L'honnêteté intellectuelle

Publié le par imagiter.over-blog.com

4279309155_68dd665fba.jpg

 

Ne lire que ce qui va dans votre sens, "n'écouter" que qui parle comme vous, ne tenter de convaincre que des convaincus. Quel intérêt ? C'est nul ! C'est se priver de plus de la 1/2 du réel. Oui archi nul. Trop maso. Trop dans l'attente de ce qui ne peut survenir.

 

Les parents semblent léguer une valeur avant tout. Qu'ils le sachent ou non. Lorsque j'ai repéré "honnêteté intellectuelle", je me suis dit mais ceci ne vaut rein. D'ailleurs très singulière valeur ; essayez de la mettre au pluriel, ça sonne faux. Ils m'ont blousé, ils m'ont défavorisé. Et puis, Bingo! big compréhension, c'est, de fait, LA valeur suprême, celle qui contient toutes les autres, qui leur subvient; leur reste tant indispensable, etc.…

 

Ainsi, au lieu de me priver, masochistement, de plus de la moitié du monde je le prends tout entier. Avec qui est comme moi ou non. J'aboutis aux pensées les plus "nourricières" et aux sensualités les plus rassasiantes. Partout c'est la Terre et partout c'est chez moi. Les hallucinations des fanatisés de "leur opinion avant toute réalité" peuvent gesticuler "ça c'est une chapelle, ça c'est un commissariat, ça c'est un magasin, ça c'est une rue". Trop désolé: partout c'est la Terre et partout c'est chez moi…Cette vérité supplante toutes leurs hallucinations partielles et partiales…Je vais partout où "ça me chante". La liberté conquiert tout, pas les tyrannies qui ne font que vous arrêter…un moment ! Pas terrible: tant de moyens et de si pitoyables "résultats" !!!

 

Tous les êtres admirables paraissent si négligés, oui si abandonnés dans leur coin (pourtant, si rutilant!). Qui fréquente, de cœur et d'esprit, encore, les génies ? Eh bien ! Faut être devenus pire que tous les masochistes existants que de se priver de ces êtres trop abondants. Ainsi, Gramsci qui savait si bien différencier "l'inutile guerre de position et la progressiste guerre de mouvement " abandonné, délaissé, connement évité…Dans laquelle croyez-vous que les fanatiques de l'irréalisme s'y vont ensevelir tout vifs ? Qu'ils se disent de gauche ou de droite – il est absolument crétin de s'enterrer dans l'immobilisation éternelle, dans l'inefficacité flagrante, dans la pétrification mentale, la fixité inactive, la futilité existentielle. Ils comptent, gaminement, "leurs points", déroulent les attitudes les plus infantiles se mégalomaniant de victoires (convaincre qui n'avait aucune chance de l'être cela crie victoire - pas de convaincre qui l'est déjà !!!)…Une société" bloquée", deux camps face à face, le tout dans une flagrante inutilité et une frivolité inexcusable…

 

Tous les êtres magnifiques pratiquent la guerre de mouvement. Nous avons, largement, explicité comment sur le site internet à but non lucratif freethewords.org ,  onglet 4  "Assentiments aux sentiments" (lecture ou téléchargement gratuits).Tous les changements sociaux, politiques, historiques, culturels, économiques, civilisationnels ou humains NE VIENNENT QUE DES GUERRES DE MOUVEMENT. Sans elles le monde aurait déjà pourri sur pied. Tout serait tombé en poussières fixistes…

 

Tout lire même ce qui ne va pas dans votre sens, tout écouter même qui ne parle pas comme vous, toujours tenter de convaincre qui n'est pas du tout convaincu des mêmes choses que vous. Outre d'être palpitant, c'est très formateur. Toujours obligés de vous pousser au maximum de votre potentiel, à mieux affûter vos arguments, à les nourrir de tout le somptueux existant, à les alléger des facilités laxistes auxquelles se restreignent "ceûûûsses qui ont raison sans confronter, comparer, aller vérifier ou y amener toute sa sensibilité". Le monde se montre, charnellement et existentiellement, vôtre. Plein et sensé: qui qu'ils vous arrive vous ne pouvez jamais être seul. Partout vous êtes vous chez vous. Le monde de la pensée palpite tout autour, vous n'en perdez pas une miette. Qui que ce soit qui y obtienne une avancée, la joie demeure aussi intense. Comme si c'était vous…Toujours plus grand, toujours plus ouvert !!!

