L'école ennemie ?

Publié le par imagiter.over-blog.com

4205367075_80a15ed6da.jpg

Des observations inattendues sur l'école méritent de vous être confiées…l'école vue comme un coup bas et très violent asséné aux enfants ?

A l'âge de 5- 6 ans, les enfants passent d'une situation où apprendre consistait à se parler, à jouer, à faire attention aux autres, à apprendre la politesse de cœur, etc, à une situation exactement inverse.

Du jour au lendemain, de but en blanc, de manière très précipitée, sans aucun préavis, il "faut" s'asseoir, demeurer figer sans bouger, rester silencieux, ne plus s'occuper des autres, ne plis se parler, rebrousser toute politesse du cœur. La déguiser en politesse de camouflage sans aucun sens ni impact socialisant.

Cette absurde régression barbare ne se fait que par peur, punitions et autorités inargumentables (genre c'est comme ça parce que c'est comme ça !). C'est l'âge, pourtant,  après 6 ans, où l'éducation est supposée "centrée sur l'enfant". A y bien regarder, l'imposture se montre totale : c'est uniquement une éducation programmée que pour les seules institutions.

Et "contre" les enfants. Puisque des deux situations d'éducations une est, obligatoirement, fausse : la maternelle ou la primaire ?

Ecole ennemie des enfants ou soutien bienveillant ?

(à suivre)

 

trouvez un complément à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits freethewords.org,   onglet 1  "Les mamelles du repos" et  "Remue- ménage",  onglet 2 "Présent !", onglet 4  "Nul n'est nul" ou, encore,  "Je ne parle plus à qui a raison".

Résistances au changement      Impliquent changement de résistances

 

Si ce blog a su retenir votre attention dans les  1 100 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on trouve plus que prévu

 

 

Commenter cet article