L'autogestion ne commence pas par l'autogestion de la parole ?

Publié le par imagiter.over-blog.com

5669988665_5a97ba44d5.jpg

Etrange de classer ces observations sous la rubrique "Aliénations complètes des bourgeois" ? Si vous ne faites aucune confiance dans les individus qui désirent l'autogestion en les laissant, eux-mêmes, gérer leurs propres paroles, sous-entendant que nous ne pouvons plus croire en vous, vous faire confiance. Ainsi, vous vous octroyez la supériorité "pédagogique" (?) de gérer la parole d'autrui ? A leur place ?

 

Semant, dès le départ, une ambiance anti- amicale, dans le but prétendu d'empêcher que les paroles soient coupées, vous allez couper intempestivement la parole des autres. Vous allez saccager n'importe comment les paroles qui se cherchent. Avec une raideur conceptuelle peu habituelle. Rejetant toutes les expériences réunies. Dans les associations importantes, "l'utilité" (eh oui! vous n'avez même pas vérifié l'efficacité de la non autogestion de la parole) des tours de parole n'a été établie que lors de votes. Afin de lever toutes les ambiguïtés, que soient bien clarifiés l'objet des votes, les intitulés et leurs impacts futurs. Hors de cela les discussions doivent demeurer au maximum fluides. Une certaine partie des participant-e-s ne sont pas gêné par le fait d'être interrompu-e-s, que la parole leur soit coupée, ou bien que plusieurs personnes parlent en même temps. A condition que ce ne soit pas inutilisable pour tout le monde. Soit que rien en ressort d'audible. Leur avis est- il pris en compte.? Que des tics petits bourgeois s'imposent comme règle unique n'est-ce pas très contraire à l'esprit autogestionnaire ? De toute façon l'apprentissage de la Palabre africaine ou du Pow Wow amérindien prend du temps: l'objectif désiré que personne ne soit exclu du consensus file de l'ardeur.

 

La non-autogestion de parole par "l'autoritarisme petite bourgeois" qui se croit investi du "respect des échanges" se voit pris la main dans le sac. Les tours de parole au mains déloyales des interrupteurs incessants  ? Voyons donc, ben voyons - où se situe la marge entre interrompre et répondre à une adresse à vous destinée dans le message ? qui est le moins respecté des deux si vous êtes empêché de répondre ? la parole collective n'est-elle pas dévalorisée à ce jeu de refus des spontanéités, des émergences du nouveau ? qui s'octroie le droit de matonner la parole ? combien d'échanges spontanés interrompus par cette règle si étrangère ? combien de réflexions perdues à ce jeu puéril ?

 

Et puis la malhonnêteté des tours de parler, oui mais le nombre d'interventions, les temps de paroles, etc – un clair dispositif qui permet, en fait, à plusieurs d'évacuer toute parole dissidente, tout point de vue alternatif. Et , en se donnant l'aspect de bon élève (donc le regard du maître là porté par ces viraux petits bourgeois et donc tous les débats (!) ne sont donc QUE pour lui ?) en fait multiplier les temps, les nombres et les passages incohérents de tours de paroles qui rendent extravagant tout discours STRUCTURE.

 

Qui tire avantage de ceci ? Qui est perdant ?

Toute parole n'est- elle pas laminée, tirée vers le bas avec de tels procédés anti- autogestionnaires ?

 

"Aliénations complètes des bourgeois"? Oui qu'ils soient devenus incapables de comprendre qu'ils soient déjoués. Qu'en tout nous ne mettons pas longtemps à les voir venir. Qu'ils sont lourds donc sans grâces. Ni incarnés, ni habités, ni détenteurs d'un vrai savoir transmissible.

 

La rubrique "Aliénations complètes des bourgeois" va nous offrir (la demande réelle existe !) des invariants.

Tels, premier symptôme détecté, le bourgeois ne parle que pour qu'il soit impossible d'agir. Dans ce cas, second symptôme repéré, il devient "le" problème qui empêche toute solution !!! Sa psycho-rigidité évite de sortir, une bonne fois pour toutes, de la problématique.

Puis, troisième symptôme détecté, la régression bourgeoise est telle qu'il renie toute science, tout art, toute littérature, toute pondération, toute sagesse, toute raison comme tout savoir vérifié lorsque celui – ci lui semble porter atteinte à ses sordides intérêts. En cela il paraît bien comme un réel "voyou mental" (sans vérité ni auto- contrôle !), virulent ennemi de la civilisation, de sa culture, de son éducation et de sa grandeur de vue. 

Un véridique "voyou mental" que le bourgeois…prêt à toutes les délinquances contre la réalité et la vérité !!!

Quatrième symptôme découvert :  Ils ont si peur de la parole libre et spontanée qui peut, instantanément, changer les choses . Qui, en tout cas, est bien mouvementée, qu'ils la refusent à cause de moyens tordus uniquement…  .

 

rubrique " Aliénations complètes des bourgeois " : comptez les symptômes !!!

 

La spéculation empêche la loi de l'offre et de la demande

Débat tabou sur les drogues

Les consommateurs ont confiance dans la science pas dans les chercheurs

L'autogestion ne commence pas par l'autogestion de la parole ?

Les clichés sur le climat

L'autogestion ne commence pas par l'autogestion de la parole ?

Des propos mesquins contre vous

 

En sa présence, expressions libres, arts, sciences, pensées ne pourront jamais se développer comme ils le devraient.

S'en méfier à fond de ce dissimulé ennemi du genre humain...

 

 

(à suivre)

 

trouvez un complément à cette réflexion sur le site internet freethewords.org,   onglet 1  "Les mamelles du repos" et  "Remue- ménage",  onglet 2 "Présent !", onglet 3 "La diction du dictionnaire" ou comment rendre tous les mots physiques, et  Rien de plus solide que le solidaire , sinon,  onglet 4  "Nul n'est nul" ou, encore,  "Je ne parle plus à qui a raison".

Résistance au changement      Implique changement de la résistance

 

Si ce blog a su retenir votre attention dans les 1 000 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on trouve plus que prévu

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article