraient nous faire admirer. Leurs success story sont des échecs sociaux lamentables. Un peu qu'on le sait: voyez comment sur l'autre il se vautre, cette lie de l'Humanité (autre appellation du trop riche !).

Pendant ce temps, les vrais pionniers/ pionnières continuent à être à la pointe du futur. Eux seul(e)s forment une réelle élite non déshonorée…Eux seuls nous en sortiront…Alors que la majorité écrasée à juste dit, sans cesse, du mal d'elles/ eux !!!

Yes jerrican ?

Alors les miteux des médias, les arriérés avérés des capitales, ces nazes qui pigeront jamais rien, les effondrés de la finance – vous faites plus le poids. Dégagez ! virez du secteur ! foutez le camp de l'attention collective ! débarrassez les sites mentaux du désintéressement fertile! libérez l'espace social ! plus personne ne veut de vous (vous inquiétez pas, sous tutelle, votre avenir matériel vous est garanti !!!) Les vrais pionniers/ pionnières arrivent: nous allons réparer le gigantisme de tous vos dégâts, bandes de voyous déguisés en dirigeants !!! Vous aurez tout raté même votre sortie !!!

 

(à suivre)

Publié dans sciences

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article