L'importuniste

Publié le par imagiter.over-blog.com

308640979_02c6a63921.jpg

L'importun qu'est devenu l'opportunisme. Qui par cette attitude de pirouette girouette dénie toute possibilité de s'orienter. N'importe quel choix se vaut et rien ne vaut de choisie autrement que le sens supposé du vent social prendrait la direction des choses…

 

L'importun reste celui qui ennuie, dérange, contrarie, embête, agace, va même jusqu'à fatiguer…il ne crée que ces sensations et émotions mêlées de pénible,  ennuyeux, déplaisant, fâcheux, regrettable, saumâtre, jusqu'à blessant, l'importun !

 

Qu'apporte, de plus l'importuniste ? Importune-t-il aussi importunément ? Dépasse-t-il l'indiscrètement incorrect? Comme si, nulle part, l'importun (l'importuniste) n'existait sans ses harcèlements si déshonnêtes ? Oui l'encombrant, le gêneur, le déplaisant, l'intrus, le douloureux - l'importun ouvre à la compréhension intime de ce qu'est l'opportunisme. Qu'importe d'être, ainsi, importuné-e-s ? Fallait pas importer l'importun ?

L'opportunisme serait, alors, comme le passager clandestin inclus dans la même importation ? Les conséquences de son nihilisme (rien ne vaut rien, aucun engagement ne compte, la loyauté n'existe plus, tromper les autres parce qu'on le vaut bien ? etc.) seraient que plus aucune vie sociale n'est plus possible ? Déjà les coups terroristes de la Bourse usuraire et spéculative ont porté de sérieux coups à la onfiance collective, sans qui aucune économie n'est possible. Voyez6 vous qui que ce soit d'autres qui soit à la tête de tant de destructions…

Il demeure importun de dire que non, personne n'est aussi barbare !!!  Dans ce contexte méticuleusement arpenté - l'opportunisme n'est plus un refus de choisir mais bien un choix massif qui ne prend que ait et cause pour cette Bourse si dangereuse.. 

Il est, en conséquence,  devenu très inopportun d'être opportuniste :

            le nouveau mot " l'importuniste" scelle cette nouvelle réalité collective !!!

…afin de nourrir ce nouvel angle d'approche du réel, goûtez, aussi, aux blogs  titrés " Ce qui est établi ne doit pas retourner sur l'établi ?" du 15 avril 2012, "Elections : les affaires continuent" du 18 avril 2012, "Rendons le futur plus fort" du 19 avril 2012", "Empreintes" du 20 avril 2012, "Millésimes ?" du 19 avril 2012, "Rideau d'eau " du 14 avril 2012, " J’aimerais ne pas aller en courage " du 16 avril 2012, " Kidnapper  ?" du 15 avril 2012, "Détectivé ?" du 14 avril 2012, " Gang ingang ? " du 14 avril 2012, " Déraper sur la langue "du 16 avril 2012," L'argent ne fait pas le bonheur : il a même tenté de le kidnapper " du 13 avril 2012, " Nous avons déjà été voté(e)s ?" du 13 avril 2012, " Un pays compétitivement fédéraliste ?" du 10 avril 2012, " Pas de République si le politique ne prime pas sur l'économie" du 10 avril 2012, " Incitations" du 12 avril 2012, " Discovery very disco ?" du 10 avril 2012, " Faire en sorte qu'on s'en sorte "du 10 avril 2012, " Infortunes de la prospérité ? " du 4 avril 2012, " Une goélette de goélands "du 2 avril 2012, "L'inhumaniste ? " du 6 avril 2012 

 

                        Que le vaste humour vous grandisse et vous nourrisse !!!

Sous copyleft……pour tout ce qui reste à but non lucratif

 (à suivre)

 

trouvez, aussi, un complément à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits freethewords.org,  onglet 1  "Les mamelles du repos", "Remue- ménage" et "L'athéâtre",  onglet 2  "Comment devenir un (e) athée du capitalisme" ou bien "L'intelligence indestructible du capitalisme ?" et "La star des stars", "L'ardeur sociale" ou, encore, "Présent !", onglet 3 "La diction du dictionnaire" ou comment rendre tous les mots physiques", et  "Rien de plus solide que le solidaire", sinon,  onglet 4 "Où trouver encore du sérieux ?", "Nul n'est nul", "Je ne parle plus à qui a raison" ou bien, encore, "Assentiments aux sentiments".

Résistances au changement      Impliquent changement de résistances

Structurellement, les classes moyennes ne savent plus penser

Pas de République si le politique ne prime pas sur l'économie.

La prospérité c'est pour tous, la richesse pour la minorité

 

Si ce blog a su retenir votre attention dans les 1 900 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on trouve plus que prévu

 

Publié dans le ridicule qui tue

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article