L'habitude de tout reprocher aux irréprochables ?

Publié le par imagiter.over-blog.com

3352087090_5ee6fd20cc.jpg

Nous voyons donc des "communications" ridicules, nulles, bricolées, infantiles et malhabiles. Lors des sangliers morts de la présence des algues vertes – nous voyons des personnages (conseils régionaux, état, agriculture) s'empêtrer, bouffonnement, dans des maladresses sans nom.

 

C'est pour perturber Obélix que les sangliers sont décédés, tout le monde connaît le scoop. En aucun cas par intoxication : l'environnement n'a rien à voir. C'est origine mentale ou extra-terrestre, c'est trop certain. Les atermoiements peu sérieux ridiculisent toute cette communication. Et nous en apprend bien trop …

 

Oui oui nous révèle ceci. Tous ces personnages ont pris l'habitude que tout soit reproché aux irréprochables. Et, de ce fait, se montrent désarçonnés, désorientés, déconcertés, embarrassés, déroutés, à contre emploi dès que - par hasard – leur est demandé des comptes. Leur vulnérabilité explose : et c'est un des problèmes actuels. Les dirigeants sont si faibles, si inconsistants, si vides, si effondrés qu'il devient difficile de leur faire sortir le moindre ressort, le moindre courage, le moindre répondant, la plus infime grandeur !!! La difficulté des périodes de décadences (où tout pourrit trop vite par le haut) c'est que tout rationnel semble disparaître. Or sans sens des réalités AUCUNE action n'est possible.

 

Cependant, l'avantage d'avoir la main (et la garder ?) reste de notre côté. Ces failles béantes devraient être utilisée à fond afin d'inverser le cours des choses !!!

 

L'habitude de tout reprocher aux irréprochables ? C'est qui vous diriez- vous ? Tous les médias de "validation" (amen toujours aux dirigeants quoi qu'ils fassent) ne bruissent que d'un flux de reproches, de réprobations et de procès médiatiques illégaux (sans défense possible et par monologues uniques). Eh oui ! ce sont uniquement celles / ceux qui ne peuvent répondre ou se défendre – ou si rarement (que seuls des concours de circonstance les étincellent) – qui seraient causes "uniques" de tout. Oui que les plus pauvres, les démunis, les chômeurs, les prestataires des sommes dérisoires des anti-allocations sociales, qui sont inlassablement montrés du doigt. Ces immigrés (que nous avons étécherchés), aussi, et qui "rapportent" sur l'ensemble des prestations au moins 2,5% par an et à tous les français. Bref, ce vacarme permanent crée un flot incessant et ne coulant que dans un seul sens. L'habitude de tout reprocher aux irréprochables ?

 

 Irréprochables ? En effet, au niveau de l'impact général, de la responsabilité mesurable, de l'influence calculable, de – impossible d'oser que ces pauvres et démunis soient causes de quoi que ce soit. Non non ils n'ont pas fait mourir des sangliers, impossible de le leur imputer. IL FAUT VRAIMENT INFINIMENT PLUS DE MOYENS qu'ils n'en auront jamais pour causer tous ces dégâts d'environnements. Par déductions élargies – clair que tous les dysfonctionnements, catastrophes, ne viennent que de qui a des moyens financiers consistants, une diffusion médiatique et des rythmes de déplacements exagérément réels. Donc des conclusions genres – plus les voyez (ou entendez parler) à la télé plus ils nuisent à la société. Plus t'es star plus tu pollues. Renommées inversées : plus la propagande les citent plus ils nuisent au maximum. Peuvent- ils inverser le mouvement ? Par exemple, par de vrais dialogues/ multilogues où ils pourraient – ou non – démontrer l'utilisation frauduleuse de leurs noms et actions.

 

A vous de multiplier les occasions qui empêtrer ces hypocrites dirigeants (ex responsables ou à l'origine ) sans cesse pris en flagrant délit d'impossibilités logiques. Il est impossible que ce ne soient pas eux les fauteurs de troubles. Oui oui tous ces dirigeants au sommet dérèglent la société. Et des polices dirigées que contre les pauvres sont, absurdement, illégales. Nous avons provoqué de tels '"grains de sable" (stratégiquement inefficace de signaler lesquelles - dont vous retrouverez traces dans nos 1100 blogs à ce jour). Il faut rendre aux responsables la responsabilité de tout ce qui va mal dans la société. Depuis presque 30 ans ils ont tellement transformé la pensée unique en un pouvoir unique (celui des plus qu'écervelés marchés) qu'ils ne leur est plus possible d'externaliser les fautes.

 

Réinternaliser les responsabilités ça fait, déjà, 22 000 ans de prison pour la majorité des dirigeants. 130 000 ans pour les banquiers braqueurs de banques et les spéculateurs.

 

L'habitude retrouvée de reprocher aux réprochables, aux responsables, obtiendrait un impact exceptionnel ?

 

Vous voyez bien que nous sommes tellement plus forts que les marchés?

 

Si peu de décisions décisives à prendre (peu de décisions avaient fait, aussi, du conseil de la Résistance un rempart clair du futur) et si facile d'appliquer.

 

Appliquez- vous à EXIGER des comptes des reprochables (autre nom pour responsables) faites de '"leurs" campagnes électorales un séjour en enfer et dans l'amertume de la justice retrouvée

 

Sous copyleft……pour tout ce qui reste à but non lucratif

(à suivre)

 

trouvez un complément à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits freethewords.org,   onglet 4  "Nul n'est  nul", onglet 3 "Légalité de l'égalité", onglet 4  "La démagogie n'est utile et utilisée que par qui est déjà au pouvoir ". Et, surtout, RIEN DE PLUS SOLIDE QUE LE SOLIDAIRE, onglet 3,  ainsi que LA QUESTE DES QUESTIONS (qui a démuni les démunis ? qui a déshérité les déshérités ? etc), onglet 2.

Résistance au changement      Implique changement de la résistance

Structurellement, les classes moyennes ne savent plus penser

 

Si ce blog a su retenir votre attention dans les 1 300 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on trouve plus que prévu

 

Publié dans l'attaquine

Commenter cet article