 

Vous avez quitté toute rance tanière, vous n'avez plus le dos, malsainement, appuyé à des tombereaux de préjugés, vous courez partout libre, émerveillé et autonome. Vos initiatives vous récoltent toutes les ardentes sensualités. Vos spontanéités ouvrent toutes les portes. Plutôt que de moisir vivant dans "ce que vous connaissez déjà" vous vous précipitez sur le non connu, l'inconnu, ce qu'il y a à apprendre, découvrir, innover etc. Chaque jour vous est l'aventure la plus palpitante que la vie puisse offrir…Vous ne vous dirigez plus qu'à coups d'honnêtetés intellectuelles. Là où ça est non plus là où cela devrait être. Plus personne ne peut vous manipuler ou vous leurrer. Puisque VOUS ARRÊTEZ LA DICTATURE SUR VOUS- MÊME. Emancipé, libéré, délivré, "dégagé", dépêtré, progressiste en progression, etc. En fait, "insaisissable". La dictature de vous-même sur vous-même vient de décamper, dégager, foutre le camp !!!

 

Vous vous retournez et voyez ces individus flétris sur pied, poussiéreux de refus, auto- enfermés et devenus matons aigres d'eux- mêmes. Etc. Vous venez de vivre le plus vivant, le plus aventurier, le plus intense. Eux pas, selon les apparences: ils n'ont fait que ressasser, insipidement, leur guerre de "position". Quel simplisme !!! Tout juste s'ils se souviennent du comment et du pourquoi…De plus, seul qui est "en guerre de mouvement" perçoit au mieux les failles de l"adversaire, s'offre de trouver, en lui, les sources de nouvelles idées, augmente, en plus, toutes les chances de victoires, etc…Sommet du réalisme, de l'efficacité et de la promptitude…

 

Ainsi, parvenez-vous à pouvoir dire " ce qui est et non ce que je voudrais qui soit". Les conditions réelles d'une position efficiente ou moins,  sans m'aveugler ni sur ma personnalité ni sur mes réussites passées, pour ne pas discerner l'éventuelle leçon à apprendre…Le vraie "réussite" qu'aucun éloge (plus ou moins vénal) ne pourra jamais atteindre !!!

 

L'humble honnêteté intellectuelle vous aura transporté tellement plus loin, amené si haut, fait pénétré si profond – tout en rendant votre existence, en permanence, ardente et passionnante – qu'aucun autre "valeur" n'aurait jamais pu y parvenir.

 

Plus la chance extraordinaire des "pionniers" – lorsque vous découvrez une valeur vierge, un sentiment peu fréquenté ou une terre négligée, vous obtenez le meilleur, les quintessences, les nectars les plus rares et les sensations les plus inédites…

 

Pourquoi, arguez-vous, nous ouvrir ainsi votre coffre à trésors ?

 

C'est parce qui voudrait, a priori, si aveuglé de préjugés et stupéfié de certitudes jamais vérifiées (c'est malin!) – "s'intéresser" à la si "petite" valeur "d'honnêteté intellectuelle"?

 

Non croyez-nous, nous avons tellement de "mouvements" d'avance, que nos déplaçantes plénitudes ne risquent pas de voir se pointer beaucoup de découvreurs, bien inspirés.

 

Et le monde continuera de s'entêter dans la "position" la plus stupide qu'il soit possible de dégoter. Tout en nous prétendant masos…

 

(à suivre)

 

trouvez un complément à cette réflexion sur le site internet à but non lucratif freethewords.org ,  onglet 3  "Why do we left the left wings ?", onglet 4  "La démagogie n'est utile et utilisée que par qui est déjà au pouvoir " ou, encore,  onglet 3  "Légalité de l'égalité". Et, surtout, RIEN DE PLUS SOLIDE QUE LE SOLIDAIRE, onglet 3,   LE ROMAN DE L'ECONOMIE,  ainsi que LA QUESTE DES QUESTIONS (qui a démuni les démunis ? qui a déshérité les déshérités ? etc), onglet 2.

Résistance au changement      Implique changement de la résistance

Publié dans sentez la santé

Commenter cet article