L'Histoire confisquée ? Nationalismes comme handicaps ? (3)

Publié le par imagiter.over-blog.com

6853240416_cb649e33ba.jpg"Ouvrez les manuels d'histoire de nos voisins et vous verrez. Ailleurs, on ne dit pas "gaulois", souvent on dit celte, mais quelle importance, on a vu que c'était pareil. Les ancêtres des Autrichiens ce sont des celtes bientôt romanisés. Les ancêtres des Espagnols aussi. Et les Anglais – je n'insiste pas, vous connaissez la chanson (p. 27  – François Reynaert – Nos ancêtres les Gaulois et autres fadaises, l'Histoire de France sans les clichés, novembre 2010).»

Ne pas conserver le sens des mesures prive de toute profondeur de vues, vous escamotent les perspectives et les gradations. Les clairs-obscurs vous échappent sur le tableau d'ensemble. Charlemagne, si peu représentatif de la France par sa germanité a, pourtant, en creux lui, lors du partage triparti de son Empire, contribué à ce qui va devenir les embryons de ce qui fera les nations d'Europe, la France, l'Autriche, l'Allemagne, l'Espagne, l'Italie, etc…alors que lui seul a bifurqué, empruntant son titre prestigieux (le saint empire romain germanique) d'empereur à Rome. Ce qui n'appartiendra plus du tout à l'histoire de France. Sauf Napoléon lorsqu'il entrouvre son dissonant "Je ne succède pas à Louis XVI, je succède à Charlemagne"…

« Dans nos mentalités françaises, qui ont du mal à raisonner hors de la référence nationale, on n’arrive jamais à le caser (p. 321 – François Reynaert – Nos ancêtres les Gaulois et autres fadaises).» Il s'agit de Charles Quint que nul ne sait où trouver sa case mate…Notre entendement se voit (stupeur des stupeurs !) privé, escamoté, frustré d’une très grande partie du réel. Un vrai handicap. Une ablation, une amputation, une perte d'une grande partie de l'acuité visuelle, de la sphère de vigilances, de l'espace d'attentions, etc – le tout s'enfermant dans l'obscur internat national. Au lieu de l'immense lumière de tout l'international qui pourrait tant augmenter l'intelligence trop locale de chaque pays. Enfin unis et associés…Se fourvoyer dans le "sens" de l'histoire (tout pour moi et rien pour les autres!) prépare des lendemains amers…surtout si vous vous auto-proclamez '"intelligents" sans efforts…ainsi une "mondialisation" sans les peuples quelle pitrerie !!! Quelle sordide vision du monde en plus. Battre un capitaliste dans le piteux miteux, impossible, mon frère : c'est bien par des assauts de répulsions que les capitalistes vont sûrement "revenir à leur place", non ? Au lieu de tout faire pour qu'ils ECHANGENT, les peuples, tout reste fait pour qu'ils se séparent, se ferment l'un à l'autre, s'ignorent, se rejettent, s'anathèmisent.

Dans ce cas, l'Histoire (la vraie!) demeure la meilleure thérapie…lorsque les nationalismes CUMULENT TOUS LES HANDICAPS !!! Et nous les libérations qui vous font vous envoler comme des oiseaux !!!

Ainsi, l'Europe n'a surtout pas été "chrétienne" de toute éternité. Au V ème siècle c'était toujours l'arianisme qui triomphait. Et s'il n'avait pas été convaincu d'hérésie le catholicisme ne se serait, peut- être, pas vraiment fait connaître…donc le protestantisme, etc, donc, etc …autre angle mort dans la vision des choses droites – sans la Turquie pas de christianisme du tout. Pendant les tous premiers siècles, tous les grands conciles s'y sont tenus : Ephèse, Nicée Chalcédoine se retrouvent dans tous les documents d'époque. De plus, Augustin le berbère et Athanase d'Alexandrie, par exemple, font bien de ce christianisme une religion pleinement orientale. Pas européenne…Aussi, que de malsains intérêts économiques, qui n'osent se montrer au grand jour, empêchent que la Turquie n'entre dans le marché européen – voici qui semble bien peu judicieux si l'on admet qu'une partie actuelle du visage de l'Europe a été façonnée par la …Turquie !!!

