Je t'ai clos do ?

Publié le par imagiter.over-blog.com

2101659836_f5379fa1e7.jpg

Mais ré et mi sont arrivés et le do clos, là, se rouvrit, tout net, au sol si rémission. "Ma qué Fa ?", gloussa, à mi-voix, notre harpiste italien.

 

La clé de sol – les pieds sur terre et nous faisons bien face au réel entier - ce serait "qui a démuni les démunis ?"

Les faits (la Commission européenne, sans plus aucune légitimité, diminue l'aide alimentaire) oui ne font que prolonger les souffrances – si la seule "action" ne consiste qu'à les ressasser. Cela donne un air archi faux de "sérieux" (tels les immatures climatosceptiques***) à tant se draper dans la posture du "faire comme si". Mais c'est aussi efficace que de se déguiser en costard- cravate et de se poster à des fonctions (où seules l'incompétence et l'imposture restent probantes) pour l'aude "effective" aux autres…Non non, ce n'est pas en étalant, exagérément, les symptômes que l'on guérit les maladies. Mais en les CONTRANT. En faisant donc l'inverse d'eux…Ici, des dirigeants !!!

 

*** voir, à ce sujet, la grande synthèse "Comment les climatosceptiques sont devenus insupportables ?" de ce jour…

 

Ici, oui, la maladie se nomme " qui a démuni les démunis ?". Le remède est même en plusieurs médicaments, posologies croisées

Arrêter que les démunis soient toujours démunis – ajouté à ce que tous les meilleurs esprits actuels nomment "empêcher les trop riches de NUIRE aux pauvres"…c'est dire – clair d'où viennent les "vraies" nuisances ? Des antibiotiques !!!

Mais les soins "sérieux" prémunissent, aussi, le TERRAIN de la maladie (afin quelle ne se reproduise plus) – pour ce faire, décider de voir – alors – les mécanismes à l'œuvre….qui a démuni les démunis ? oui mais - qui a déshérité les déshérités ? qui s'est emparés des désemparés ? qui a détressé les détressés ? qui a dérobé aux nécessiteux leur nécessité ? s'il y a faim il a, d’abord, affameurs, endetteurs, capital au noir ou argent clandestin, (etc), etc…tous avec la même structure causale – le doigt de causalité directe montre toujours le TROP riche comme cause essentielle de tous ces malheurs !!! C'est lui le "qui" de ces questions…

 

S'attaquer au "terrain de la maladie"  devient donc :

1)  Annihiler le trop riche par un revenu maximal garanti

2 ) Parvenir à la paix sociale définitive (où le trop riche ne peut plus, effectivement, nuire aux pauvres !) par la mise en place, si simple et aisée, d'un revenu d'existence de 2 000 € mensuels pour toutes et tous (coût si peu "coûteux" = 24 millions sur 100 ans – or, début 2 012, 1 000 milliards, oui milliards, ont été "donnés" aux banques européennes afin "d'aider à financer à la vie réelle des êtres humains" – fait, terminé – plus à faire : le revenu d'existence est arrivé ! – chaque humain RESTITUE 146 milliards et 976 millions (que ça ?) sur les 147 milliards que REPRESENTENT ces 1 000 milliards pour 7 milliards d'humains (le coup d'où trouver l'argent vient d'être pris en flagrant délit, oui délit de mensonge énorme "diffusé dans l'intention de nuire" – 100 ans de prison, au moins – de quoi permettre à une "vraie" civilisation de se mettre en place sans ces fanatiques du "tout pour moi et rien pour les autres" (Adam Smith) !!!

 

Je t'ai clos do ? C'est le clodo qui est clos par un do – évidemment qui a encore la rythmique NATURELLE, qui entend encore la musique du ciel ?

 

Mais ré et mi sont arrivés et le do clos, là, se rouvrit, tout net, au (sous) sol si rémission. "Ma qué Fa ?", gloussa, à mi-voix, notre harpiste italien.

 

Dès que nous savons QUI oui dans le "qui a démuni les démunis" – eh bien ! dès que nous le "savons"…

                                                                                  …il n'y plus de démunis possibles !!!

 

                        Que le vaste humour vous grandisse et vous nourrisse !!!

Sous copyleft……pour tout ce qui reste à but non lucratif

 (à suivre)

            tous ces blogs sont bien reliés à une pensée globale ***

 

trouvez, aussi, un compliment à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits freethewords.org,   onglet 4  "Nul n'est  nul", onglet 3 "Légalité de l'égalité" (Quality of eQuality), onglet 4  " La démagogie n'est utile et utilisée que par qui est déjà au pouvoir " et "L'anticommunication comment ça fonctionne ?", onglet 2 "L'ardeur sociale" et "Le roman de l'économie",  onglet 3  "Why do we left the left wings ?",  onglet 2  "Comment devenir un (e) athée du capitalisme". Et, surtout, RIEN DE PLUS SOLIDE QUE LE SOLIDAIRE, onglet 3, Le Roman de L'Economie, ainsi que LA QUESTE DES QUESTIONS (qui a démuni les démunis ? qui a déshérité les déshérités ? qui s'est emparés des désemparés ? qui a détressé les détressés ? qui a dérobé aux nécessiteux leur nécessité ? s'il y a faim il a, d’abord, affameurs, endetteurs, capital au noir ou argent clandestin, etc),  onglet 2.

Résistances au changement      Impliquent changement de résistances

Structurellement, les classes moyennes ne savent plus penser

Pas de République si le politique ne prime pas sur l'économie.

La prospérité c'est pour tous, la richesse pour la minorité

La façon d’écrire se nomme infini respect

 

Si ce blog a su retenir votre attention dans les 2 500 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on trouve plus que prévu

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

lejournaldepersonne 29/11/2012 19:45


impressionnant


en quelques phrases vous pulvérisez tous les programmes politiques si peu réalistes, produits par des vrais fainéants du coeur...


vous incluez, unifiez et laissez place à toutes les compétences - bravo ça s'appelle faire de la politique !!! on a même honte des autres...

imagiter.over-blog.com 06/12/2012 18:35



oui tout ce qui vrai est simple et simple à mettre en palce les solutions, donc...