L'amour objet ?

Publié le par imagiter.over-blog.com

597415_0598cef070.jpg

Oui bien pire que la femme-objet, que le corps-objet (déficiences d'individus) : tout "matérialiser" dans la relation (dysfonctionnement de la société). Concrètement, c'est faire un mur d'objets afin de prouver (à qui ? aux marchés? aux commerces ? à la Bourse ? à qui donc ? tiens à tous "sauf" au partenaire ?) l'importance de cette relation…hé bé, ouskè el ê ê ê ê ê ê , elle, belle et bien, disparue "sous" les objets. Objets de la marque de la servitude marchande…cela, quelque part, ne ressemble-t-il pas à un viol ? Transformer des individus respectables et autonomes en pantins à s'enfiler des objets ? Aliénés veut dire devenir alien (soit le radicalement différent de …soi) ? Que nous ont donc fait ces super inconscients ?

 

L'amour dénaturé … 

 

Sauf dans les couples "révolutionnaires" (qui foutent une telle société à la porte) c'est bien du "matérialiser l'amour" qui va piétiner chacun des membres du couple "s'absentant si longtemps de l'autre, ils compensent cette absence par des cadeaux qui coûtent de l'argent. Ils matérialisent l'amour" (p. 155 - Zygmunt Bauman – Consuming life – S'acheter une vie, octobre 2008)." Alors que c'est la présence réelle, l'écoute, l'attention ou les soins les vrais "cadeaux" !!! Mais comment être présents lorsque l'on LAISSE le marché vivre sur "notre" argent, voler "notre" temps et envahir le moindre cm3 de "notre" intimité ? Oui cette "présence" nous la vivons toujours moins : "avec le déclin des techniques et lieux permettant de converser et de rechercher l'entente, ce qui constituait autrefois un défi à affronter carrément, se transforme de plus en plus en prétexte pour rompre la communication, pour brûler les ponts derrière soi (p. 155 – ibid.)."…l'autre disparaît avec les papiers "d'emballages "…avec les emboîtages et les empaquetages de cartons (jaunes et rouges)…

 

Toutes et toutes soumis aux mêmes conditionnements que les objets – nous sommes "conditionné(e)s" : pas un segment du processus qui ne se superpose exactement sur celui de l'esclavage…eh oui ! la question qui agite les aliénés, ainsi "conditionné(e)s", c'est "dans combien de temps n'y aura-t-il plus d'amour sur Terre ?" 

 

L'amour falsifié et frelaté … 

 

D'où - cercle vicieux : mieux des objets jalonnent cette matérialisation de la relation moins il demeure d'occasions de compréhensions mutuelles, de négociations intenses, d'empathies longues et lentes (non, non, sourds et aveugles, entêtés jusqu'à prétendre que ce sont les contradicteurs qui le sont – l'on court pour gagner cet argent, oui voulu pour ces biens eh bien destinés à "la relation" mais qui la brise et qui en sépare, de fait – lorsque le trop en fait trop!)…nous sommes toujours interrompus… toujours interRompus… L'amour objet ?

 

Les deux partenaires risquent bien d'être expulsés de leur relation : la marchandise aura prise toute la place… toute leur place…oui toute la place du "nous" partagé…et ceci n'a rien à voir avec l'homosexualité ou l'hétérosexualité, le patriarcat archaïque ou le matriarcat futuriste, etc…tous les cas de figures de relations se montrent tout autant phagocytés phagocytés ingurgités, dévorés par la gangrène de marchandisation de TOUT…

 

L' amour devenu objet ? C'est l'amour dénaturé…oui l'amour falsifié et frelaté …

 

…toujours interrompus… toujours interRompus…toujours interrompus… toujours interRompus…toujours interrompus… toujours interRompus…toujours interrompus… toujours interRompus…

amour devenu objet…amour dénaturé… amour falsifié et frelaté … amour infecté…

…le véritable amour ne pourra plus se vivre qu'en CONTREBANDE !!!

 

Sauf pour… les couples "révolutionnaires" (ceux qui foutent une telle société à la porte) qui avaient déjà prévu le coup…et dont vous saurez tout en cherchant aux mots "amour", "accoupler" (affaire de…couples), "artisan", etc. Oui oui offrez- vous du gratuit, soit tout un livre de 250 pages sur le site freethewords.org ,et cliquez sur l'onglet 3 au titre de "La diction du dictionnaire" ou comment rendre tous les mots physiques…

 

Qui quitte le faux dilemme : l'amour sera-t-il sauvé ou

                                                                                              il se sauvera !!!

ni à la sauvette, ni en cliquant sur sauve"garde" mais en

                                                                                                          disant salut au salut !!!

