L'empirisme contre l'Empire (2) – ou un gouvernement populaire selon John Dewey ?

Publié le par imagiter.over-blog.com

357524246_6ce03c2ec6.jpg

Dans le monologue insonorisé qui sert de média, quasiment toutes les informations sont exclues. Ce qui vous empêche d’avoir, en vous, tant de germes de réflexions. Un exemple ? un gouvernement populaire ça vous invoque quoi ? Celui bien installé au hit parade ? Pas du tout. Et qui en a parlé ? Vide informationnel complet. Le gag pour la forte guérilla culturelle (la VRAIE désobéissance c’est la désobéissance culturelle – point barre !/) c’est d’utiliser tout ce qui existe contre le système plus que déshonoré. John Dewey, un des inventeurs du pragmatisme, théorie supposée très proche de la réalité, n’est –ce pas savoureux de l’inverser afin de « prouver » que le capitalisme est, définitivement, HORS DU REEL ? Devenu, en conséquence, extrêmement toxique, du fait de ses irréalismes métaphysiques et délires financiers, pour toute la société ? Faut annihiler cet ennemi « public » n° 1 !!!

 

Pour aider à ceci usons des idées du futur, des solutions à notre portée*** – ce n’est pas en s’enfonçant dans les routines, les slogans dépassés, etc. mais bien en innovant, en vivant les dénouements, en les mettant à la disposition de tout le monde que nous parviendrons à être à la hauteur des enjeux actuels !!!

 

*** nom de la rubrique

 

Exemple de premier pas…collectif !!! "Ce gouvernement contraint à reconnaître qu'il existe des intérêts communs même si la reconnaissance de ce qu'ils sont reste confuse ; d'autant plus que le besoin de discussion et de mise à la connaissance du public qu'il impose apporte une certaine clarification de ce qu'ils sont. Celui qui porte la chaussure sait mieux si elle blesse et où elle blesse, même si le cordonnier compétent reste meilleur juge pour savoir comment remédier au défaut. Le gouvernement populaire a au moins créé un esprit public même s'il n'a pas réussi à complètement le former." (pp 309- 310 – John Dewey - Le public et ses problèmes, avril 2010). En tout cas un gouvernement non populaire, lui, détruit cet esprit public et s'acharne à "privatiser" toute démocratie !!!  Regardez autour de vous, vous avez les résultats de ces truands de la République qui ont vendu « la chose publique » au fric non blanchi de la délinquance sociale capitaliste !!!

 

"Ce n'est pas un mode d'action enfermé en lui- même et indépendant de tout le reste, mais un mode distinctif de comportement en conjonction et en connexion avec d'autres modes distinctifs d'action, vers quoi nous allons." (p 288 – John Dewey - Le public et ses problèmes, avril 2010). A partir du moment où tout le monde, localement agi pour changer sa vie, selon le processus de division du travail , glorifié par Adam Smith et sa « main invisible » (qui n’a jamais parlé des finances mais des avantages d’un système où chacun ne fait plus que la tâche où il est le plus doué) – nous nous sentons multipliés de tous les autres. Un tel « mouvement » AUGMENTE, visiblement, l’intelligence collective. Et, ce qui, hier, semblait insoluble est, aujourd’hui, entièrement résolu…L’idée d’un tel gouvernement ne peut plus qu’être populaire (aux deux sens du terme)…

 

"Puisque les moyens par lesquels une majorité arrive à être une majorité est le point le plus important", élucidait Samuel J. Tilden. Vérifiez l’histoire récente et vous pigerez.

 

L'information devant, désormais, se faire de telle façon qu'elle contraigne les élites à prendre en compte les besoins réels. Puisque "le monde a plus souffert des chefs et des autorités que des masses." (p. 311  – John Dewey - Le public et ses problèmes avril 2010).

 

Tant que la mauvaise foi, le préjugé, le secret, la partialité, les faux rapports et la propagande ne seront pas remplacés par l'enquête objective et le partage des savoirs nous n'auront aucuns moyens loyaux "de savoir combien l'intelligence existante du peuple pourrait être apte au jugement politique social." (p 312 – John Dewey - Le public et ses problèmes avril 2010).

 

Si l'on laisse une classe d'experts se "monopoliser" les circuits de décisions utilisés pour la régulation des affaires communes, nous aboutissons à ce qu'ils " en viennent à former une classe spécialisée, et qu'ils se coupent de la connaissance des besoins qu'ils sont censés servir." (p. 309 - John Dewey - Le public et ses problèmes avril 2010). Cette antienne est souvent moulue, mais dans le mauvais sens puisqu'on les prétend "coupés du réel". Pas tout à fait, ils demeurent bien dans une partie du réel. Mais la partie la plus inadaptée, la plus inadéquate, la plus déconseillée, la plus encombrante et la plus contre-productive pour leur fonction qui barre la route à tout autre processus. Et qui là ne fait plus que NUIRE. Puisque John Dewey signale bien "que le gouvernement populaire est EDUCATIF alors que d'autres modes de contrôle politique ne le sont pas" (p 309 – John Dewey - Le public et ses problèmes avril 2010). Surtout ceux qui font de tout refus par le peuple de ses réformes mal ficelées "un affaire de pédagogie". S'ils ont mal compris c'est qu'ils ont "mal appris leur leçon". Alors que, justement, ils ont trop bien comprise !!! Comme si, d'ailleurs, ce n'était pas, plutôt, aux soi-disant élites d'écouter tout et d'en tirer les leçons à elles destinées ? Puisque "le monde a plus souffert des chefs et des autorités que des masses." (p. 311 – John Dewey - Le public et ses problèmes avril 2010). CQFD ?

 

Il existe donc une absurdité flagrante à prétendre, a priori, hors toute démonstration et dégoulinant par trop de préjugés, que tout gouvernement populaire ne pourrait que faire pire que les gouvernements actuels. Avec tous des faisceaux de faits (et tant d'autres relevés dans tous les écrits) il serait certainement MIEUX.

 

Vous venez de goûter à ce que de vrais débats ont d’émancipateur, de libérateur, de bienfaiteur, de progrès et d’affranchissement. L’Evolution majestueuse y est toute dedans !!!

 

(à suivre)

 

trouvez un complément à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits freethewords.org,   onglet 4  "Nul n'est  nul", onglet 3 "Légalité de l'égalité" (Quality of eQuality), onglet 4  "La démagogie n'est utile et utilisée que par qui est déjà au pouvoir ". Et, surtout, RIEN DE PLUS SOLIDE QUE LE SOLIDAIRE, onglet 3,   LE ROMAN DE L'ECONOMIE,  ainsi que LA QUESTE DES QUESTIONS (qui a démuni les démunis ? qui a déshérité les déshérités ? etc), onglet 2.

Résistance au changement      Implique changement de la résistance

 

Si ce blog a su retenir votre attention dans les 700 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on trouve plus que prévu

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article