L'arnaque centrale au travailler plus

Publié le par imagiter.over-blog.com

5405227495_dc0bc40350.jpg

"Peu d'hommes et de femmes sur Terre travaillent autant, dans des circonstances climatiques aussi adverses et pour un gain aussi minime, que les paysannes et paysans de l'hémisphère Sud (p. 34 – Jean Ziegler – Destruction massive, Géopolitique de la faim, octobre 2011)." Qu’en est-il reproduit dans l’infidélité médiatique permanente ? Eh bien ! que ce sont des sacrés feignants, ils n’en foutent pas une ramée, c’est pour ça qu’ils sont si pauvres. Pas à chercher plus loin…

 

Alors qu’ils devraient, abondamment, être cités en modèles universels du travailler plus  - puisque ça c’est plus que du « vrai » travail – que voyons- nous ? Le clair anti- travail des imposteurs de la finance qui ne foutent quasiment rien, qui pratiquent, avec arrogance, que ce net anti travail  (voir les témoignages à ce sujet, de Michaël Lewis, Alain Cotta ou Nassim T Taleb et tant d’autres)…L’image renvoyée c’est que ce n’est pas par le travail que l’on s’enrichit mais bien en vivant sur le dos du travail des autres. Alain Cotta a même cette image bien parlante où les oligarques au pouvoir montent, sans cesse, des plans qui les montrent comme des acharnés de boulot. Pourtant, la simple analyse de leur journée permet de vérifier que 2 emplois du temps aussi contradictoires (le second c’est qu’ils travaillent tellement moins que l’image de propagande)  ne peuvent coexister ensemble !!! Récolter l'argent des autres est un ‘ »faux » travail !!!

 

La conclusion serait-elle que plus nous travaillons, plus nous nous faisons spolier ? Puisque la « réhabilitation du travail » outre que de veiller à y joindre un salaire décent (ce qui n’est absolument pas le cas aujourd’hui) y ajoute un vrai partage des plus- values. Un calcul a pu chiffrer, en prenant en compte toutes les plus- values non touchées par le travail, depuis 1975 – qu’il resterait dû au travail oui pas loin de 5 500 milliards d’euros…Mais que, tant que persistera la Bourse, à 97 % spéculative ce qui implique la persistance des paradis fiscaux, où siègent les spéculateurs – le travail restera volé de partout…Clair ?

 

"Les négociations en vue d'un accord international sur l'agriculture sont au point mort. Et les états riches continuent de subventionner massivement leurs paysans. Sur n'importe quel marché africain – à Dakar, Ouagadougou, Niamey ou Bamako – la ménagère peut ainsi acheter des légumes, des fruits, des poulets de France, de Belgique, d'Allemagne, d'Espagne, de Grèce…à 1/2 ou au 1/3 du prix du produit africain équivalent. Quelques kilomètres plus loin, les cultivateurs Wolof, Bambara, Mossi, leurs femmes et leurs enfants s'épuisent 12 heures par jour, sous un soleil brûlant, sans avoir la moindre chance de s'assurer du minium vital (p. 197 – ibidem)." Vraiment ils travaillent beaucoup trop, c'est pas bon pour la santé, vous n’y trouvez aucune juste rétribution lorsque que les faits (biaisés par les médis mercenaires) montrent que moins vous en faites plus vous prenez l'argent d'autrui. Qui vit dans l'assistanat véridique des autres ? Qui fraude monumentalement ? Qui est cause de tous les déficits ? etc. sinon les trop riches !!!

 

C'est donc cela la réhabilitation du travail. Augmenter sa durée pour lui voler toujours plus ses plus values ? Faire que les flux monétaires aillent toujours du Sud vers le Nord et oser que l'occident "aide" – alors que les pays riches restent limpidement « aidés » par les trop pauvres…i

 

Evidemment ces pays trop riches interdisent toute subvention des pays trop pauvres pour "concurrence libre et non faussée"…ils ne sont plus habillés que de mensonge, osant  "promettre la diminution progressive et parallèle (plus de subventions des pays riches) des subsides à l'exportation" (Pascal Lamy, Omc) ce qui, comme pour les paradis fiscaux ne vois tu rien venir. Plus ils prétendent les diminuer plus ils augmentent en fait…En l’an 2000, le G 20 nous avait pondu des actions fermes contre paradis fiscaux : depuis, leurs « activités » ont été multipliées par 5, oui par 5. La crise a tant de sources cachées…

 

C’est par le travail CONTRE eux que nous nous en sortirons…

 

                        Que le vaste humour vous grandisse et vous nourrisse !!!

Sous copyleft……pour tout ce qui reste à but non lucratif

 (à suivre)

 

trouvez, aussi, un complément à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits freethewords.org,   onglet 4  "Nul n'est  nul", onglet 3 "Légalité de l'égalité" (Quality of eQuality), onglet 4  " La démagogie n'est utile et utilisée que par qui est déjà au pouvoir ". onglet 2 "L'ardeur sociale" et "Le roman de l'économie",  onglet 3  "Why do we left the left wings ?",  onglet 2  "Comment devenir un (e) athée du capitalisme". Et, surtout, RIEN DE PLUS SOLIDE QUE LE SOLIDAIRE, onglet 3,   LE ROMAN DE L'ECONOMIE,  ainsi que LA QUESTE DES QUESTIONS (qui a démuni les démunis ? qui a déshérité les déshérités ? qui s'est emparés des désemparés ? qui a détressé les détressés ? qui a dérobé aux nécessiteux leur nécessité ? etc),  onglet 2.

Résistances au changement      Impliquent changement de résistances

Structurellement, les classes moyennes ne savent plus penser

Pas de République si le politique ne prime pas sur l'économie.

La prospérité c'est pour tous, la richesse pour la minorité

 

Si ce blog a su retenir votre attention dans les 1 900 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on trouve plus que prévu

 

Publié dans bulles médiatiques

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article