 

…plus rien qui ne nous empêche de vivre, en direct, la merveille du "cerveau sensualisé" (chaque pensée y devient sensation). Comme l'ensemble de ses techniques qui ne se "périmeront" jamais…dont quelques unes de nos plus récentes, offertes sur ce blog : "Sourire vos digestions", "Comment l'œil vous respire l'univers ?", "Parfum parfait", "S'empreint d'embruns", "Sous la chair des mots – la sensualité d’immensités…","L'athlétisme mental ?", "Délecté lecteur – l’évolution n’aurait pas prévu l’écriture ?", "La vaporisation du moi", "La bibliothérapie ? Les livres guérissent !!!","Quelles formations ont suivi les transformations ?", "La culture viendrait d'ailleurs…", "Unité enchantée" , "Aucun sport n’est plus sportif que le langage", "Où est passée l'énorme déperdition d'intelligence collective ?", "Optimisation de…l'optimisme", "Les points d'appui ?", "Rideau d'eau", "Détectivé ?", "Quand naissons -nous ?", " Tous saufs sauf","Mimétisme comme unique raison", "se perfectionner à la perfection…", "L'infini partout autour de soi", "Les échanges affectifs d'infos", "Dans danse", "La gratitude est le paradis lui-même", "… intelligentil", "Talents et société", "Tant d'instants ?", "Elle excelle", "Et tout fait suite suède de ce qui précède?", "Les profondeurs de l'usage du cerveau ?", "Empreintes", "Un regard pour autrui", "Rendons le futur plus fort", "Reposer le repos d'une question", "Qu'est- ce qui vous amène à vous amener ?", "Toute la spiritualité ne serait que spirales ?", "Ce qui est maintenant prouvé ne fut jadis qu'imaginé", "Tribus", "Piller les roupillons", "S'organiser autour des organes", "La réalité est complète", "Tri et trois ?", « Butiner le but », « La queste des questions », "Objectivité de la poésie", "Esprit libéré et esprit encombré ?", "spirer et conspirer", "Essaie de dormir !", " Trio vainqueur – sentir, sentiment, senti- mental !!!" , "La Forme à (absolument) tout faire ?", , "Comment garder des sensations de qualité ? (1) (2)", « Efface le face à face que reste- t-il ? » ou bien "La communication qui n'a jamais appris la communication réelle" ? etc. – oui encore etc. En bref, quasiment tout vous serait caché ? Sans doute ! vous pouvez le vérifier sur le blog "Lorsque ne plus savoir admirer tourne à la maladie" (1) un blog a obtenu un titre à part " A votre égard tout sera égards". Grâce à qui ? Toute l’histoire du rire en 5 textes. Aussi, "Comment le développement personnel tourne au savoir- faire révolutionnaire ?" du 9 juin 2011…Encore, voir le blog du 16 septembre 2010 « Simuler votre cerveau vous offre toute la réalité » ou comment notre cerveau peut être un véritable magicien à votre service, etc…

 

                        Que le vaste humour vous grandisse et vous nourrisse !!!

Sous copyleft……pour tout ce qui reste à but non lucratif

 (à suivre)

            tous ces blogs sont bien reliés à une pensée globale

 

trouvez, aussi, un complément à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits freethewords.org,  onglet 1  "Les mamelles du repos", "Remue- ménage" et "L'athéâtre",  onglet 2  "Comment devenir un (e) athée du capitalisme" ou bien "L'intelligence indestructible du capitalisme ?" et "La star des stars", "L'ardeur sociale" ou, encore, "Présent !", onglet 3"La diction du dictionnaire" ou comment rendre tous les mots physiques", et  "Rien de plus solide que le solidaire", sinon,  onglet 4 "Où trouver encore du sérieux ?", "Nul n'est nul", "Je ne parle plus à qui a raison" ou bien, encore, "Assentiments aux sentiments".

Résistances au changement      Impliquent changement de résistances

Structurellement, les classes moyennes ne savent plus penser

Pas de République si le politique ne prime pas sur l'économie.

La prospérité c'est pour tous, la richesse pour la minorité

La façon d’écrire se nomme infini respect

 

Si ce blog a su retenir votre attention dans les 2 300 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on trouve plus que prévu

 

Publié dans gouvernance mondiale

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

lejournaldepersonne 04/10/2012 19:14


Preuves par le réel ?


 


Que dit le dernier livre de Daniel Cohen au titre si aventureux "Homo Economicus, prophète (égaré) des temps nouveaux" ? Sinon – et en moins
bien ce que nous disons ici – que jamais la moindre "satisfaction "durable" ne se trouve au bout du consumérisme. Que l'enseignement de l'économie
est très NEFASTE (que fait-il afin de contrer ?) et que dire que "seule la compétition est valable" c'est se profiler en terroriste de la destruction de la civilisation. L'économie doit
"apprendre" à intégrer le bonheur dans sa trame…donc, tout de la logique avoue qu'il faut "économiser l'économie", oui s'en passer complètement.
Le fardeau se montre trop lourd et trop néfaste pour le BIB (bonheur intérieur brut)…plus d'économie du tout – c'est comment "après" ? La réponse est dans nos blogs…


 

imagiter.over-blog.com 05/10/2012 11:58



salut - oui



lejournaldepersonne 30/09/2012 18:47


voici un texte emphatique qui ne frime pas avec l'attention qu'il porte aux autres - c bien abject tout ce qu'on fait à ce que les individus ont de plus beaun en eux...donc (d'après elles/ eux)
il n'y aura bientôt plus d'amour sur Terre ?

imagiter.over-blog.com 30/09/2012 19:51



parfois la reformulation devient mieux que la formule.merci