L'étape qui te tape le plus sur l'épaule ?

Publié le par imagiter.over-blog.com

4612365584_19231539fa.jpg

La plupart des individus ne peuvent plus entrer dans les confidences sur leur vie la plus secrète. Nous, nous attirons les confidences, sans doute de savoir que la discrétion nous va bien. Ce n'est pas pour comprendre les pourquoi d'un monde trop simpliste, qui abrège trop les êtres, tout en les obligeant à se montrer trop extériorisés, et sans vue plongeante sur leur complexité intérieure – qui conduisent à la perte de CONSISTANCE dans les échanges humains, que ce blog est désiré. Mais bien, dans le droit fil de "ces vraies confidences parce que tu le vaux bien", au sujet des courriers bien denses et si originaux que nous recevons.

 

Sans écorner la confidentialité – ici 3 passages si étrangement différents qui m'ont fait me demander "mais quelle est l'étape qui me tape le plus sur l'épaule ?"

Voyez vous- mêmes. Et pourvoyez .

 

1 -- : -)

"Mouais, mon bateau est à l'eau, je nage dans une sorte de mer d'huile,  
parfois houleuse, à donner la nausée, parfois berçante, pour fuir  
toutes ces choses qui encombrent mon Isle en ce moment.
Je peux passer de vagues de 10 m de haut qui me donnent un élan mais  
je retombe assez vite dans le creux de cette fichue roulante pour m'y  
recroqueviller, m'isoler, me mettre à l'abri. C'est pas très amusant, ce que je te raconte là, mais c'est ce que j'ai l'impression d'être en ce moment."

2 -- : - )

"Le bonheur: oui, j'ai expérimenté un peu le bonheur avec des gens comme toi, en temps réel, à A'dam. Car le bonheur ne peut être qu'une expérience dans une  
confrontation à une réalité, à un moment T, et pas dans un rêve. Tu as  
une bonne avance sur moi, sur ce plan là. Nous n'avons pas eu la même  
vie, antérieure, tu n'as pas perdu de temps, moi, si, par rapport au  
bonheur, je veux dire. J'explique (…). Ce que je croyais être le bonheur ne l'était pas, c'était quoi après coup et après tout ? Ce que je sais, c'est que je ne sais pas ce que  c'est que d'être aimée, ça c'est sûr, et le bonheur, est-ce que ça a à  
voir avec l'amour ? Je ne sais plus rien de tout ça, je ne sais plus,  
je ne re-connais pas les signes, ni d'un amour, ni d'un bonheur, et je  
dois donc donner une image de moi qui doit être rebutante, une nana  
qui ne sait même pas voir ou reconnaître les personnes qui participent  
à son bonheur ou qui lui apportent de l'amour. Je mélange tout. Un vrai  
rata raté ! Et je ne sais pas non plus si j'ai apporté du bonheur aux  
autres... Du coup, je fais avec l'instinct, je vis au jour le jour, je me dis  
que l'instinct fait bien les choses puisqu'il y a l'idée de survie, et  
c'est ce que je suis en survie, ou plutôt, en sous-vie,  
sauf quand je m'échappe (…). En fait, je traverse quelques moments, périodes

"en bonheur", mais c'est passager, et cela ne m'aide pas parce que je vis pas dans le  passé, je vis le présent et j'aspire à l'a-venir, et je ne vois pas  
comment faire, quoi faire pour être en confiance avec tout ça. C'est  
trop compliqué quand je commence à y penser."

3 -- : -)

"Ton opinion: bien sûr, elle compte pour moi, car tu as des points de  
vue bien différents de la majorité, tu te places à des endroits pour  
prendre ces images ailleurs que la plupart des gens, cela donne des  
ouvertures, des chemins à explorer nouveaux, une vision bien  
différentes des standards. C'est plus qu'enrichissant, cela aide à un  
changement, à sortir d'un lot, mais pas pour rentrer dans un autre  
lot, pour faire siennes les réflexions engendrées en te lisant."

Sans rien forcer, sans jamais obliger, sans engloutir, non plus, sous des conseils ou des ordres qui éloignent tant - juste en restant immanquablement vous-même :

 

-          vous obtenez des lettres si bien écrites, qu'elles vous font voyager dans le luxe insurpassable de la gratuite beauté.

-          vous voyez se dessiner ces différentes étapes d'une construction intérieure , que vous devinez par capillarité. Et qui fait écho, en vous, par tout le cheminement émotionnel, sensible et affectif qui s'y love. Et auxquels vous avez déjà goûté et participé.

 

 

Alors, pour vous, de ces 3 visibles étapes, laquelle d'étape vous tape le plus sur l'épaule ?

 

 

(à suivre)

 

Publié dans sociéte

Commenter cet article