L'incertitude sur le final

Publié le par imagiter.over-blog.com

2464872519_862759e570.jpg

L'outrage des moyens hyper sélectifs, un milliardième du gaspillage d'ici "résoudrait" si aisément les drames de là. Mais dans le royaume "de la meilleure allocation possible des richesses" un plan si rationnel raisonnable n'est pas autorisé de poser sa claire sagesse dans cet effort de rendre tout le monde fou !!!

La Bourse est supposée décider à qui sera alloué les investissements et à qui ils ne le seront pas, elle collecterait donc les fonds pour cela – et les esprits superficiels vont dormir sur "nos " oreilles PENDANT QUE L'EXACT INVERSE SE PASSE. Les tendances lourdes à démanteler, sournoisement et suicidairement,  Etats, banques ou  entreprises ne ressemble pas du tout à financer l'économie, puisque c'est en détruire les bases fondamentales de l'économie réelle par la finance irréelle !!! Impossible d'y voir une meilleure allocation des ressources puisque ce n'est plus que de la rente… RENTABLE (c'est de la rente oui ou non ?)…c'est ne voir qu'un point de vue qui s'atrophie toujours plus…au détriment de tout le reste…rentable devient tellement anti-productif lorsqu'il s'hallucine à se croire précéder le productif.

 

Sans productions, producteurs, créatifs, penseurs, paysans, artisans, écrivains, etc,  indispensables soutiers de l'économie réelle – rien ne peut se hisser au "rentable" (qui fait rente, cette stérilité sans descendants !!!) oui ou non ? ********* Comme vous pouvez le vérifier gratos ou le télécharger gratuitement sur le site internet  freethewords.org au titre de "L'ardeur sociale" ou comment s'extraire de l'individualisme, onglet 3…

 

**** le commerce ne précède jamais il suit !!! tout le drame est là : pas de plus grande incompétence que la sienne pour la culture, les arts, la science, les savoirs ou l'éducation et les "contenus"…les résultats désastreux de son putsch de crétin sont tous là pour l'attester…la finance n'est pas indispensable, contrairement à ce que les apparences font croire – puisqu'elle profite. Or on ne profite que de ce qui précède, préexiste, est préalable, tout devant, en avant, en avance. Profiter comme le contraire trop pervers de produire ? Exact !!!

 

Le gaspillage inouï de l'espace et du temps social par les conformistes corrompus***°qui radotent ce qui devrait être (le propre du conformisme) empêchant, irresponsables infinis, à la fois, de comprendre ce qui se passe vraiment. Ainsi, que nous barrer la route à tous les moyens d'y parer.

*** voir le blog" Corruption c'est rompre quoi ?"

La force dévoyée des conformismes (ces bunkers détachés de toute réalité qui ont perdu toute appartenance affective à l'Humanité) – ne peut être contrée que par de puissantes lézardes portées à leur MECOMPREHENSION totale du monde. Par exemple, lorsqu'elles/ ils ressentiront l'immense répulsion réprobatrice qu'ils soulèvent…

L'incertitude sur le final c'est cette force dévoyée des conformismes qui ne sert plus à rien qu'à contrer tout ce que la société contient encore d'intelligent, de sain, de clairvoyant, de ferme, d'imaginatif, de désintéressé, de déterminé et de sage…

Le conformisme est devenu la pire déviance qui pouvait nous tomber dessus puisqu'il se fait passer pour une normalité …

Le monde reste à la merci de ces êtres entièrement coupés du réel !!! Et, apparemment, si fiers de l'être !!!

 

(à suivre)

 

trouvez un complément à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits freethewords.org,   onglet 1  "Les mamelles du repos" et  "Remue- ménage",  onglet 2 "Présent !", onglet 3 "La diction du dictionnaire" ou comment rendre tous les mots physiques, et  Rien de plus solide que le solidaire , sinon,  onglet 4  "Nul n'est nul" ou, encore,  "Je ne parle plus à qui a raison".

Résistances au changement      Impliquent changement de résistances

Structurellement, les classes moyennes ne savent plus penser

 

Si ce blog a su retenir votre attention dans les 1 100 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on trouve plus que prévu

 

Publié dans sciences

Commenter cet article