Se tromper, ainsi, systématiquement (les nationalismes obtus rendent sourds et aveugles, diminués de partout !), de registres, d'appellations, de répertoires, de formulations, d'inventaires, de concepts , etc – vous voyez fait perdre tout le cap et vous vous retrouvez à Tombouctou en prétendant vous diriger vers le pôle Nord…ainsi le trop dérisoire peut carrément arriver. Les plus grands se voient, alors, submergés de ridicules…"Je lis dans une histoire du peuple américain cette justification de la conquête des terres indiennes par les Blancs : tous les peuples, nous explique en substance l'auteur, ont dû conquérir leur territoire au détriment d'autres peuples qui y demeuraient précédemment. Ainsi, note-t-il à titre d'exemple, les peuples germaniques ont-ils conquis l'Europe au temps des Grandes invasions.
Quelle erreur ! Les Goths, les Vandales, les Francs ont autant pillé et brûlé que les colons du  Nouveau Monde, mais ils n'ont jamais cherché ensuite à éliminer les peuples dominés et à anéantir leur culture. Ils n'ont eu de cesse que de l'assimiler, ça change tout. Si les Blancs avaient agi envers les Indiens comme les  Barbares avec le monde romain, le président des Etats-Unis siègerait aujourd'hui dans un tipi,  fumerait le calumet de la paix, prierait le grand manitou et, notons-le par parenthèse, le monde n'en serait pas plus malheureux (p.37 – ibidem). Bien au contraire !!!

A vouloir, ainsi, se planquer, piteusement, derrière des Barbares, on se démasque tellement plus barbares qu'eux…
 
    Le pire des nationalismes actuellement n'est-il pas celui des Etats –Unis ?
                 Le plus lourdement handicapant ?

Que tous les ridicules réunis le fassent, alors, retrouver sa juste place dans le concert des nations.

            Dont il demeure, encore, la vraie fausse note !!!

afin de s'enfoncer toujours plus résolument dans le vrai réel tellement plus infiniment riche que nous – vous pouvez oser lire les blogs "Le capitalisme est structuré comme un alcoolisme", "c’est bien le capitalisme punitif qui restreint la vie de tous", "Que paient les trop riches ?","Néolibéralisme – plus aucun rapport entre théorie et pratiques ?(1) et (2)", " On ne peut rien faire sans la croissance : sauf la répartir !", La fin du capitalisme par les cycles ?", "Plus la fiscalité est inégale plus ils la renforcent", " Nous tenir rigueur…ou le moratoire sur l'enrichissement", Le trop riche et le trop pauvre juxtaposés = fin du capitalisme ?", "Pétrifiés : un passé fantasmé !!!", "La concentration des revenus porte préjudice à toute l'économie"… "Comment on ne sait plus penser – agences de notation", "2001- 2011 : décennie des pires décisions ? (1)" "La vie toujours plus chère c'est bien le privé", "Ils vendent "tout" votre argent - comment ?" , "Empêcher les riches de nuire aux pauvres", "La main invisible a tort !!! (1) et (2), "Un libéralisme sans libéralités",  "Diriger un pays comme une routine paresseuse ?", "Ne pas prélever les recettes : actes d'irresponsables politiques ?",  "A quoi "sert" tout cet argent ?",  ou même"L'auto- élucidation permanente de la société par elle-même".

et ******** BONUS ******* oui oui*******la suite de l'Histoire plus confisquée du tout ?
 
L'Histoire confisquée? Etriller tout excès de nationalismes (4)
L'Histoire confisquée ? L'incroyable crédulité des occidentaux ? (5)

        Que le vaste humour vous grandisse et vous nourrisse !!!
Sous copyleft……pour tout ce qui reste à but non lucratif
 (à suivre)

trouvez, aussi, un complément à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits freethewords.org,   onglet 4  "Nul n'est  nul", onglet 3 "Légalité de l'égalité" (Quality of eQuality), onglet 4  " La démagogie n'est utile et utilisée que par qui est déjà au pouvoir ". onglet 2 "L'ardeur sociale" et "Le roman de l'économie",  onglet 3  "Why do we left the left wings ?",  onglet 2  "Comment devenir un (e) athée du capitalisme". Et, surtout, RIEN DE PLUS SOLIDE QUE LE SOLIDAIRE, onglet 3,   LE ROMAN DE L'ECONOMIE,  ainsi que LA QUESTE DES QUESTIONS (qui a démuni les démunis ? qui a déshérité les déshérités ? qui s'est emparés des désemparés ? qui a détressé les détressés ? qui a dérobé aux nécessiteux leur nécessité ? etc),  onglet 2.
Résistances au changement      Impliquent changement de résistances
Structurellement, les classes moyennes ne savent plus penser

Si ce blog a su retenir votre attention dans les 1 800 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on trouve plus que prévu

Publié dans gouvernance mondiale

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article