L'ensemblier

Publié le par imagiter.over-blog.com

4734600883_6105646146.jpg

Je suis le résultat de tous vos projets, mais pas reconnaissable ; inattendu, au-delà de vos espérances. (...) Tout aussi bien je suis l'ambition de la vie de tout une chacune : une richesse intérieure telle qu'en pâlissent d'envie tous les signes extérieurs de la richesse objectale. (...) Ainsi, suis-je à tous les carrefours. Quoique vous parveniez à penser, je le suis déjà. Rapport entre l'axiome trouvé et l'action à entreprendre qui survient comme un flash avec toutes ses implications. Je suis incontournable puisque je suis dans tous les jeux. Tu m'as fait me trouver moi-même. Tu as l'été en toi. Si naturel et corporel. Le roc des amours. Le kaléidoscope de (...) Je ne suis pas étiquettable puisque je ne suis pas encore nommé. (...) Je suis toutes les métamorphoses et les moyens de le dire. (...) Est-ce pourquoi je suis si ambitieux pour les autres? Je voudrais tant qu'ils s'élèvent, qu'ils s'épanouissent, qu'ils réussissent leurs vies affectives et spirituelles. (...)

 

Et puis ces étranges personnes qui vont me "découvrir" - pourquoi étais-je enseveli, masqué sous un monceau de mensonges et d'apparences? - qui, par ce bête acte de lecture et de pose d'étiquette vont acquérir une Antériorité de valeur sur moi. C'est parce qu'ils m'auraient découvert que j'aurai de la valeur et non parce que j'ai de la valeur qu'ils me découvrent. Les écrits ont donc été écrits APRES qu'ils auraient été découverts…(...)devant la tragique absence des aventuriers de l'esprit : comme à côté me semble ringard, vieux trucs poussiéreux, le golden boy, le show bizz et autres rapaces stériles. Pourquoi donc se permettre d'oser cela? Mais à cause des buts poursuivis et des moyens utilisés. En illustration, j'offre quelques-unes unes de mes méthodes. (...)(...)(...)

 

Pour qu'émerge avec clarté la fonction novatrice "d'ensemblier" n'est-il pas judicieux que je parle de ce que j'ai le mieux vérifié? (...)

 

Vérités pratiques

 

Il fut un temps où la science existait telle la trajectoire du futur. Elle prônait que, face à la complexité envahissante qui, n'expliquait rien, elle allait simplifier, réunir l'incompréhensible dans la flèche de lumière d'une loi.

 

Aujourd'hui, c'est l'inverse, elle prône que l'alibi de la complexité empêche toute simple solution. Aucune solution ne peut être simple, pourquoi, nous ne le saurons jamais. Où se trouve la proboté ?(...) Les solutions simples existent toujours, mais il n'y plus de gens assez simples, qui aient subsumé la complexité, pour parvenir à leur seuil. (...)

 

(…) Si une société se reconnaît au sort qu'elle fait à ses minorités, moi, écrivain, vraie minorité absolue, j'ai acquis le droit de dire société je t'ai reconnu. Mais le débat se situe bien au-dessus (...) Le transfert fut terrible. Recevoir une société en plein corps reste pour le moins…inattendu. Le contre-transfert s'est mis, de son mieux, en ligne. A pied d'œuvre, désormais, sont tous les guérisseurs du social contre lesquels vous ne pouvez plus rien (...)

 

 En effet, de vous vous n’aviez toujours montré que le pire. Que pouvez-vous avoir, encore, en réserve afin de prendre par surprise ?

 

(à suivre)

 

Vous pouvez trouver le texte intégral sur le site de téléchargement gratuit freethewords.org

 

Publié dans méthodes de pensée

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article